Guatemala, histoire


GUATEMALA

  • Écrit par 
  • Marie-Chantal BARRE, 
  • Carine CHAVAROCHETTE, 
  • Noëlle DEMYK, 
  • Michel GUTELMAN
  •  • 8 956 mots
  •  • 9 médias

Le Guatemalaest un pays d'Amérique centrale bordé par le Mexique, le Belize, le Honduras, le Salvador, la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique. Bien que montagneux, il dispose d'un littoral côtier de 400 kilomètres où se situent de […] Lire la suite

GUATEMALA, ville

  • Écrit par 
  • Noëlle DEMYK
  •  • 464 mots
  •  • 1 média

Nueva Guatemala de la Asunción (nom officiel), la capitale actuelle du Guatemala − communément appelée Guatemala Ciudad − fut fondée en 1776 dans un bassin intra-montagnard à 1 500 mètres d'altitude après que de violents tremblements de terre eurent endommagé l'ancienne capitale Santiago de los Caballeros (aujourd'hui Antigua Guatemala). Siège des élites c […] Lire la suite

MENCHÚ RIGOBERTA (1959- )

  • Écrit par 
  • Yves HARDY
  • , Universalis
  •  • 1 211 mots

Prix Nobel de la paix 1992. Militante guatémaltèque des droits de l'homme et plus particulièrement des populations indiennes.Née en 1959 sur l'altiplano (les hauts plateaux), dans le village de Chimel, près de San Miguel Uspantán, Rigoberta Menchú Tum est l'un des neuf enfants d'un couple de paysans quiché, famille pauvre mais fière de ses […] Lire la suite


Affichage 

Guatemala : drapeau

Guatemala : drapeau

drapeau

Guatemala (1871 ; off. 1968). En 1821, cinq pays – Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Salvador – se libèrent de la tutelle espagnole et s'unissent en une Fédération d'Amérique centrale, qui adopte aussitôt un drapeau aux bandes horizontales bleue, blanche et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Fin de la guerre civile au Guatemala

Fin de la guerre civile au Guatemala

photographie

Cérémonie des «accords pour une paix ferme et durable», le 29 décembre 1996, qui a mis fin à plus de trente-six années de guerre civile. Le président Àlvaro Arzú Irigoyen, élu quelques mois auparavant, et le commandant Rolando Morán, le chef de l'U.N.R.G. (Unité révolutionnaire... 

Crédits : J. Uzon/ Getty

Afficher

Guatemala, 1996 : fin de la guerre civile

Guatemala, 1996 : fin de la guerre civile

photographie

Le 29 décembre 1996, Rolando Moran (debout, à droite), chef des rebelles de l'U.N.R.G., signe un accord de paix qui clôt 36 ans de guerre civile au Guatemala. À gauche, assis, le président Arzu. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Guatemala : drapeau

Guatemala : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Fin de la guerre civile au Guatemala

Fin de la guerre civile au Guatemala
Crédits : J. Uzon/ Getty

photographie

Guatemala, 1996 : fin de la guerre civile

Guatemala, 1996 : fin de la guerre civile
Crédits : PA Photos

photographie