SILVACANE ABBAYE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est Raymond de Baux, seigneur de Berre, qui prit l'initiative de la fondation de l'abbaye cistercienne de Silvacane. En 1144, il fit venir des moines de l'abbaye de Morimond à l'endroit où un bac franchissait la Durance. L'église ne fut commencée que plus tard, vers 1175. Le chœur était achevé à la fin du xiie siècle et la nef vers 1230. Elle possède les traits qui caractérisent l'architecture cistercienne : puissance des formes, ampleur du parti, équilibre des masses, appareil très soigné et simplicité de la décoration. La nef de trois travées, bordée de collatéraux, est suivie d'un large transept sur lequel ouvrent un chœur carré et deux chapelles peu profondes, limitées par un mur plat. La nef est couverte, ainsi que le chœur, d'un berceau brisé, et les collatéraux de berceaux rampants. La nef est aveugle, les fenêtres se trouvent dans le chœur à l'est, un triplet est situé au-dessus du portail occidental, les bas-côtés et les chapelles ont des baies en plein cintre. Les bâtiments abbatiaux ne sont pas moins intéressants : le cloître, bien que tardif (1250-1300), reste roman d'aspect ; la salle du chapitre (xiiie siècle) est voûtée d'ogives ; le réfectoire, reconstruit dans le premier tiers du xve siècle, est remarquable.

—  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SILVACANE ABBAYE DE  » est également traité dans :

CISTERCIENS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Placide DESEILLE, 
  • Anselme DIMIER
  •  • 8 636 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Constantes de l'architecture cistercienne »  : […] La voûte d'ogives fit bientôt son apparition dans les constructions des Cisterciens. Les maîtres d'œuvre de l'Ordre répandirent le nouveau style dans les fondations qui eurent lieu à travers toute l'Europe, ce qui leur valut d'être appelés « missionnaires du gothique ». Ils continuèrent pendant quelque temps encore à surplomber la nef de leurs églises d'une voûte en berceau, le plus souvent légèr […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG, « SILVACANE ABBAYE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-de-silvacane/