ABDESSEMED ADEL (1971-    )

L'œuvre photographique qui a servi de manifeste à l'exposition du Centre Georges-Pompidou à Paris, du 3 octobre 2012 au 7 janvier 2013, montre l'artiste debout devant la porte de son atelier parisien. Adel Abdessemed, l'œil à demi fermé, croise les bras devant sa poitrine et s'offre au feu qui, depuis le sol, s'est propagé sur tout son corps, jusqu'au visage effleuré par une flamme en forme de vague. Cette image est emblématique d'une œuvre qui interpelle le spectateur sans détours. Il n'y a pas de trucage, l'artiste brûle, mais il parvient à garder sa position frontale, dominant la peur. Le titre de la photographie et de l'exposition-manifeste, Adel Abdessemed Je suis innocent (2012), est formulé à la première personne.

Entre provocation et méditation

À quelle innocence se réfère cette singulière immolation par le feu ? Comme dans le rêve qui, d'après Freud, recompose en une image énigmatique l'empreinte mémorielle des souvenirs de la veille, les œuvres d'Adel Abdessemed sont souvent constituées d'images appartenant à l'actualité récente, mais elles entraînent avec elles des figures plus anciennes, voire archaïques. Dans l'art chrétien, le feu dévore les âmes du purgatoire, mais la flamme ne détruira pas l'artiste, puisqu'il est innocent. Cependant l'ambivalence de l'image dit aussi le contraire : l'homme en flammes est venu propager le feu qui a déjà commencé à s'étendre autour de lui sur le marchepied et sur la route. Il n'est pas du tout innocent, malgré ce qu'il dit : le titre et image se contredisent. Il faut se garder de résoudre l'ambiguïté complexe de cette œuvre. Le travail d'Abdessemed est situé sur une corde raide entre provocation immédiate et profonde méditation.

Adel Abdessemed est né en 1971 à Constantine, en Algérie, il étudie à l'école des Beaux-Arts d'Alger en 1990 avant de se rendre à Lyon où il fréquente l'école des Beaux-Arts de 1994 à 1998. Au début des années 2000, il travaille à New York et à Berlin, puis s'installe à Paris. Au milieu des années 2000, ses travaux acquièrent une notoriété internation [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Giovanni CARERI, « ABDESSEMED ADEL (1971-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adel-abdessemed/