Écrivains maghrébins francophones


AMROUCHE JEAN (1906-1962)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 340 mots

Jean el-Mouhouv Amrouche est né à Ighil-Ali (Petite Kabylie). Peu de temps après sa naissance, sa famille, christianisée et francisée, émigre à Tunis. Après des études au collège Alaoui de cette ville, Jean Amrouche est reçu à l'École normale supérieure de Saint-Cloud ; il devient ensuite professeur à Sousse, puis à Bône et à Tunis. De 1934 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-amrouche/#i_0

AMROUCHE TAOS (1913-1976)

  • Écrit par 
  • Jacqueline ARNAUD
  •  • 1 194 mots

Sœur de l'écrivain Jean Amrouche , Taos Amrouche appartient à la Petite Kabylie, par son père, à la Grande Kabylie, par sa mère. Mais les hasards de l'histoire qui voulut que ses parents, en échange d'une bonne instruction française, fussent amenés à adopter le christianisme, puis la nationalité française, la firent naître à Tunis où les siens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taos-amrouche/#i_0

BEN JELLOUN TAHAR (1944-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 548 mots

Écrivain marocain de langue française, originaire de Fès (ville dont son œuvre explore la topographie mythique), Tahar Ben Jelloun a soutenu une thèse de psychiatrie sociale, dont il a tiré un essai sur la misère morale et sexuelle des immigrés maghrébins, La Plus Haute des Solitudes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tahar-ben-jelloun/#i_0

BENCHEIKH JAMEL EDDINE (1930-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 189 mots

Écrivain franco-algérien. Issu d'une famille de magistrats, Jamel Eddine Bencheikh étudie le droit et l'arabe au Maghreb avant de venir à Paris, en 1956, approfondir ses connaissances en lettres arabes. Agrégé, il repart à l'université d'Alger, en 1962, comme professeur de littéature arabe médiévale. En 1968, pour échapper aux tracasseries […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamel-eddine-bencheikh/#i_0

BENCHENEB LES

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 589 mots

Famille algérienne qui a contribué à enrichir la culture arabe et à faire connaître à l'Occident le patrimoine arabo-islamique. Muḥammad Bencheneb (1869-1929) est né à Médéa (Algérie). Il fait ses études à l'École normale d'instituteurs d'Alger-Bouzaréa, avant de s'inscrire à l'École des lettres d' Alger . Bencheneb bénéficie de ce fait de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bencheneb/#i_0

BOUDJEDRA RACHID (1941-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 441 mots

Écrivain algérien d'expression française et arabe né le 5 septembre 1941 à Aïn Beïda (Algérie). Rachid Boudjedra est élevé dans la tradition musulmane en Algérie et en Tunisie, puis effectue des études en Espagne, en Algérie et à Paris où il obtient un diplôme de philosophie à la Sorbonne. Il enseigne cette discipline à Paris, puis à Rabat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachid-boudjedra/#i_0

CHOURAQUI ANDRÉ (1917-2007)

  • Écrit par 
  • Marc LEBOUCHER
  •  • 990 mots

C'est l'Algérie qui voit naître André Chouraqui le 11 août 1917 à Aïn-Témouchent, non loin d'Oran. Issu d'une famille de la bourgeoisie juive, il sera profondément marqué par l'Afrique du Nord de l'époque, le monde séfarade , la familiarité quotidienne avec la culture et la langue arabes, avec aussi son lot d'incompréhensions. Comme il l'écrira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-chouraqui/#i_0

CHRAÏBI DRISS (1926-2007)

  • Écrit par 
  • Mustapha BENCHEIKH LATMANI
  •  • 838 mots

Écrivain marocain francophone, Driss Chraïbi, est né en 1926 à Mazagan, actuelle El Jadida. Fils d'un commerçant aisé d'origine fassie, il entreprend ses études au lycée français de Casablanca. Le baccalauréat obtenu, il part pour Paris où il entame un cycle supérieur en chimie. Il commence sa carrière comme ingénieur mais, lecteur insatiable, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/driss-chraibi/#i_0

DIB MOHAMMED (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 817 mots

Mohammed Dib a traversé toute l'histoire de la littérature algérienne de langue française, et il y occupe une place particulière et éminente. Il appartient d'abord au courant réaliste de la première génération d'auteurs maghrébins, qui veut témoigner contre la situation coloniale. Mais son œuvre évolue vite et donne une place plus large aux jeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-dib/#i_0

DJAOUT TAHAR (1954-1993)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 638 mots

Victime le 26 mai 1993 d'un attentat — deux balles dans la tête, tirées à bout portant, —, l'écrivain algérien Tahar Djaout est mort le 2 juin à Alger . Son décès a suscité la plus grande consternation : journaliste à l'hebdomadaire Algérie-Actualité, puis rédacteur en chef de Ruptures, qu'il avait contribué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tahar-djaout/#i_0

DJEBAR ASSIA (1936-2015)

