Françoise AURIVAUD

auteur

HEYM GEORG (1887-1912)

  • Écrit par 
  • Françoise AURIVAUD
  •  • 591 mots

Le nom de Georg Heym reste associé à l'expressionnisme. Les adeptes de ce mouvement renvoient dos à dos les deux doctrines littéraires dominantes à l'époque : naturalisme et néo-romantisme ; c'est un nouveau rapport réalité-individu qu'ils cherchent à définir. L'homme est devenu l'outil d'une économie capit […] Lire la suite

STADLER ERNST (1883-1914)

  • Écrit par 
  • Françoise AURIVAUD
  •  • 532 mots

On entre, avec Ernst Stadler, de plain-pied dans l'expressionnisme. Pourtant, cet étudiant d'Oxford, ce professeur aux universités de Bruxelles et de Strasbourg fait figure de marginal aux yeux des autres expressionnistes. Né à Colmar, il se sentait vivement lié au mouvement intellectuel alsacien et fut toujours porté vers les idées nouvelles. Stadle […] Lire la suite

TANNHÄUSER

  • Écrit par 
  • Françoise AURIVAUD
  •  • 757 mots

Avant de devenir un héros wagnérien, Tannhäuser a été un Minnesänger, dont l'existence réelle est bien attestée. Né vers 1205, noble bavarois, croisé dans sa jeunesse, protégé de la cour d'Autriche, dépouillé de ses biens et menant ensuite une vie de poète errant à travers l'Allemagne et l'Italie, il ne laisse plus de trace après 1268. Ces accidents d'une vie tourmentée et voyageuse pouvaient offr […] Lire la suite

WACKENRODER WILHELM (1773-1798)

  • Écrit par 
  • Françoise AURIVAUD
  •  • 1 073 mots

Connu comme précurseur du romantisme allemand, mais principalement en tant qu'ami et collaborateur de Ludwig Tieck, Wilhelm Heinrich Wackenroder est né à Berlin dans une famille de fonctionnaires prussiens. Il était de faible constitution et mourut à vingt-cinq ans ; la minceur de son œuvre contraste avec l'imp […] Lire la suite