Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Jean-Marie GUILLON

Professeur émérite des Universités

Articles

  • JEAN MOULIN, LA RÉPUBLIQUE DES CATACOMBES (D. Cordier)

    • Écrit par Jean-Marie GUILLON
    • 796 mots

    Jean Moulin aurait eu cent ans en 1999 et, comme il se doit pour celui qui est devenu le héros de la Résistance par excellence et un enjeu de mémoire national, cet anniversaire a fourni le prétexte à plusieurs publications.

    Heureusement, à une nouvelle version d'un Jean Moulin au service...

  • LABORIE PIERRE (1936-2017)

    • Écrit par Jean-Marie GUILLON
    • 1 020 mots

    L’œuvre de l’historien Pierre Laborie est fondamentale pour comprendre les attitudes des Français entre 1940 et 1944 et, plus encore, pour interpréter les représentations qui en ont été données depuis la Libération.

    Pierre Laborie est né le 4 janvier 1936 à Bagnac-sur-Célé (Lot), dans...

  • LIBÉRATION, France (1944-1946)

    • Écrit par Jean-Marie GUILLON
    • 3 944 mots
    • 4 médias

    La libération de la France intervient après quatre années d'occupation. Elle se déroule selon un scénario qui était certainement espéré, mais qui n'était pas le mieux assuré. Les Alliés et les résistants prévoyaient une bataille prolongée. La Résistance était atomisée et ses principales composantes...

  • OCCUPATION (France)

    • Écrit par Jean-Marie GUILLON
    • 6 114 mots
    • 10 médias

    Les représentations de la France des « années noires » oscillent entre l'image héroïque d'une France martyre et unie et celle, honteuse, d'une France de Vichy et s'accommodant de l'ennemi. Or « la » France, sous l'occupant, n'était pas une, elle était, à des degrés divers, contre la collaboration et...

  • PÉTAIN PHILIPPE (1856-1951)

    • Écrit par Jean-Marie GUILLON
    • 2 394 mots
    • 2 médias

    Il est peu de personnages de l'histoire de France qui auront connu à un tel degré la gloire, puis le discrédit. Et celui-ci, loin de s'atténuer avec le temps, s'est renforcé au fur et à mesure que disparaissaient les générations qui, l'ayant connu triomphant, lui gardaient de l'indulgence....