BENCHEIKH JAMEL EDDINE (1930-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain franco-algérien. Issu d'une famille de magistrats, Jamel Eddine Bencheikh étudie le droit et l'arabe au Maghreb avant de venir à Paris, en 1956, approfondir ses connaissances en lettres arabes. Agrégé, il repart à l'université d'Alger, en 1962, comme professeur de littéature arabe médiévale. En 1968, pour échapper aux tracasseries politiques, il revient à Paris travailler au C.N.R.S., avant d'enseigner à Paris-VIII, puis à la Sorbonne, jusqu'en 1997. Spécialiste de poésie et de littérature médiévale arabe, il est notamment l'auteur d' essais sur les Mille et Une Nuits (Les Mille et Une Nuits, ou la Parole prisonnière, 1988 ; « La Volupté d'en mourir », in Mille et Un Contes de la nuit, 1991). Avec André Miquel, il mène à bien une traduction intégrale des Mille et Une Nuits pour la Bibliothèque de la Pléiade (2005). Outre plusieurs ouvrages de référence sur la poésie arabe, Bencheikh a signé des recueils de poèmes, comme Les Mémoires du sang (1988). Ses Écrits politiques ont été réunis et édités en 2001.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  BENCHEIKH JAMEL EDDINE (1930-2005)  » est également traité dans :

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 266 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Après 1962 »  : […] une œuvre poétique attentive aux différentes langues et cultures. Dans l'exil où ils ont choisi de vivre, Mohammed Dib et Jamel Eddine Bencheikh écrivent. Le premier publie avec régularité romans, nouvelles, pièces de théâtre, poèmes, surprenant le lecteur par la diversité et la richesse de ses créations (dont Le Sommeil d'Ève en 1989 et Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/#i_14234

Pour citer l’article

« BENCHEIKH JAMEL EDDINE - (1930-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamel-eddine-bencheikh/