THOMAS ACTES DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Signalé par Épiphane (Panarion, XLVII) et par Augustin (Contra Faustum, XXII, 79) comme lecture favorite des hérétiques, l'ouvrage apocryphe intitulé Actes de Thomas fut aussi très lu chez les catholiques. Chose exceptionnelle, il nous est parvenu intégralement et en bon état. Il est conservé sous deux versions, l'une grecque et l'autre syriaque. Celle-ci est sûrement l'original, rédigé dans la première moitié du iiie siècle par un Syrien d'Édesse, peut-être disciple de Bardesane. La version grecque, presque aussi ancienne, est reproduite dans plusieurs manuscrits ; on en possède une traduction arménienne, une autre éthiopienne et des traductions latines. L'ensemble du texte est disposé en quatorze actions portant un titre, au moins dans le grec. Mais le récit se présente d'une manière très suivie. Dans le partage du monde, l'apôtre Jude-Thomas, surnommé Didyme (le Jumeau) reçoit l'Inde pour son lot. Le roi de l'Inde, Gondaphor, veut se faire bâtir un palais. Son envoyé en Occident, Albanès, achète Thomas comme esclave. Ils s'arrêtent en route pour le mariage de la fille du roi. Thomas chante un poème sur l'union de l'âme avec la Sagesse, hymne qui décrit le voyage du Christ, fils du roi, à la recherche de la Perle. Les deux jeunes mariés se convertissent et se séparent. Thomas arrive chez le roi, mais dépense l'argent qu'on lui donne en de nombreuses aumônes. Il est requis par le roi voisin pour délivrer du démon sa femme et sa fille. Mais il convertit beaucoup de femmes. Il est arrêté, mis en prison et tué à coups de lances. Son corps, qui fait sans cesse des miracles, est transporté vers l'Occident.

L'ouvrage pose beaucoup de problèmes sur le plan historique ; pourtant, il y eut bien un roi Gondopharès aux Indes aux alentours du ier siècle. Beaucoup pensent qu'il s'agit d'un livre gnostique et même manichéen. En réalité, son idéal ascétique et encratique est celui de tous les Actes apocryphes et correspond à la forme primitive du christianisme syriaque, laquelle est présentée d'une manière globale, dans sa liturgie, par ses très belles hymnes et par des détails sur ses sacrements, mais aussi dans sa hiérarchie et son organisation. Cet ouvrage est une mine de renseignements, mieux exploitée depuis qu'on porte un intérêt plus grand aux Églises syriennes. Le difficile travail sur les textes originaux est possible pour le syriaque grâce à la vieille édition de W. Wright, Apocryphal Acts of the Apostles (Londres, 1871) et pour le grec grâce à la reproduction anastatique de R. A. Lipsius et M. Bonnet, Acta apostolorum apocrypha (Leipzig, 1903). Une traduction anglaise de l'ouvrage a été faite par A. F. J. Klijn, The Acts of Thomas (Leiden, 1962).

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'Université libre de Bruxelles

Classification


Autres références

«  THOMAS ACTES DE  » est également traité dans :

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « Les sources »  : […] Christ, le Dialogue du Sauveur, la Pistis Sophia, le Livre du grand traité initiatique, l'Évangile de Thomas (qui est un précieux recueil de logia de Jésus), le Livre de Thomas l'Athlète, plusieurs livres de secrets attribués à Jean et à Jacques l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_8279

Pour citer l’article

Jean HADOT, « THOMAS ACTES DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-de-thomas/