Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Vaciller

  • Verbe à l'infinitif

Définition

  1. bouger en penchant d'un côté puis de l'autre, chanceler, tituber, hésiter
  2. trembler en parlant d'une flamme
  3. au figuré, manquer de fermeté

"vaciller" dans l'encyclopédie

  • NANTES ÉDIT DE (1598)

    • Écrit par Vincent GOURDON
    • 1 185 mots

    Il organise pour un siècle la coexistence forcée entre catholiques et réformés, après trente-six ans de guerre civile qui ont ruiné le royaume de France et fait vaciller la monarchie et l'État. Par les articles généraux, les protestants obtiennent la liberté de conscience, l'accès égal aux charges publiques et, surtout, la liberté de culte, avec restrictions locales.

  • CRISE DE MAI 1968 EN FRANCE

    • Écrit par Olivier COMPAGNON
    • 1 199 mots
    • 1 média

    Alors que le pouvoir semble vaciller face à la mobilisation de la gauche et des syndicats qui tentent de canaliser cette mobilisation, le général de Gaulle dissout l'Assemblée nationale le 30 mai, reçoit l'appui de centaines de milliers de manifestants favorables au retour à l'ordre et voit son pouvoir provisoirement conforté lors des élections législatives des 23 et 30 juin.

  • ZOETEMELK JOOP (1946- )

    • Écrit par Pierre LAGRUE
    • 2 528 mots

    En 1971, le Néerlandais est de nouveau deuxième derrière le « Cannibale » que Luis Ocaña a fait vaciller. Nouvelle deuxième place en 1976. Mais, là, Joop Zoetemelk semble avoir montré ses limites. Par manque d’audace, il laisse la victoire à Lucien Van Impe. En effet, dans les Pyrénées, il n’ose pas répondre à une attaque du Belge, encouragé par Cyrille Guimard, malgré les exhortations de son directeur sportif, Louis Caput.

  • ZALE TONY (1913-1997)

    • Écrit par Neil Francis MILBERT, Universalis
    • 2 890 mots

    Zale fait vaciller Cerdan d'une droite à la quatrième reprise ; mais, à partir de la sixième reprise, le travail de sape méthodiquement conduit par le Français fait son effet ; à la fin de la onzième reprise, Cerdan cueille Zale d'un crochet du droit, puis d'un gauche ; le gong retentit, mais Zale tombe à genoux ; au terme de la minute de repos, Zale secoue tristement la tête et ne reprend pas le combat.

  • KHAIR-EDDINE MOHAMMED (1941-1995)

    • Écrit par Jean-Louis JOUBERT
    • 4 186 mots

    Il place dès lors son travail d'écrivain (dont les premiers essais remontent à l'adolescence) sous le signe du « séisme » : il entreprend la rédaction d'un texte, Agadir (publié en 1967), qui fait vaciller les repères littéraires, montre la fracture des identités et l'effondrement des systèmes de pouvoir. De 1963 à 1965, il vit à Casablanca, lance avec Mostafa Nissabouri le manifeste Poésie toute, qui engage les poètes à la « guérilla linguistique », écrit des poèmes (Nausée noire, 1964) et des nouvelles, fréquente le groupe des intellectuels qui vont fonder en 1967, autour d'Abdellatif Laâbi, la revue Souffles, expression maghrébine de la rupture et de la modernité.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.