URIBE VÉLEZ ÁLVARO (1952- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Álvaro Uribe Vélez fut le président de la Colombie de 2002 à 2010.

Álvaro Uribe Vélez

Álvaro Uribe Vélez

Photographie

Outsider de tradition libérale, Álvaro Uribe Vélez accède en 2002 à la présidence de la Colombie. Réélu en 2006, il met un terme définitif au traditionnel bipartisme entre conservateurs et libéraux. Soupçonné de connivence avec des organisations paramilitaires d'extrême droite, il est... 

Crédits : M. Bernetti/ AFP/ Getty

Afficher

Il est né à Medellín le 4 juillet 1952 dans une famille prospère, liée de longue date au Parti libéral (P.L.). Brillant étudiant, il obtient le titre d'avocat à l'université d'Antioquia avant d'entamer sa carrière publique en 1976. Son ascension est rapide grâce au soutien des chefs du libéralisme. À vingt-huit ans, il est directeur de l'Aviation civile colombienne, et deux ans plus tard il est élu maire de sa ville natale. Il doit pourtant démissionner après quatre mois, en raison d'un conflit avec le gouverneur du département. Le 14 juin 1983, son père est tué par les Forces armées révolutionnaires colombiennes (F.A.R.C.) au cours d'une tentative d'enlèvement, et son frère Santiago est grièvement blessé. Uribe a souvent invoqué ces événements tragiques pour expliquer sa politique antiguérilla, notamment lors de ses campagnes électorales.

Rompant en 1986 avec son mentor politique, Bernardo Guerra, il crée sa propre formation, Sector democrático, au sein du P.L. Élu sénateur, il se fait remarquer pour ses capacités de travail et l'austérité de son style de vie qui rompt avec une classe politique jugée corrompue et frivole. Il soutient le vote d'importantes lois néolibérales qui visent à rendre le marché du travail plus flexible et réduisent des avantages sociaux concernant les retraites et l'assurance-maladie. Gouverneur de l'Antioquia à partir de 1994, il réduit le nombre de fonctionnaires de 60 p. 100. À ce même poste, il soutient la création du réseau Convivir qui organise des civils en groupes d'autodéfense et d'information pour lutter contre les guérillas. Mais certains Convivir sont infiltrés par les paramilitaires et donnent lieu à des dérives mafieuses. Bien que soupçonné de connivence avec ceux-ci, Uribe assoit sa réputation de fermeté vis-à-vis des acteurs armés d'extrême gauche.

La ligne dure adoptée par Uribe est favorisée par le contexte de l'échec des pourparlers entre le président [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nantes

Classification


Autres références

«  URIBE VÉLEZ ÁLVARO (1952- )  » est également traité dans :

COLOMBIE

  • Écrit par 
  • Marcel NIEDERGANG, 
  • Olivier PISSOAT, 
  • Clément THIBAUD
  • , Universalis
  •  • 13 648 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La « guerre contre la société » »  : […] Au cours des années 1999-2002, la Colombie a traversé l'une des pires crises économiques de son histoire avec une diminution de 3,8 p. 100 du PIB en 1999. En 2003, le pays retrouve un taux de croissance de 4,12 p. 100. Cette crise a frappé les couches populaires exsangues, elle a affaibli la classe moyenne et contraint des centaines de milliers de personnes à émigrer. Les problèmes politiques ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/#i_35255

PASTRANA ANDRÉS (1954- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 682 mots

Président de la Colombie de 1998 à 2002. Né le 17 août 1954 à Bogotá, Andrés Pastrana Arango est le fils de Misael Pastrana Borrero qui fut président conservateur de la Colombie de 1970 à 1974. Il obtient une maîtrise de droit public au San Carlos College de Bogotá, puis étudie au Centre d'études des relations internationales à Harvard. Dans les années 1980, il travaille comme journaliste pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andres-pastrana/#i_35255

Pour citer l’article

Clément THIBAUD, « URIBE VÉLEZ ÁLVARO (1952- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvaro-uribe-velez/