ADDICTION (psychologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La consommation de substances psychoactives (provoquant une altération du fonctionnement cérébral) est un problème majeur de santé publique et une des premières causes de mortalité sur un plan mondial. Différents types d’usages peuvent être identifiés : l’usage non problématique (contrôlé, récréatif) ; l’usage nocif, défini comme une utilisation excessive pouvant entraîner des conséquences négatives dans la vie quotidienne ; et l’addiction, reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (O.M.S.) comme un trouble psychiatrique, et définie comme un mode d’utilisation inadapté impliquant une souffrance psychologique et des répercussions importantes dans la vie quotidienne. Chez la personne souffrant d’addiction, la consommation est maintenue en dépit des conséquences négatives qu’elle engendre (problèmes scolaires ou professionnels, conflits avec les proches, abandon des loisirs, perte de temps liée à la recherche de la substance, dégradation physique, mal-être psychologique, etc.).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur associé de psychologie clinique et psychopathologie, université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Joël BILLIEUX, « ADDICTION (psychologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction-psychologie/