STAMBOLIJSKI ALEXANDRE (1879-1923)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État bulgare, Stambolijski joue un rôle considérable après la Première Guerre mondiale. Adversaire de la politique belliqueuse du roi Ferdinand, il devient chef du parti agrarien (ou des petits propriétaires), gagne les élections de 1919 et prend le pouvoir pour trois ans. Il orchestre une campagne contre la bourgeoisie, noue des relations avec la Russie soviétique et s'appuie sur les communistes bulgares, qu'il combat toutefois parce que ceux-ci sont les ennemis de la propriété privée. Il fait voter une réforme agraire : les domaines dépassant une certaine superficie (10 hectares pour un propriétaire bourgeois non exploitant) sont expropriés au profit des paysans pauvres. En politique extérieure, il est aussi conciliant que possible : il cherche à vivre en paix avec ses voisins et à payer les réparations imposées par le traité de Neuilly en 1919, mais la question des réfugiés et, plus particulièrement, l'irrédentisme macédonien lui causent de graves soucis. Les Macédoniens, les nationalistes bulgares et la bourgeoisie font cause commune et renversent le gouvernement quasi dictatorial de Stambolijski par le coup d'État du 9 juin 1923, au cours duquel Stambolijski lui-même est tué.

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  STAMBOLIJSKI ALEXANDRE (1879-1923)  » est également traité dans :

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Effort de modernisation »  : […] Les problèmes posés par le développement économique de la Bulgarie n'étaient pas moins difficiles, car son retard était encore considérable par rapport à l'Europe occidentale ou centrale. La bourgeoisie libérale au pouvoir, en particulier sous Stambolov, a fait un grand effort de modernisation : équipement ferroviaire – transversale Nich-Sofia-Plovdiv-Constantinople – et portuaire – Varna, Bourgas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_29930

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le royaume serbe, croate, slovène (1918-1929) »  : […] Les équivoques pesant sur la naissance du royaume n'ont pas tardé à éclater au grand jour. La réforme agraire décidée par le gouvernement Protić en février 1919 a été bien accueillie en Serbie et en Croatie. Mais, quand il s'est agi d'élaborer la future constitution du royaume, le conflit a surgi entre centralistes et fédéralistes, c'est-à-dire entre les vieux radicaux panserbes de Pašić et les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_29930

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « STAMBOLIJSKI ALEXANDRE - (1879-1923) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-stambolijski/