HOFMANN ALBERT (1906-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 11 janvier 1906 à Baden (canton d'Argovie), le chimiste suisse Albert Hofmann est mort le 29 avril 2008 à Burg im Leimental (canton de Bâle-Campagne). Dans les années 1930, il avait ouvert des recherches sur des alcaloïdes (substances naturelles azotées) produits par la moisissure Claviceps purpurea Tul., parasite du seigle et d'autres graminées.

L'empoisonnement à l'ergot de seigle, via du pain contaminé, fut récurrent à l'époque médiévale, où il était appelé « mal des ardents » ou « feu saint Antoine ». À partir du xvie siècle, les sages-femmes usèrent de préparations d'ergot pour accélérer le travail des parturientes.

Hofmann commença la synthèse d'alcaloïdes de l'ergot en 1935. Combinant l'acide lysergique à la propanolamine, il obtint l'ergobasine, un agent thérapeutique (utérotonique). En 1938, Hofmann prépara le diéthylamide de l'acide lysergique, vingt-cinquième molécule de la série – d'où le sigle LSD-25 la désignant. Puis, durant la période 1938-1943, il synthétisa d'autres alcaloïdes de l'ergot. Trois d'entre eux devinrent des médicaments commerciaux, prescrits pour améliorer la circulation périphérique et les fonctions cérébrales.

Le département de pharmacologie de Sandoz ne jugeait pas le LSD-25 prometteur. Mais Hofmann avait l'intuition que ce composé méritait mieux. En préparant à nouveau un échantillon, le vendredi 16 avril 1943, il éprouva des sensations bizarres, une agitation et un léger étourdissement. Il décida d'expérimenter le composé sur lui-même dès son retour au laboratoire le lundi suivant, où il ingéra une dose de 0,25 mg. Une telle expérimentation sur soi-même, dangereuse mais dans la tradition d'un geste issu de la pharmacie, encore courante au xixe siècle, était rarissime au xxe siècle. Elle témoignait d'une abnégation de chercheur, porté par sa curiosité.

C'est ainsi qu'Albert Hofmann découvrit le LSD. Ce fut l'un des événements les plus surprenants de l'histoire de la chimie organique, pourtant riche en épisodes piquants. À la date du 19 a [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)

Classification

Pour citer l’article

Pierre LASZLO, « HOFMANN ALBERT - (1906-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-hofmann/