Supernovae


NOVAE ET SUPERNOVAE

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 3 512 mots
  •  • 9 médias

Lorsque l'on compare le ciel avec ce qui se passe sur Terre, on constate que celui-ci semble à peu près immuable alors que les événements sur Terre nous paraissent se dérouler à un rythme échevelé : une étoile comme le Soleil brille avec le même éclat depuis 4,5 milliards d'années et les astrophysiciens prédisent qu'elle doit conserver un aspect à peu près id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novae-et-supernovae/#i_0

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons cosmiques

  • Écrit par 
  • Lydie KOCH-MIRAMOND, 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 247 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Accélération à haute énergie des rayons cosmiques par les ondes de choc des supernovae »  : […] Ce sont les explosions de supernovae qui fournissent la plus grande quantité d'énergie au milieu interstellaire. Ces explosions produisent des ondes de choc qui balaient le milieu interstellaire, modifiant continuellement sa structure et y maintenant un fort degré d'hétérogénéité. L'environnement des ondes de choc est turbulent. Les particules sont diffusées presque élastiquement par les hétérogén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-cosmiques/5-acceleration-a-haute-energie-des-rayons-cosmiques-par-les-ondes-de-choc-des-supernovae/

SUR UNE ÉTOILE NOUVELLE (T. Brahe)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 310 mots
  •  • 1 média

Dans la soirée du 11 novembre 1572, l'astronome danois Tycho Brahe observe dans la constellation de Cassiopée une étoile qu'il n'avait jamais vue auparavant. Aussi brillante que Vénus, celle-ci est visible même en plein jour. Ce phénomène est une source d'interrogations. L'astre annonce-t-il quelque calamité ? S'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-une-etoile-nouvelle/#i_0


Affichage 

Nébuleuse du Crabe, 2

Nébuleuse du Crabe, 2

photographie

La nébuleuse du Crabe (M1, NGC 1952), reste d'une supernova ayant explosé en 1054, contient en son sein un pulsar en rotation très rapide (période de 33 millisecondes). La structure de ce reste, ici observé par le télescope spatial Hubble, présente de nombreux filaments,... 

Crédits : NASA/ ESA/ JPL/ Arizona State University

Afficher

Reste de supernova N 49

Reste de supernova N 49

photographie

Le reste de supernova N 49 (DEM L 190), dans le Grand Nuage de Magellan. N 49 abrite un pulsar d'une période de rotation de 8 secondes. Le 5 mars 1979, cette étoile à neutrons a émis un sursaut gamma d'une intensité exceptionnelle. 

Crédits : NASA/ The Hubble Heritage Team

Afficher

Reste de supernova N 63A

Reste de supernova N 63A

photographie

Le reste de supernova N 63A, dans le Grand Nuage de Magellan. L'étoile qui a donné naissance à la supernova était probablement cinquante fois plus massive que le Soleil. 

Crédits : NASA/ ESA/ HEIC & The Hubble Heritage

Afficher

Supernova SN 1994D

Supernova SN 1994D

photographie

Une des supernovae étudiées par le High-z Supernova Search Team, équipe à laquelle ont appartenu deux des Prix Nobel de physique 2011, Brian P. Schmidt et Adam G. Riess. Sur cette image acquise par le télescope spatial Hubble, la supernova (SN 1994D, découverte le 7 mars... 

Crédits : ESA/ NASA

Afficher

Nébuleuse du Crabe, 2

Nébuleuse du Crabe, 2
Crédits : NASA/ ESA/ JPL/ Arizona State University

photographie

Reste de supernova N 49

Reste de supernova N 49
Crédits : NASA/ The Hubble Heritage Team

photographie

Reste de supernova N 63A

Reste de supernova N 63A
Crédits : NASA/ ESA/ HEIC & The Hubble Heritage

photographie

Supernova SN 1994D

Supernova SN 1994D
Crédits : ESA/ NASA

photographie