SANTOS-DUMONT ALBERTO (1873-1932)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Santos-Dumont

Santos-Dumont
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Pionniers de l'aviation

Pionniers de l'aviation
Crédits : Hulton Getty

photographie


Aéronaute et aviateur brésilien né à Palmyra (aujourd'hui Santos-Dumont) et mort à São Paulo. Sans apporter de solution positive aux premières expériences aéronautiques, Alberto Santos-Dumont suscite à leur égard, par des démonstrations originales, une grande curiosité dans le public français. Brésilien d'origine et Parisien d'adoption, il construit, à partir de 1898, de nombreux dirigeables équipés d'un moteur à explosion — la priorité, en l'occurrence, appartenant au dirigeable de l'Allemand Wölfert avec un moteur Daimler (1888). Ces aérostats sont expérimentés à Longchamp, à Bagatelle et à Saint-Cloud (sur le terrain de l'Aéro-Club de France). C'est en 1904 que Santos-Dumont réalise deux prototypes d'aéroplanes, qu'il essaie sans succès. Deux ans plus tard, il exécute un modèle pour le moins très insolite : le Santos-Dumont-XIV bis, avion biplan suspendu sous le dirigeable Santos-Dumont-XIV, ce dernier devant assurer l'envol et la sustentation. Les ailes, assemblées en dièdre, sont reliées deux à deux par des plans verticaux formant cellules. À l'avant, debout dans le fuselage, le pilote manœuvre une cellule indépendante qui remplace les gouvernails de profondeur et de direction. À l'arrière : moteur Antoinette (24 ch) propulsant une hélice. L'ensemble (300 kg) repose sur trois roues de bicyclette. Essayé à Bagatelle (juillet 1906), cet engin hybride est à peine soulevé. Débarrassé du ballon, l'aéroplane effectuera quelques vols, sur 220 mètres, au mieux, et sans dépasser 5 mètres d'altitude. Santos-Dumont lancera ensuite (1907) le premier de ses petits monoplans appelés Demoiselles (envergure : 5,10 m ; poids : 56 kg). Mais, déjà, les frères Voisin et Louis Blériot engagent la construction aéronautique vers des réalisations plus convaincantes.

Santos-Dumont

Santos-Dumont

photographie

Alberto Santos-Dumont (1873-1932) et son avion, La Demoiselle, en 1909. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Pionniers de l'aviation

Pionniers de l'aviation

photographie

De gauche à droite : le général Bares, Gabriel Voisin, le général Pujo, Henri Farman, Louis Blériot, le général Niesel, le maréchal Franchet d'Esperey, Santos-Dumont (vers 1920). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SANTOS-DUMONT ALBERTO (1873-1932)  » est également traité dans :

AVIATION - Histoire de l'aviation

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT, 
  • Pierre SPARACO
  • , Universalis
  •  • 10 062 mots
  •  • 36 médias

Dans le chapitre « De 1906 à 1914 »  : […] Théoriciens et « aviateurs » travaillent ferme en même temps dans tous les pays : Phillips en Angleterre, Ellehamer au Danemark, Joukovski en Russie, Crocco en Italie, Esnault-Pelterie en France, Drzewiecki en Pologne. La grande difficulté est de trouver un moteur léger et puissant. C'est un Français, Levavasseur, qui y parvient le premier avec le moteur «  Antoinette », mais c'est un Brésilien, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-histoire-de-l-aviation/#i_32731

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « SANTOS-DUMONT ALBERTO - (1873-1932) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-santos-dumont/