Jean-Charles VEGLIANTE

professeur des Universités, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

CAMPANA DINO (1885-1932)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 107 mots

Dino Campana est né le 20 août 1885 à Marradi, entre Florence et Ravenne. Enfant turbulent et brutal – en particulier avec sa mère –, fugueur, emprisonné une première fois à dix-huit ans, puis périodiquement admis dans divers hôpitaux psychiatriques entre deux voyages ou vagabondages et des études de chimie qui, de son propre aveu, ne lui convenaient absolument pas, amant passager de la poétesse S […] Lire la suite

LA COMÉDIE, Dante Alighieri - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 706 mots

La Comédie, ainsi nommée pour la distinguer des grands poèmes tragiques de l'Antiquité, dont le modèle était alors l'Énéide, est bien le chef-d'œuvre que Dante Alighieri (1265-1321) annonçait dans la dernière phrase de son œuvre de jeunesse, la Vita nova […] Lire la suite

DI GIACOMO SALVATORE (1860-1934)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 984 mots

Né à Naples le 13 mars 1860, peu de mois avant la chute des derniers Bourbons, Salvatore Di Giacomo est sans aucun doute un élément essentiel du tournant que connaît la poésie italienne à la charnière du xixe et du xxe siècle, avec le plus jeune D'Annunzio et leur aîné […] Lire la suite

FORTINI FRANCO (1917-1994)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 705 mots

Parlant de la poésie italienne au tournant du xixe et du xxe siècle, Pascoli déclarait : « Nous imitons trop. » Lui-même venait pourtant de basculer dans la modernité avec ses Myricae, cependant que D'Annunzio publiait Alcione : deux recueils fondamentaux pour compr […] Lire la suite

RABONI GIOVANNI (1932-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 032 mots

Le poète italien Giovanni Raboni fait partie de cette génération des Porta, Amelia Rosselli, Sanguineti, Loi, Majorino – qui a commencé à écrire vers le milieu des années 1950, après les illusions du second après-guerre et de son néo-réalisme. S'il fallait d'un mot dire ce que fut cette œuvre, ce serait peut-être une chaleur d'acuité sensible, un ton de voix extrêmement contenu, de qui veut bien a […] Lire la suite

RÈBORA CLEMENTE (1885-1957)

  • Écrit par 
  • Jean-Charles VEGLIANTE
  •  • 1 149 mots

L'œuvre et la vie du poète italien Clemente Rèbora, dévoué corps et âme à un humble sacerdoce, présentent un exemple peu fréquent de recherche intraitable de la vérité, poussée jusqu'au silence puis à la décantation extrême d'une voix blanche presque sans personnalité, effaçant la souffrance et le malheur du vieillissement, de la maladie, sous le texte commun d'une poésie religieuse – et obligeant […] Lire la suite