ABUJA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est en février 1976 que, sur la base des recommandations d'une commission d'enquête, les militaires à la tête du Nigeria décident de créer une nouvelle capitale fédérale au cœur du pays, mettant ainsi fin à plusieurs décennies d'atermoiements. La décision de créer une ville nouvelle dans la zone de savane du vaste plateau central, à proximité du village d'Abuja, va de pair avec la création d'une entité territoriale spécifique, le Territoire de la capitale fédérale (F.C.T.). D'une superficie totale de 8 000 kilomètres carrés environ, le F.C.T. avoisine les États de Kogi, du Niger, de Nasarawa et de Kaduna. Un organisme public, l'Autorité de développement de la capitale fédérale, est responsable de la conception et du suivi du plan d'urbanisme de la capitale.

Nigeria : carte administrative

Nigeria : carte administrative

carte

Carte administrative du Nigeria. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La décision de créer une nouvelle métropole est motivée par des considérations matérielles et symboliques. Depuis la fin de la guerre civile, l'afflux des ressources pétrolières exacerbe les problèmes d'aménagement du territoire qui se cristallisent autour de la ville et du port de Lagos. La localisation d'Abuja dans une zone faiblement peuplée et distincte de l'aire d'implantation des trois grands conglomérats géoethniques du Nigeria permet également de doter le pays d'une capitale véritablement nationale. Une fois le plan d'urbanisme adopté (1979), les premiers travaux de construction sont engagés et la ville devient officiellement capitale du Nigeria en 1991. La croissance de sa population est rapide car elle va de pair avec le développement de villes satellites. On estime qu'entre 5 et 7 millions d'habitants vivent en 2005 dans l'ensemble de l'agglomération. Dirigée d'une main de fer par Nasir el-Rufai, ministre en charge du F.C.T. de 2003 à 2007, la ville proprement dite constituait alors l'un des rares exemples d'urbanisation maîtrisée dans le Nigeria contemporain.

—  Daniel C. BACH

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, Centre Émile-Durkheim, Sciences Po Bordeaux

Classification


Autres références

«  ABUJA  » est également traité dans :

NIGER, fleuve

  • Écrit par 
  • Georges COURADE
  •  • 1 852 mots

Dans le chapitre «  La Middle Belt, nouvelle frontière du Nigeria ? »  : […] Le Nigeria du « milieu », où s'écoulent le fleuve Niger et son affluent la Bénoué, est une zone comprenant cent quatre-vingts groupes linguistiques et séparant les trois grandes entités politiques du pays, Peul-Haoussa au nord, Yoruba au sud-ouest et Igbo au sud-est. Depuis 1991, la localisation au cœur de cette zone de la nouvelle capitale, Abuja, témoigne de la volonté de construire une nation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niger-fleuve/#i_48364

Pour citer l’article

Daniel C. BACH, « ABUJA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abuja/