  • Écrit par 
  • Alison RICE
  •  • 1 222 mots
  •  • 1 média

Née Fatma Zohra Imalhayène le 30 juin 1936 à Cherchell, à l'ouest d'Alger, l'écrivain de langue française Assia Djebar adopte son pseudonyme lors de la publication de son premier roman, La Soif, en 1957, alors qu'elle n'a pas encore vingt ans. Dans les années qui suivent, elle va mener à bien une œuvre impressionnante, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assia-djebar/#i_0

KHAIR-EDDINE MOHAMMED (1941-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 757 mots

Mohammed Khaïr-Eddine est resté l'enfant du Sud marocain : il y est né en 1941, à Tafraout, dans une famille berbère dont le père, commerçant, était installé à Casablanca. Son imaginaire et toute son œuvre sont gouvernés par le souvenir passionné des paysages et de la civilisation de son enfance, qu'il a dû quitter pour aller étudier à Casablanca. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-khair-eddine/#i_0

KHATIBI ABDELKÉBIR (1938-2009)

  • Écrit par 
  • Mustapha BENCHEIKH LATMANI
  •  • 746 mots

L'écrivain marocain Abdelkébir Khatibi est né le 11 février 1938 à El Jadida (ex-Mazagan) le jour même de la fête de l'Aïd el-Kébir, ce qui explique le prénom qu'il porte. Il est le deuxième fils d'une famille composée de trois garçons et deux filles. Son père, un lettré originaire de Fès, d'abord imam de mosquée (celui qui dirige la prière), se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelkebir-khatibi/#i_0

MEDDEB ABDELWAHAB (1946-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 350 mots

Écrivain et philosophe franco-tunisien, Abdelwahab Meddeb est né en 1946 à Tunis, dans une famille conservatrice et pieuse. Après trois années à l’université de Tunis, il suit des études de lettres et d’histoire de l’art à l’université Paris-Sorbonne. À partir de 1967, il s’établit à Paris. De 1974 à 1987, il est conseiller littéraire et directeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelwahab-meddeb/#i_0

MEMMI ALBERT (1920-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 547 mots

Si toute l'œuvre d'Albert Memmi vise à approfondir et à théoriser les notions d'« identité », d'« aliénation », de « dépendance », c'est parce qu'il les a d'abord rencontrées en réfléchissant sur lui-même et sur sa situation au monde. Né à Tunis à l'époque coloniale, dans une famille juive de langue maternelle arabe, formé à l'école et dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-memmi/#i_0

MIMOUNI RACHID (1945-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 648 mots

Né le 20 novembre 1945 à Boudouaou, à 30 kilomètres d' Alger , dans une famille de petits paysans, Rachid Mimouni obtient une licence de chimie, puis se consacre à son métier d'enseignant dans une école de commerce d'Alger. Son premier roman, Le printemps n'en sera que plus beau (1978), publié en Algérie, raconte, dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachid-mimouni/#i_0

ROY JULES (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Guy DUGAS
  •  • 677 mots

Né en Algérie le 22 octobre 1907 dans une famille de paysans concessionnaires dans la Mitidja dès 1854, Jules Roy, déchiré par une bâtardise qui lui fut tardivement révélée, fut à l'adolescence pris entre deux vocations contradictoires – l'action et l'aventure d'une part, la contemplation d'autre part. Ce qui en fit dans un premier temps un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-roy/#i_0

SANSAL BOUALEM (1949-   )

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 1 024 mots
  •  • 1 média

Né à Theniet el Had (Algérie), Boualem Sansal a vécu une partie de son enfance dans le quartier Belcourt d’ Alger , un trait commun avec Albert Camus. L’écrivain n’a évoqué ces faits que tardivement, dans son sixième roman, Rue Darwin (2011). Malgré le caractère très exubérant et apparemment extroverti de son écriture, il était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boualem-sansal/#i_0

SEFRIOUI AHMED (1915-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 154 mots

Écrivain marocain. Surnommé le « Loti marocain », Ahmed Sefrioui inaugure, avec Albert Memmi et Driss Chraïbi , la littérature marocaine d'expression française. Le Chapelet d'ambre, recueil de contes et de nouvelles publié en 1949, reçoit le grand prix littéraire du Maroc , un prix ordinairement réservé aux écrivains français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-sefrioui/#i_0

SÉNAC JEAN (1926-1973)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 333 mots

« La poésie ne peut avoir de répit ni se limiter à ses circonstances » (Jean Sénac, Avant-corps). Pour Sénac, d'essentielles circonstances lient la poésie à l'amour — « ... l'humble déraison d'ajuster à l'orgasme / le souffle même des mots  » (« Premier poème iliaque », Avant-corps) —, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-senac/#i_0

YACINE KATEB (1929-1989)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 953 mots

« Ni les Numides ni les Barbaresques n'ont enfanté en paix dans leur patrie. Ils nous la laissent vierge dans un désert ennemi, tandis que se succèdent les colonisateurs, les prétendants sans titre et sans amour. » Les principales œuvres de Kateb Yacine, Nedjma , Le Polygone éclaté, Le Cercle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kateb-yacine/#i_0