Jean-Georges RITZ

professeur émérite à l'université de Grenoble-III

HOPKINS GERARD MANLEY (1844-1889)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 130 mots

C'est un étrange destin qu'a connu Gerard Hopkins. Nulle vie en apparence plus banale, plus mêlée au commun. L'homme ne fut apprécié que de rares amis et son œuvre poétique resta pratiquement ignorée de son vivant. Elle le demeura près de trente ans encore après sa mort, jusqu'à ce que son ami, le poète-lauréat Robert Bridges, dépositaire de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-manley-hopkins/#i_0

STEVENSON ROBERT LOUIS (1850-1894)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 469 mots

Celui que les Polynésiens surnommèrent « Tusitala » (« le conteur d'histoires ») méritait et mérite toujours cet hommage populaire, même si l'écrivain écossais, essayiste, poète et romancier est peu connu de nos jours et laisse à L'Île au trésor et à Dr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-louis-stevenson/#i_0

SWINBURNE ALGERNON CHARLES (1837-1909)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 296 mots

On a souvent et à juste titre comparé Swinburne à Shelley. Ces deux grands poètes lyriques anglais, dont les œuvres, comme deux portes monumentales, se dressent à l'entrée et à la sortie du xixe siècle, ont de nombreux points communs : même origine aristocratique, même constitution fragile, même passage à Eton, difficile et mortifiant, puis à Oxford o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algernon-charles-swinburne/#i_0

TENNYSON ALFRED (1809-1892)

  • Écrit par 
  • Jean-Georges RITZ
  •  • 1 480 mots

Alfred Tennyson est sans conteste la figure majeure de la poésie victorienne. Browning, plus complexe, plus difficile, reste son brillant second. De 1850 à 1892, lord Tennyson fut le porte-parole officiel de la nation britannique ; la reine Victoria et tous les personnages importants : savants, philosophes, romanciers, hommes politiques et poètes, voulurent s'honorer de son amitié. On l'admira ; o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-tennyson/#i_0