BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ULTRABASIQUES ROCHES

L'intérêt suscité par les roches ultrabasiques est justifié par le fait que leur étude dans leurs diverses associations débouche sur deux problèmes essentiels : la constitution initiale et actuelle du globe terrestre ; la genèse et la différenciation des magmas basaltiques. Par ailleurs, la formation et l'altération des roches ultrabasiques peuvent conduire à des concentrations métalliques qui leur confèrent un grand intérêt économique.

Le terme « ultrabasique » qualifie, en France, les roches plutoniques à texture généralement grenue, holomélanocrates, c'est-à-dire constituées pour plus de 90 p. 100 de leur volume par des minéraux « colorés », mafiques (riches en fer et en magnésium). Le mot est pris dans une autre acception par les auteurs de langue anglaise ; il désigne alors les roches – qu'elles soient plutoniques ou effusives, leucocrates ou holomélanocrates – qui contiennent moins de 45 p. 100 de silice. Il reste cependant que la très grande majorité des roches « ultramafiques » selon la terminologie anglo-saxonne (holomélanocrates) sont également ultrabasiques.

1.  Nomenclature

Définies selon la nature du minéral prédominant (péridot, pyroxènes ou amphiboles), les roches ultrabasiques constituent trois grandes familles : les péridotites, les pyroxénites (ou pyroxénolites) et les amphibolites (ou amphibololites). Chacune de ces familles est subdivisée en types suivant la nature du ou des minéraux essentiels associés au minéral prédominant. Les types les plus répandus sont, parmi les péridotites : la dunite (olivine seule), la harzburgite (olivine + orthopyroxène), la wehrlite (olivine + clinopyroxène) et la lherzolite (olivine + orthopyroxène + clinopyroxène) ; parmi les pyroxénites : les orthopyroxénites et clinopyroxénites et la webstérite [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

 

Pour citer cet article

CONQUÉRÉ, KORNPROBST, PÉDRO, DELMAS, « ULTRABASIQUES ROCHES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-ultrabasiques/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« ULTRABASIQUES ROCHES » est également traité dans :

ÉCLOGITES

Écrit par :  Gérard GUITARD

ce sont habituellement des roches métamorphiques formées in situ. Au contraire, certaines éclogites en enclaves dans les roches ultrabasiques proviennent de la base de la croûte ou du « manteau » supérieur de la Terre et sont donc formées à de très grandes profondeurs : c'est le cas en particulier des enclaves d'éclogites… Lire la suite
MÉTAUX - Gisements métallifères

Écrit par :  Marie-José PAVILLON

Dans le chapitre "Les gisements volcaniques et subvolcaniques"  : …  à préciser (en dehors des relations purement géométriques), sauf en ce qui concerne les roches basiques (basaltes, gabbros) et ultrabasiques (péridotites) caractérisées par des minéralisations en Cu, Pt, Cr, Ni, Co, Fe, Ti. Mis à part le cuivre très ubiquiste, la majorité du nickel, du cobalt, tout le platine et le chrome sont associés à des… Lire la suite
NEWJANSKITE & SYSSERTSKITE

Écrit par :  Guy TAMAIN

Minéraux du groupe de l'iridosmine composés principalement d'osmium et d'iridium en solution solide, la newjanskite et la syssertskite (découvertes dans l'Oural, à Neviansk et à Syssert respectivement) cristallisent dans le système hexagonal et se présentent sous forme de lamelles ou grains tabulaires. La newjanskite représente le pôle riche en… Lire la suite
NICKEL

Écrit par :  Jacques GRILLIATBernard PIREMichel RABINOVITCHJacques SALBAING

Dans le chapitre "Les amas d'altération ou latérites nickélifères"  : …  Ces amas dérivent de l'altération, sous climat tropical humide, de roches ultrabasiques (péridotites et dunites). Ces latérites plus ou moins anciennes peuvent se trouver à l'air libre si la surface d'altération n'a pas été enfouie sous des sédiments plus récents, ou former un niveau dans une séquence sédimentaire ancienne… Lire la suite
OCÉANIE - Géologie

Écrit par :  Michel RABINOVITCH

Dans le chapitre "L'évolution de l'Océanie"  : …  qu'il en résultera un écaillage profond de la plaque océanique, amenant plusieurs copeaux d'ultrabasites en chevauchement sur le bâti sialique de la ceinture. C'est ainsi que se sont mis en place les massifs d'ultrabasites de Nouvelle-Calédonie à la limite de l'Éocène supérieur et de l'Oligocène, et, au début de l'Oligocène, ceux de Papouasie -… Lire la suite
OPHIOLITES

Écrit par :  Michelle ERNEWEINHubert WHITECHURCH

Dans le chapitre "Historique et définition"  : …  les faciès types se présentent, de bas en haut, de la manière suivante : 1. un complexe ultramafique (plus ou moins serpentinisé) composé de harzburgite, de lherzolite et de dunite, en proportions variables, généralement avec une fabrique tectonique ; 2. un complexe gabbroïque comprenant communément des péridotites et des pyroxénites, généralement… Lire la suite
PÉRIDOTS

Écrit par :  Jean-Paul CARRON

Dans le chapitre "Conditions de gisements"  : …  Dans les roches ultrabasiques, on trouve des olivines très magnésiennes (de 10 à 15 p. 100 de fayalite), remarquablement voisines de celles des météorites. On observe fréquemment dans les olivines des péridotites profondes une structure lamellaire, qui prend parfois les caractères de véritables macles… Lire la suite
STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU CO2

Écrit par :  Bénédicte MÉNEZ

Dans le chapitre "... au stockage "  : …  Les roches basiques et ultrabasiques, très abondantes sur tous les continents, constituent également une option attractive pour la séquestration minérale du CO2, malgré les temps de réactions très lents et les énormes volumes requis. En effet, en milieu aqueux, le CO2 peut se combiner à des cations… Lire la suite
SULFURES ET SULFOSELS NATURELS

Écrit par :  Roland PIERROTGuy ROGER

Dans le chapitre "Gisements associés à des roches volcaniques et subvolcaniques"  : …  Les roches volcaniques ou subvolcaniques basiques et ultrabasiques renferment une minéralisation très spécifique : Pt, Cr, Ni, Co, Au, Cu. C'est pourquoi il convient de dissocier ce type de gisement du précédent… Lire la suite

Afficher la liste complète (9 références)

 

Voir aussi

ALTÉRATION DES ROCHES    AMPHIBOLOLITES    ASBOLANES    COMPLEXES ANNULAIRES    CRISTALLISATION    CUMULATS    DIFFÉRENCIATION pétrologie    DUNITE    ENCLAVES pétrologie    FERRITISATION    GABBROS    GISEMENTS MÉTALLIFÈRES    HARZBURGITES    INTRUSION géologie    LHERZOLITES    LITAGE pétrographie    MAGMAS    MAGMA BASALTIQUE    PÉRIDOTITES    PYROLITE    PYROXÉNOLITES    SERPENTINISATION    SERPENTINITES    SIFÉMISATION    SIMATISATION

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.