WINEHOUSE AMY (1983-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La chanteuse, auteur-compositrice et interprète britannique Amy Winehouse a été subitement propulsée sous les feux des projecteurs lors de la sortie de son album Back to Black, en 2006. Acclamée par la critique et récompensée par de nombreux Grammy Awards (trophées américains honorant les professionnels de la musique), elle a malheureusement laissé sa carrière en déshérence du fait de sa vie amoureuse agitée, de son comportement imprévisible et de sa toxicomanie, ce qui l'a transformée en un sujet idéal pour la presse à scandale.

Amy Jade Winehouse naît le 14 septembre 1983, à Londres. Elle suit l'enseignement de la prestigieuse Brit School for Performing Arts & Technology de sa ville natale, et montre très tôt des dispositions d'actrice et de chanteuse. Dès l'âge de seize ans, elle se produit sur scène avec des groupes de jazz. Dans son premier album, Frank, sorti en 2003, Amy Winehouse fait montre d'un talent caustique de parolière, tandis que sa voix rauque et expressive lui vaut d'être comparée aux légendes du jazz et du rhythm and blues que sont Sarah Vaughan, Dinah Washington et Billie Holiday. Les ventes de son deuxième album, Back to Black, décollent immédiatement en Grande-Bretagne, et celui-ci se classe en septième position dans le Billboard américain, ce qui constitue le rang le plus élevé jamais atteint dans ce palmarès pour une artiste féminine britannique.

La jeune Amy Winehouse, filiforme et tatouée, adopte la fameuse « choucroute » de cheveux noirs et le trait d'eye-liner qui deviennent ses marques distinctives. Après la diffusion d'une vidéo où elle fume du crack, elle n'obtient que difficilement un visa américain pour se rendre en 2008 à la cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles, où son album Back to Black raflera cinq trophées, dont deux (chanson de l'année et enregistrement de l'année) pour le lancinant Rehab, dans lequel elle oppose son fameux « No, no, no » à une cure de désintoxication (« rehab »). Amy Winehouse a pourtant tenté de combattre ses addictions aux drogues et à l'alcool, sans succès. À la cérémonie des World Music Awards, à Monaco, en novembre 2008, elle est sacrée artiste féminine pop-rock ayant vendu le plus d'albums dans l'année. En juin 2011, sa dernière tournée européenne est interrompue pour raisons de santé, la chanteuse étant incapable de se produire sur scène. Amy Winehouse meurt le 23 juillet 2011, à Londres.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« WINEHOUSE AMY - (1983-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/amy-winehouse/