ABZYMES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Usage potentiel des abzymes.

Les applications potentielles des abzymes sont aussi diverses qu'importantes puisque, en théorie, des anticorps catalytiques peuvent être produits contre des ligands synthétiques et transformer des substrats qui ne sont pas reconnus par des enzymes. Les abzymes rejoignent ici le potentiel considérable des enzymes artificielles en chimie organique, qu’il s’agisse de synthèses ou à l’inverse de la destruction de matériaux indésirables (dépollution). Ces applications, qui restent encore largement potentielles, touchent aussi bien aux domaines de la recherche fondamentale, de l’industrie que de la thérapeutique.

À côté de ces recherches en biotechnologie, une série de travaux en médecine ont montré que la catalyse assurée par des anticorps naturels (en l’absence d’immunisation) joue spontanément un rôle dans l’organisme. Ce rôle peut être positif, comme celui des abzymes naturelles présentes dans le lait maternel, ou négatif, comme la participation de niveaux élevés d’abzymes dans diverses maladies auto-immunes, affections de la thyroïde, lupus, certaines hémophilies, arthrites diverses, etc. Dans ce dernier cas, le blocage par une abzyme biotechnologique spécifique du site actif de l’enzyme de dégradation des glycanes articulaires constitue un outil dans la lutte contre ces pathologies répandues et difficiles à soigner. Certains des anticorps utilisés en thérapeutique anticancéreuse sont des abzymes sélectionnées à cette fin. Enfin, des anticorps spontanés dotés d’une activité enzymatique sur des composants bactériens et viraux sont impliqués dans la résistance des mammifères à ces agents pathogènes.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur agrégé, docteur de l'université technique de Compiègne
  • : docteur d'État, chargé de recherche au C.N.R.S.
  • : docteur ès sciences
  • : professeur à l'université de technologie de Compiègne, directeur de l'U.M.R. 6022 du C.N.R.S., président de la section biochimie et biologie moléculaire du Conseil national des universités

Classification

Pour citer l’article

Joël CHOPINEAU, Alain FRIBOULET, Sabine PILLE, Daniel THOMAS, « ABZYMES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abzymes/