KLUG AARON (1926-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biochimiste britannique, Aaron Klug est né le 11 août 1926 à Zelvas (Lituanie). Sa famille s'installe en 1928 en Afrique du Sud, où il fait ses études secondaires et supérieures et s'initie à la cristallographie. En 1949, il part pour la Grande-Bretagne, à Cambridge, préparer dans le laboratoire Cavendish, sous la direction de Hartree, une thèse de doctorat qu'il soutient en 1952. Il obtient alors à Cambridge un poste d'assistant puis rejoint, comme chercheur, le laboratoire de cristallographie du Birbeck College, à Londres. Klug y reste jusqu'à l'ouverture à Cambridge du laboratoire de biologie moléculaire du Conseil de la recherche médicale (MRC), qu'il dirigera de 1986 à 1996. Il s'y installe avec son équipe et effectue ses travaux les plus importants, axés sur l'étude de la structure tridimensionnelle des virus et des acides nucléiques. En utilisant la microscopie électronique, en développant de nouveaux modèles mathématiques et en mettant au point des techniques originales de cristallographie par diffraction des rayons X, Klug décrit de manière très précise l'architecture du virus de la mosaïque du tabac et de virus sphériques. Il détermine également par cristallographie la structure de l'ARN de transfert et décrit de manière précise le repliement de la molécule d'ADN, qui peut s'enrouler sur des protéines particulières, les histones, et former des nucléosomes.

En 1982, Klug reçoit le prix Nobel de chimie. Il est anobli en 1988 et préside de 1995 à 2000 la Royal Society. Le biochimiste meurt le 20 novembre 2018 à Cambridge.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « KLUG AARON - (1926-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron-klug/