Mécanique du vol, aéronautique


EXTRADOS, aéronautique

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 130 mots

Nom donné à la face supérieure d'une aile d'avion. Sur presque tous les avions, l'extrados présente une convexité tournée vers le haut. Cette forme, en obligeant les filets d'air à parcourir un trajet plus long que si l'extrados était plat, crée en dessus de l'aile une dépression qui contribue partiellement à la poussée verticale assurant la sustentation de l'appareil ; l'autre partie de la poussé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extrados-aeronautique/#i_0

INTRADOS, aéronautique

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 117 mots

Nom donné à la face inférieure d'une aile d'avion. Contrairement à la face supérieure, nommée extrados, qui est toujours convexe, l'intrados peut être convexe, plat ou concave. L'important est qu'il se crée sous l'intrados, c'est-à-dire entre le sol et l'aile, une légère surpression qui contribuera partiellement à la poussée verticale assurant la sustentation de l'appareil. L'autre partie de la po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intrados-aeronautique/#i_0

PROPULSION AÉRONAUTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CALMON
  •  • 7 162 mots
  •  • 6 médias

Des origines à la Seconde Guerre mondiale, l'essor de l'aviation a été associé à la propulsion par l'hélice. Suivant les possibilités technologiques apportées par d'autres branches d'activités, l'hélice fut mise en mouvement par un moteur à vapeur – cas des avions de Clément Ader –, puis par un moteur à combustion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propulsion-aeronautique/#i_0

PROPULSION HYPERSONIQUE

  • Écrit par 
  • François FALEMPIN
  •  • 2 816 mots
  •  • 2 médias

La propulsion aérobie (c'est-à-dire qui utilise l'oxygène de l'atmosphère pour la combustion d'un carburant) assure la plus grande partie des besoins de propulsion pour les aéronefs évoluant dans le domaine de nombre de Mach (rapport de la vitesse de vol sur la vitesse locale du son) allant de 0 à un peu plus de 3.E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propulsion-hypersonique/#i_0

VOL MÉCANIQUE DU

  • Écrit par 
  • Marcel BISMUT, 
  • Huu Thanh HUYNH, 
  • Jean-Claude WANNER
  •  • 7 946 mots
  •  • 8 médias

La mécanique du vol est une application de la mécanique rationnelle à l'étude du mouvement des appareils, pilotés, autoguidés ou téléguidés n'ayant pas de contact avec le sol sur une partie de leur trajectoire.Toute action d'un pilote humain ou automatique sur les gouvernes modifie, par suite du changement de géo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-du-vol/#i_0


Affichage 

Propulsion aéronautique : évolution de la consommation des turboréacteurs

Propulsion aéronautique : évolution de la consommation des turboréacteurs

dessin

Évolution de la consommation spécifique des turboréacteurs à usage civil. La consommation spécifique est la masse de kérosène qu'il est nécessaire de consommer dans un moteur pour produire une pousée de 9,81 N. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Propulsion aéronautique : évolution du bruit au décollage

Propulsion aéronautique : évolution du bruit au décollage

dessin

Évolution du bruit au décollage (latéral) des avions à réactions commerciaux depuis 1950. À titre indicatif, on considère que les effets nuisibles du bruit s'observent à partir de 80 à 100 décibels ; un marteau-piqueur diffuse un bruit d'environ 110 décibels. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principe de fonctionnement d'un statomixte

Principe de fonctionnement d'un statomixte

dessin

Pour une vitesse du véhicule inférieure à Mach 6, l'écoulement à l'entrée de la chambre de combustion d'un statomixte est subsonique ; lorsque la vitesse est supérieure à Mach 6, cet écoulement devient supersonique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

X-51A Waverider

X-51A Waverider

photographie

Le 26 mai 2010, le X-51A Waverider, équipé d'un superstatoréacteur, a atteint la vitesse de Mach 5. Cet engin a été largué à haute altitude (une quinzaine de kilomètres) depuis un avion-porteur Boeing B-52, puis accéléré jusqu'à Mach 4,8 environ par un propulseur à poudre,... 

Crédits : C. Bellay/ U.S. Air Force

Afficher

Forces aérodynamiques

Forces aérodynamiques

dessin

Les forces aérodynamiques sont déterminées par l'incidence a, le dérapage ß et, à un degré moindre, par les vitesses de rotation p, q et r. Les braquages de gouvernes d engendrent des forces locales supplémentaires dont le moment en G permet d'équilibrer et de manœuvrer l'avion. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Changement de pente

Changement de pente

dessin

Changement de pente. La trajectoire s'incurve sous l'effet de l'excédent de portance (Z – mg cos ɣ) que le pilote commande en augmentant l'incidence d'équilibre a ; la pente ɣ se maintiendra ensuite, sans ralentissement, si la poussée F a été accrue de façon à compenser... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bilan poussée-résistance

Bilan poussée-résistance

dessin

Bilan poussée-résistance. A commande des gaz fixée, l'intersection des courbes de poussée et de résistance détermine deux régimes de vol en palier R1 et R2 dont le plus rapide est stable. L'excédent de poussée disponible R1M peut être utilisé... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Décollage

Décollage

graphique

Décollage. Au cours du roulement, l'incidence de l'avion est constante et la résistance est proportionnelle au carré de la vitesse. La vitesse de décollage Vd est choisie de façon que la différence entre la poussée et la résistance permette à l'avion d'accélérer... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Commande automatique généralisée

Commande automatique généralisée

dessin

Commande automatique généralisée (C.A.G.). Par des commandes ergonomiques, le pilote assigne ses objectifs de pilotage à un calculateur qui prend en compte les mesures issues de nombreux capteurs, détermine les braquages de gouvernes et les transmet par des liaisons électriques.... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Transports : vol d'un avion à réaction

Transports : vol d'un avion à réaction

vidéo

Interactions entre forces aérodynamiques et forces de propulsion. Les avions de grande taille sont dotés d'un système très élaboré de volets qui modifient la configuration des ailes en fonction des conditions de vol. Au décollage, le pilote déploie... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Propulsion aéronautique : évolution de la consommation des turboréacteurs

Propulsion aéronautique : évolution de la consommation des turboréacteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Propulsion aéronautique : évolution du bruit au décollage

Propulsion aéronautique : évolution du bruit au décollage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Principe de fonctionnement d'un statomixte

Principe de fonctionnement d'un statomixte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

X-51A Waverider

X-51A Waverider
Crédits : C. Bellay/ U.S. Air Force

photographie

Forces aérodynamiques

Forces aérodynamiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Changement de pente

Changement de pente
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Bilan poussée-résistance

Bilan poussée-résistance
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Décollage

Décollage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Commande automatique généralisée

Commande automatique généralisée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Transports : vol d'un avion à réaction

Transports : vol d'un avion à réaction
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo