ADDICTION (psychologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Addictions sans substance

De nos jours, un grand nombre de comportements excessifs sont considérés (et traités) comme des addictions, et cela principalement en raison d’une similitude symptomatologique, d’un chevauchement des facteurs de risque (biologiques, psychologiques, sociaux), et d’une réponse favorable aux interventions psychologiques initialement développées pour traiter les addictions aux substances. Parmi les conduites les plus fréquemment considérées comme des addictions sans substance (ou addictions comportementales), il est possible de citer les addictions aux jeux d’argent, aux nouvelles technologies (Internet, jeux vidéo), au sexe, ou encore à l’exercice physique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur associé de psychologie clinique et psychopathologie, université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Pour citer l’article

Joël BILLIEUX, « ADDICTION (psychologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction-psychologie/