LOUKACHENKO ALEXANDRE (1954- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique biélorusse, président de la République depuis 1994.

Né le 30 août 1954 à Kopys, dans l'oblast de Vitebsk (Nord-Est), Alexandre Loukachenko effectue ses études à l'Institut d'enseignement de Moguilev et à l'Académie d'agriculture de Biélorussie. Dans les années 1970, il occupe le poste d'instructeur politique et sert dans l'armée durant cinq ans. Il est actif au sein des organisations de la jeunesse communiste et des structures locales du parti. De 1982 à 1990, il exerce des fonctions administratives et politiques dans des fermes d'État, ainsi que dans une usine de matériaux de construction. En 1990, il est élu au Parlement où il crée le groupe des Communistes pour la démocratie.

En décembre 1991, Loukachenko, qui maintient des relations étroites avec les communistes conservateurs tant biélorusses que russes, est le seul député à voter contre la dissolution de l'URSS. En 1994, invité à s'exprimer devant le Parlement russe à Moscou, il appelle à la formation d'une nouvelle union des États slaves.

Loukachenko, qui a mené campagne sur le thème de la lutte contre la corruption, est élu président de la République le 10 juillet 1994, avec 80 p. 100 des voix. Il met en œuvre une politique de rapprochement entre Minsk et Moscou, et signe avec son homologue russe Boris Eltsine plusieurs accords qui prévoient diverses formes d'union entre les deux pays (union douanière, de défense commune, etc.), et une forte intégration économique et politique. En 1996, il fait adopter une nouvelle Constitution qui lui confère des pouvoirs étendus, lui donnant le droit de prolonger son mandat, de gouverner par décrets et de nommer directement le tiers des membres de la Chambre haute. Il se fait appeler le « batka », père de la nation. Son caractère autoritaire et imprévisible marque de plus en plus fortement son action politique. Loukachenko rejette toute idée de réformes économiques et politiques, réprime l'oppos [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  LOUKACHENKO ALEXANDRE (1954- )  » est également traité dans :

BIÉLORUSSIE

  • Écrit par 
  • Yann RICHARD, 
  • Ioulia SHUKAN
  •  • 7 677 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un régime autoritaire »  : […] Après l'adoption, le 15 mars 1994, par le Soviet suprême, d'une nouvelle Constitution qui instaurait une présidence de la République, Alexandre Loukachenko, ex-directeur de sovkhoze, s'est servi de sa fonction de président du Comité temporaire de lutte anticorruption pour mener sa campagne pour l'élection présidentielle de juin-juillet 1994. Opposé à Viatcheslav Kebitch, Premier ministre sortant, […] Lire la suite

Les derniers événements

Biélorussie. Investiture d’Alexandre Loukachenko. 1er-23 septembre 2020

Le 1er, Maria Kolesnikova, l’une des principales figures de l’opposition au président Alexandre Loukachenko, annonce la création d’un parti politique, Ensemble, destiné à servir d’interlocuteur au pouvoir. Cette initiative divise les milieux contestataires. Le 7 […] Lire la suite

Biélorussie. Réélection contestée du président Alexandre Loukachenko. 4-30 août 2020

Le 4, dans un discours devant des élus, le président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, s’en prend grossièrement à son adversaire à l’élection présidentielle, Svetlana Tikhanovskaïa, et aux deux femmes qui la soutiennent, Maria Kolesnikova et Veronika Tsepkalo, affirmant : « Nous ne […] Lire la suite

Biélorussie. Arrestation d’opposants. 1er-19 juin 2020

Le 1er, quelques jours après l’arrestation du blogueur Sergueï Tikhanovski et de l’opposant historique Mikola Statkevich, le président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994 et candidat à un sixième mandat en août, déclare qu’« il n’y aura pas de Maïdan » dans le pays […] Lire la suite

Biélorussie. Élections législatives. 17 novembre 2019

Les candidats indépendants, partisans du président Alexandre Loukachenko, remportent 89 sièges sur 110 lors des élections législatives initialement prévues en 2020. Les vingt et un autres élus sont membres de partis politiques progouvernementaux, comme le Parti communiste – 11 élus. Le taux de participation est de 77,3 p. 100. Les principaux candidats des partis d’opposition et les deux opposants membres du Parlement ont été empêchés de se présenter. […] Lire la suite

Biélorussie. Mouvement de contestation sociale. 9 mars 2017

Confronté depuis février à un mouvement de contestation sociale sans précédent, le président Alexandre Loukachenko suspend le « décret numéro trois » adopté en avril 2015, qui impose une taxe aux personnes travaillant moins de six mois dans l’année. Celle-ci est assimilée par ses détracteurs aux mesures contre le « parasitisme social » autrefois édictées en Union soviétique. […] Lire la suite

Pour citer l’article

« LOUKACHENKO ALEXANDRE (1954- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-loukachenko/