GRANDI ALESSANDRO (mort en 1630)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur célèbre par ses pièces pour chant solo, et le premier à utiliser le mot cantate au sens moderne du terme, Grandi fut directeur de musique d'une confrérie religieuse à Ferrare en 1597 et il y tint d'autres postes jusqu'en 1616 ; après cette date, il occupa le poste de chanteur à Saint-Marc de Venise. En 1620, il devint l'adjoint de Claudio Monteverdi. C'est alors qu'il produisit plusieurs recueils de chants particulièrement beaux sous le titre Cantade e arie (publiés de 1620 à 1629). Il unissait le don d'une mélodie pleine de charme à l'art de trouver la musique qui s'adapte exactement au sens des mots. Ses « cantates » monodiques annoncent les chants sur basse obstinée de Henry Purcell, où la voix exécute des variations mélodiques sur une basse qui se répète. Il écrivit aussi des chants religieux qui eurent quelque influence sur Heinrich Schütz. En 1627, il se rendit à Bergame, y tenant la charge de directeur de la musique à la basilique de Sainte-Marie-Majeure. Il mourut de la peste.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  GRANDI ALESSANDRO (mort en 1630)  » est également traité dans :

CANTATE

  • Écrit par 
  • PIERRE-PETIT
  •  • 1 894 mots

Issu de cantare , qui signifie « chanter », le mot « cantate » est l'exact pendant du mot « sonate », issu de sonare . La définition de la cantate est donc « quelque chose qui se chante ». Semblable dénomination ne peut, tout au moins au début, recouvrir une forme très précise. Aussi les premières cantates ne sont-elles pratiquement que des airs, à une ou plusieurs voix, avec accompagnement d'ins […] Lire la suite

Pour citer l’article

« GRANDI ALESSANDRO (mort en 1630) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-grandi/