Littérature celtique



BARDE

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 491 mots

Suivant l'étymologie, barde signifie « qui pose, qui établit la louange ». Et telle est bien la fonction du barde dans l'Antiquité celtique. Mais le droit ou le devoir de dispenser la louange implique aussi la possibilité contraire, celle du blâme. La meilleure définition antique nous est offerte par les écrivains grecs Diodore de Sicile et Strabon, qui parlent, au i […] Lire la suite

CELTES

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H, 
  • Pierre-Yves LAMBERT, 
  • Stéphane VERGER
  •  • 15 826 mots
  •  • 5 médias

Tous les pays celtiques ont connu, dans la première période attestée, de petits royaumes indépendants, où des princes entretenaient chacun un poète professionnel. Ce type de société aristocratique demandait au lettré des poèmes héroïques, ou des sagas mettant en valeur la gloire de la famille princière. Ce matériau littéraire devait se transmettre oralement : […] Lire la suite