Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Ethnogenèse

Nom féminin singulier

en ethnologie, processus de constitution d'une ethnie, naturel ou forcé (par exemple par les bantoustans de l'apartheid)

"ETHNOGENESE" dans l'encyclopédie

APARTHEID

  • Écrit par 
  • CHARLES_CADOUXCharlesCADOUXprofesseur agrégé à l'université d'Aix-Marseille-III, ancien doyen de la faculté de droit et des sciences économiques de l'université de Madagascar, 
  • BENOIT_DUPINBenoîtDUPINprofesseur agrégé, enseignant à Sciences Po Bordeaux, spécialiste de l'Afrique du sud, rattaché au laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM)
  •  • 9 031 mots
  •  • 9 médias

). Il y avait là une logique politique et une géopolitique de l'apartheid en même temps qu'une ethnogenèse (chaque bantoustan étant par principe édifié à partir du territoire ancestral d'une ethnie bantoue) correspondant effectivement à l'objectif d'un « développement parallèle et séparé » des racesLire la suite

BOURIATES

  • Écrit par 
  • FRANCOISE_AUBINFrançoiseAUBINdirecteur de recherche au C.N.R.S. et à la Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I)
  •  • 2 387 mots

depuis le xviie siècle. L'ethnogenèse des Bouriates, l'époque de leur installation dans la région du lac Baïkal (au xiiie siècle ou beaucoup plus tôt ?), les conditions du passage du nomadisme à la sédentarisationLire la suite

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • RICHARD_BANEGASRichardBANÉGASprofesseur de science politique au Centre d'études des relations internationales de la Fondation nationale des sciences politiques, Sciences Po, 
  • JEAN-FABIEN_STECKJean-FabienSTECKmaître de conférences en géographie à l'université de Paris-X-Nanterre
  •  • 13 468 mots
  •  • 6 médias

du pouvoir Cette ethnogenèse coloniale va, dès les années 1930, s'articuler à une problématique de l'autochtonie et de l'allochtonie qui constituera la matrice de l' « ivoirité » et du nationalisme. Ces phénomènes sont étroitement liés à l'économie de plantation et aux alliances politiques qui se nouèrentLire la suite

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • MIHAI_BERZAMihaiBERZAprofesseur à l'université de Bucarest, directeur de l'Institut d'études est-européennes, 
  • CATHERINE_DURANDINCatherineDURANDINprofesseur agrégé de l'Université, docteur d'État, 
  • ALAIN_GUILLERMOUAlainGUILLERMOUancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'Institut national des langues et civilisations orientales et à l'université de Paris-Sorbonne, 
  • GUSTAV_INEICHENGustavINEICHENprofesseur à l'université de Göttingen., 
  • EDITH_LHOMELEdithLHOMELchargée de cours à l'Institut d'études européennes de l'université de Paris-VIII, analyste-rédactrice aux éditions de la Documentation française, 
  • PHILIPPE_LOUBIEREPhilippeLOUBIÈRErédacteur en chef de <it>Lettre(s)</it>, titulaire d'un D.E.A. de roumain, Institut national des langues et civilisations orientales, doctorant à l'université de Paris-III, 
  • ROBERT_PHILIPPOTRobertPHILIPPOTprofesseur à l'Institut national des langues orientales vivantes, 
  • VALENTIN_VIVIERValentinVIVIERjournaliste
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Pour qui cherche à définir la personnalité de la Roumanie, le premier caractère qui retient l'attention est sa diversité. La Roumanie est un carrefour culturel. L'histoire l'associe au monde balkanique, puisqu'elle a subi comme lui l'influence religieuse et artistique de Byzance et le joug ottoman. Mais elle n'atteste pas moins sa vocation carpato-danubienne, Lire la suite