BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MARSHALL PLAN

Le 5 juin 1947, dans un discours à Harvard, le secrétaire d'État George C. Marshall propose un plan qui porte son nom. La situation économique et politique de l'Europe étant instable, les États-Unis, dit-il en substance, ne sauraient demeurer indifférents ; leurs intérêts sont en jeu. La politique américaine n'est dirigée « contre aucune doctrine ni aucun pays, mais contre la faim, la pauvreté, le désespoir et le chaos ». Washington propose, en conséquence, de fournir aux Européens les dollars dont ils ont besoin, à condition qu'ils déterminent eux-mêmes leurs besoins et assurent la répartition des crédits américains.

Cette proposition, généreuse et intéressée à la fois, fait suite à l'exposition de la doctrine Truman, qui date du 12 mars 1947 et vise à secourir les gouvernements grec et turc menacés par la « subversion communiste ». Pourtant, elle s'adresse à tous les pays européens, y compris l'Union soviétique. Moscou semble hésiter ; puis, à la fin de juin, à la Conférence de Paris, Molotov fait connaître le refus de son gouvernement. L'U.R.S.S. n'admet pas que les nations qui font partie de sa sphère d'influence puissent exprimer une opinion divergente de la sienne et contraint la Tchécoslovaquie et la Pologne à refuser à leur tour. En rejetant fermement le retour à l'isolationnisme, en se proposant de « remettre économiquement l'Europe sur ses pieds », les États-Unis s'efforcent de réactiver le commerce international, dont ils ont besoin, et de porter secours aux Européens, qui manquent de denrées alimentaires, de produits industriels, de combustibles et d'argent. Ils veulent aussi les préserver du danger communiste : 1947 marque la rupture des partis communistes français et italien avec les coalitions au pouvoir. Le plan n'en contribue pas moins à accélérer la coupure en deux blocs du vieux continent.

Seize pays européens se réunissent à Paris au cours de l'été 1947 pour répondre à l'invitation du secrétaire d'État américain. De leurs délibérations naîtront un programme commun et une organisation nouvelle, l'O.E.C.E., fondée le 16 avril 1948. Du 3 avril 1948 au 31 décembre 1951, douze milliards de dollars seront fournis par les États-Unis (5/6 sous forme de don, 1/6 sous forme de prêt) ; 26 p. 100 iront à la Grande-Bretagne, 23 p. 100 à la France (2 800 000 dollars). L'aide Marshall sera relayée par une aide militaire, puis fusionnera avec elle.

Malgré ses conséquences politiques (rupture entre l'Europe occidentale et l'Europe de l'Est), le plan Marshall a permis à l'Europe occidentale de retrouver le chemin de la prospérité et d'entreprendre ses premiers efforts vers l'unification.

 […]
1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MARSHALL PLAN » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

Écrit par :  Georges CASTELLANRita THALMANN

Dans le chapitre "Réparations et nationalisations"  : …  forme sous l'égide des États-Unis. Le discours de Byrnes, à Stuttgart, le 6 septembre 1946, en avait marqué le point de départ et esquissé la genèse : une reconstruction économique sur la base capitaliste. Le plan *Marshall du 5 juin 1947 élargissait l'option à toute l'Europe. Il allait amener la division du continent et couper l'Allemagne en deux… Lire la suite
BANQUE MONDIALE

Écrit par :  Marie-France BAUD-BABICOlivier MARTY

Dans le chapitre "Du soutien de la croissance à la lutte contre la pauvreté"  : …  octroyer quelques prêts de reconstruction à la France, aux Pays-Bas, au Danemark ainsi qu'au Japon. *Elle sera cependant éclipsée par le plan Marshall, dont le déploiement rapide assura une partie des besoins financiers des pays européens et qui éloigna, en quelque sorte, la Banque mondiale de l'Europe. Comme l'Asie était prise dans l'engrenage des… Lire la suite
CHANGE - L'intégration monétaire européenne

Écrit par :  Christian BORDES

Dans le chapitre "Le plan Marshall et l'Union européenne des paiements"  : …  de ces deux pays pour des taux de change fixes ou ajustables explique le succès des accords. *C'est dans ce cadre que s'inscrivent deux événements majeurs pour l'Europe : le plan Marshall, qui, en astreignant les pays bénéficiaires à coordonner leur reconstruction, est à l'origine de la création de l'Organisation de coopération et de… Lire la suite
CINÉMA (Aspects généraux) - La cinéphilie

Écrit par :  Marc CERISUELO

Dans le chapitre "Cinéphilie et Nouvelle Vague"  : …  Blum-Byrnes, ajouté in fine dans le cadre de la négociation bilatérale de l'application du* plan Marshall, prévoyait l'écoulement des stocks en octroyant dans un premier temps neuf semaines sur les treize qui composent un trimestre à la production américaine. On devine la réaction des communistes, omniprésents à la Libération et… Lire la suite
CONSTRUCTION EUROPÉENNE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Christophe PÉRY

… * Entrée en vigueur du plan Marshall. L'aide financière à la reconstruction de l'Europe, proposée par le secrétaire d'État américain George Marshall à Harvard le 5 juin 1947, est gérée par l'Organisation européenne de coopération économique (O.E.C.E.), créée le 16 avril 1948. Traité de Londres créant le Conseil de l'Europe. Signature, à Paris, par l… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

Écrit par :  Claude FOHLENAnnick FOUCRIERMarie-France TOINET

Dans le chapitre "La double doctrine Truman"  : …  ou économiques ; c'est la prise en charge de la doctrine du containment (endiguement). Le *plan Marshall (proclamé par le secrétaire d'État George Marshall le 5 juin 1947) se met alors en place pour aider les États européens à se relever économiquement et à se défendre à l'Est. Au même moment, une sorte de doctrine Truman à usage interne… Lire la suite
EUROPE - Histoire de l'idée européenne

Écrit par :  Jean-Baptiste DUROSELLEAlfred GROSSER

Dans le chapitre "L'impulsion des États-Unis"  : …  *L'idée d'une unité économique européenne a été imposée par les États-Unis au moment du plan Marshall, lancé en mars 1947, lui-même essentiellement initié pour faire renaître l'économie de l'Europe libre face à la menace soviétique. Les nouvelles instructions données en juillet 1947 par Washington au général dirigeant l'occupation américaine… Lire la suite
GUERRE FROIDE

Écrit par :  André FONTAINE

Dans le chapitre "La création des blocs"  : …  *De plus en plus persuadé que le gouvernement soviétique « était froidement résolu à exploiter l'état où se trouvait une Europe sans défense pour propager le communisme », le nouveau secrétaire d'État américain, George Marshall, annonça le 5 juin 1947 l'intention de son gouvernement de fournir une aide économique importante aux pays européens, à… Lire la suite
ITALIE - La vie politique depuis 1945

Écrit par :  Geneviève BIBESMarc LAZAR

Dans le chapitre " Le centrisme triomphant (1947-1953)"  : …  la gauche, le « coup de Prague » et l'adoption, sous la pression soviétique, de la lutte contre le *plan Marshall comme thème majeur de la campagne électorale sont des éléments négatifs. La D.C., en revanche, tire profit de l'indispensable aide économique américaine et de la déclaration alliée de mars 1948 en faveur d'un retour de Trieste à l'… Lire la suite
KINDLEBERGER CHARLES POOR (1910-2003)

Écrit par :  Universalis

… Économiste et pédagogue américain.* Charles Poor Kindleberger contribua à la création du plan Marshall, par lequel les États-Unis aideront l'Europe d'après guerre. Professeur au M.I.T., il rassemblera ses notes de cours dans plusieurs ouvrages, tels American Business Abroad : Six Lectures on Direct Investment (1969, Les InvestissementsLire la suite
MISE EN PLACE D'UN MONDE BIPOLAIRE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Vincent GOURDON

… de Churchill à Fulton dénonçant le « rideau de fer » s'abattant sur le continent européen (5 mars). * Discours de Truman définissant sa « doctrine » (12 mars). Marshall propose un plan d'aide à la reconstruction de l'Europe (5 juin). Constitution du Kominform (5 octobre). Coup de Prague (25 février). Création de l'Organisation des États américains à… Lire la suite
O.E.C.E. (Organisation européenne de coopération économique)

Écrit par :  Alain-Pierre RODET

… *Le 16 avril 1948, quinze États de l'Europe de l'ouest (auxquels se joindront ultérieurement la république fédérale d'Allemagne et l'Espagne), la Turquie, le Canada et les États-Unis signèrent une convention instituant l'Organisation européenne de coopération économique (O.E.C.E.), l'une de ses tâches immédiates étant de participer à la distribution… Lire la suite
O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

Écrit par :  André FONTAINEPierre MELANDRIGuillaume PARMENTIER Universalis

…  et une garantie militaires des États-Unis. Tout d'abord, la brutalité des réactions de Staline au *plan Marshall (qu'il semble avoir hésité à rejeter mais qu'il devait ensuite dénoncer comme une machine de guerre américaine contre son pays) sema l'inquiétude chez ses bénéficiaires. La formation du Kominform (5 oct. 1947) entraîna le passage brutal… Lire la suite
PAYS-BAS

Écrit par :  Frédéric MAUROGuido PEETERSArnault SKORNICKI UniversalisChristian VANDERMOTTEN

Dans le chapitre "La politique économique des années 1950"  : …  au Parlement le premier plan d'industrialisation. Grâce au soutien américain accordé par le plan *Marshall – les Pays-Bas reçurent presque un milliard de dollars – de 1948 à 1958, il fut possible de financer la reconstruction et la rénovation de l'appareil de production, de développer considérablement la production agricole au moyen d'engrais… Lire la suite
QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

Écrit par :  Pierre BRÉCHON

Dans le chapitre "La politique économique et sociale"  : …  La France s'est économiquement reconstruite avec* l'aide des États-Unis et du plan Marshall. Les grands secteurs de l'énergie, des transports, de la banque et des assurances ont été nationalisés à la Libération, et une planification établie. Les comités d'entreprise sont créés, ainsi qu'un régime de sécurité sociale pour tous. La production a repris… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Histoire

Écrit par :  Bertrand LEMONNIERRoland MARX Universalis

Dans le chapitre " L'ère des changements"  : …  à la fin de 1946 et octroi en 1947 d'un énorme prêt de Washington), puis par l'intermédiaire du *plan Marshall. Ce dernier, en accélérant la division de l'Europe entre Ouest et Est, est en partie responsable de la guerre froide, des tensions qui mènent au réarmement, et, fait révolutionnaire, de la recherche par les Britanniques d'engagements… Lire la suite
ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

Écrit par :  Jacques LERUEZ

Dans le chapitre " De la « révolution silencieuse » aux crises des années 1960 et 1970"  : …  allégés –, notamment en supprimant le rationnement. En outre, après l'austérité travailliste, *le plan Marshall – qui débute en 1948 mais qui fait surtout sentir ses effets dans les années 1950, et dont le Royaume-Uni est le premier bénéficiaire – permet une série de budgets expansionnistes, qui relancent la machine économique. Si bien qu'on a… Lire la suite
STONE RICHARD (1913-1991)

Écrit par :  Françoise PICHON-MAMÈRE

… *Économiste anglais né en 1913, Richard Stone a commencé sa carrière chez un courtier londonien, avant de rejoindre en 1940 les rangs du Bureau central des statistiques, à l'initiative de John Maynard Keynes. Ses relations avec ce dernier semblent n'avoir jamais été très faciles ; c'est peut-être la raison pour laquelle il s'est défendu d'appartenir… Lire la suite
TCHÉCOSLOVAQUIE

Écrit par :  Marie-Elizabeth DUCREUXMichel LARANJacques RUPNIK

Dans le chapitre " La Tchécoslovaquie de 1945 à 1968"  : …  1947, alourdit encore le climat. Mais c'est la question de la participation tchécoslovaque au plan *Marshall qui constitua le véritable tournant dans la vie politique du pays. Alors que le gouvernement de Prague avait, dans un premier temps, accepté l'offre américaine, Moscou imposa l'annulation de cette décision présentée par Staline comme une… Lire la suite
TURQUIE

Écrit par :  Michel BOZDÉMIRGuzine DINOAli KAZANCIGILRobert MANTRANJean-François PÉROUSE

Dans le chapitre "Un modèle de développement économique dépendant"  : …  prit fin à partir de 1947, lorsque la doctrine Truman s'appliqua à la Turquie qui participa au plan *Marshall. L'aide économique étrangère ouvrit la voie aux importations financées de l'extérieur. Les investissements d'infrastructures et industriels furent alimentés par des ressources empruntées à l'étranger, et la priorité fut accordée aux… Lire la suite
U.R.S.S. - Histoire

Écrit par :  Nicolas WERTH

Dans le chapitre "L'U.R.S.S. dans les relations internationales de l'après-guerre"  : …  relations entre Occidentaux et Soviétiques se dégradent encore lorsque le général américain George *Marshall définit les grandes lignes d'un plan de reconstruction économique pour l'Europe (discours à l’université Harvard, 5 juin 1947). Molotov quitte avec éclat la conférence de Paris chargée de mettre en place le plan Marshall. Sous la pression… Lire la suite

Afficher la liste complète (21 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média