Louis URRUTIA-SALAVERRI

professeur à l'université de Paris-VIII, directeur de l'Institut d'études hispaniques et hispano-américaines

BOURBON-PARME XAVIER DE (1889-1977)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 982 mots

Né au château de Pianore, près de Viareggio en Toscane, le prince François Xavier de Bourbon-Parme et de Bragance doit à son ascendance et aux circonstances de succéder, par décret royal de cette branche dynastique, le 23 janvier 1936 au vieux prétendant carliste Alfonso Carlos Ier. Jusqu'à la veille de sa mort, il va représenter le carlis […] Lire la suite

CARLISME

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 1 150 mots

Dans une Espagne qui suit, à une certaine distance, l'évolution de l'Europe occidentale, plusieurs générations carlistes se succèdent. La première génération est celle qui combat pour le prétendant don Carlos (« Charles V » pour ses fidèles) ; elle fait la guerre de 1833 à 1840, avec Tomás de Zumalacárregui comme chef, avec l'infant don Sebastián, Maroto et C […] Lire la suite

CARLOS don (1788-1855)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 1 218 mots

Le cruel tableau de Goya, La Famille de Charles IV, montre, non loin de son frère Ferdinand VII et des autres membres de la famille, le futur don Carlos, le premier des deux don Carlos de l'histoire contemporaine espagnole.L'abdication de Bayonne, en 1808, appartient autant à l'histoire de France qu'à celle de l'Espagne. Napoléon obtint que […] Lire la suite

MADARIAGA Y ROJO SALVADOR DE (1886-1978)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 968 mots

C'est dans le Finisterre espagnol, à La Corogne que naquit Salvador de Madariaga. Ce Galicien au patronyme euskarien fait ses premières études à l'Instituto Cisneros de Madrid. Puis sa famille l'envoie à Paris en 1900 pour y préparer l'École polytechnique. Revenu en Espagne où il reste jusqu'en 1916, il collabore assidûment à la presse nationale, en écrivant de nombreux articles sur des sujets con […] Lire la suite

MARIE-CHRISTINE (1806-1878) reine d'Espagne

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 644 mots

Fille de François Ier, roi des Deux-Siciles, Marie-Christine de Bourbon épouse, en 1829, le roi d'Espagne, Ferdinand VII, plusieurs fois veuf.La première partie de son histoire est liée à ses amitiés libérales, à son influence bienfaisante en ce sens sur son royal mari, Ferdinand VII, qui, grâce à elle, proclama une amnistie qui permit à de nombreux libéraux exilés en Anglet […] Lire la suite

NARVÁEZ MANUEL RAMÓN MARÍA, duc de Valence (1800-1868)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 658 mots

Surnommé, pour sa brutale franchise militaire, el Espadón de Loja (le Glaive de Loja), Ramón María Narváez fait ses premières classes sous les ordres de Francisco de Espoz y Mina, un des héros militaires issus des luttes contre les troupes de Napoléon. En 1823, il combat en Catalogne contre l'expédition française des « Cent Mille Fils d […] Lire la suite

PRIM JUAN (1814-1870)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 984 mots

Parmi les nombreux généraux espagnols qui ont joué un rôle prépondérant dans la politique espagnole, après la guerre d'Indépendance et surtout grâce aux guerres coloniales en Amérique et aux guerres carlistes en Espagne, Juan Prim y Prats est peut-être celui qui représente le mieux le héros militaire romantique aux yeux du peuple, un peu comme s'il était le successeur du général libéral Torrijos, […] Lire la suite

SERRANO Y DOMÍNGUEZ FRANCISCO (1810-1885)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 841 mots

Général et homme politique espagnol, Francisco Serrano y Domínguez commence sa carrière à l'école des cadets et, au cours des guerres carlistes, passe du grade de capitaine à celui de brigadier général, souvent sous les ordres d'Espartero ou de Fernández de Córdoba. En 1839, il se retrouve député aux Cortes pour représenter le district de Málaga. Opposé à Espartero, il fait partie en 1843 de la co […] Lire la suite