KAGAME ALEXIS (1912-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, essayiste et historien rwandais, l'abbé Alexis Kagame est l'auteur d'une œuvre considérable, tant dans sa propre langue, le kinyarwanda, qu'en français, qui a permis de mieux connaître l'histoire du Rwanda.

Alexis (ou Alegisi) Kagame naît le 15 mai 1912 à Kiyanza, au Rwanda. Fils d'un chef tutsi, il est baptisé en 1928 et ordonné prêtre en 1945. Extrêmement actif avant et après l'obtention de son doctorat à l'Université grégorienne de Rome en 1955 (La Philosophie bantu-rwandaise de l'être), l'abbé enseigne, dirige la publication de la revue Kinyamateka et mène des recherches qui aboutissent à la publication de plusieurs ouvrages spécialisés. Il s'installe par la suite à la mission catholique de Butare, où il partage son temps entre ses devoirs de prêtre et ses études savantes.

Parmi les principaux ouvrages que publie Alexis Kagame figurent une histoire des premiers rois rwandais intitulée Inganji Karinga (1943, « Les Tambours victorieux »), le poème épique Isoko y'Amäjyambere (1949-1951, 3 vol., « Sources du progrès »), La Poésie dynastique au Rwanda (1951), Introduction aux grands genres lyriques de l'ancien Rwanda (1969) et La Philosophie bantu comparée (1976). On lui doit également Umulirimbyi wa Nyili-ibiremwa (1950, 3 vol., « Le Chanteur du Seigneur de la création »), épopée chrétienne composée en 1941, longue de trente-cinq mille vers regroupés en cent cinquante chants. Parmi ses textes moins connus, signalons le roman court Matabaro Ajya Iburayi (1938-1939, « Matabaro part pour l'Europe »), le poème historique Umwaduko w'Abazungu muli Afrika yo hagati (1947, « L'Arrivée des Européens en Afrique centrale »), ainsi que quelques pièces à caractère parodique (Le Relève-goût de pommes de terre, 1949). Alexis Kagame meurt le 2 décembre 1981.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  KAGAME ALEXIS (1912-1981)  » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les formes écrites de la littérature traditionnelle »  : […] Les littératures traditionnelles écrites constituent certes un domaine quantitativement marginal, comparé à l'immensité de celui des littératures orales. Elles méritent cependant d'être mentionnées car leur existence permet de mieux comprendre les relations de l'écrit et de l'oral dans les cultures africaines. Ont déjà été évoqués les manuscrits au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_43324

Pour citer l’article

« KAGAME ALEXIS - (1912-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-kagame/