BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

INSTRUMENTS DE MUSIQUE Facture instrumentale

Les instruments actuels de la musique savante occidentale sont souvent considérés comme des archétypes de la facture. Pourtant, bien des particularités ne s'expliquent que par référence à des instruments appartenant à d'autres civilisations et à ceux du passé. Les aménagements importants qui ont modifié certains instruments, sont souvent dus à une évolution de la technologie, parallèlement à un changement de conception.

Les instruments de musique peuvent être conçus et fabriqués par des professionnels ou des amateurs, utilisant des méthodes simples ou sophistiquées ; aucune d'elles n'est négligeable, encore moins méprisable, et le violon « de sabotier » témoigne de la vitalité de certaines traditions. À l'opposé, les « gens de métier » consacrent tout leur temps et toutes leurs capacités à tenter de satisfaire aux exigences musicales de leur temps et de conformer leur fabrication aux modes nouvelles. Cela ne va pas sans divergences entre les uns qui, tantôt voudraient jouer de nouveaux instruments, tantôt refusent de s'adapter à ceux-ci, et les autres qui hésitent à modifier leur installation, à renouveler un outillage onéreux, à cause d'une nouveauté qui risque de n'être qu'une mode passagère.

Étant donné l'état actuel de la technologie, chaque type d'instrument peut être exécuté manuellement ou usiné. Le facteur professionnel peut être un artisan isolé, assisté ou non de quelques compagnons, ou un industriel. Le premier est essentiellement luthier : il fabrique des violons, des luths, des guitares, des instruments faits d'après des modèles anciens ; le second produit des pianos, des harpes, des instruments à vent, des cordes harmoniques, des accessoires. Il existe néanmoins des fabriques importantes d'instruments de série même dans les cordes pincées et frottées.

Il faut en effet distinguer l'« instrument d'art », fait pour une commande particulière – un luth conçu d'après un modèle historique, un violon, une guitare qui devront présenter des caractères sonores précis, déterminés  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  10 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« INSTRUMENTS DE MUSIQUE » est également traité dans :

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Histoire et classification

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCI

L'instrument en lui-même peut être un objet unique ou former un système complexe ; il peut être conçu à partir de matériaux choisis ou façonnés à cette fin ; il peut être aménagé dans des objets détournés de leur fonction première. Dans leur majorité, les instruments sont maniés directement ; cependant, il en est d'autres, mécaniques ou… Lire la suite
INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Restauration des instruments

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCI

Les instruments de musique, bien souvent objets d'art, ont pourtant vocation de servir ; cette particularité rend leur bonne conservation difficile. Une restauration correcte doit non seulement en respecter l'aspect extérieur, mais aussi restituer toutes les propriétés sonores. Des choix souvent difficiles s'imposent. Les restaurateurs du passé ne… Lire la suite
ACCORDÉON, en bref

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *L'accordéon est un instrument à vent à anches dites libres car ces fines lamelles métalliques qui produisent des sons lorsqu'un flux d'air les excite ne vibrent pas contre un support, comme c'est le cas, par exemple, pour la clarinette et son anche dite battante. L'instrument, qui est tenu à la main, comporte deux claviers encadrant un soufflet.… Lire la suite
ACCORDÉON

Écrit par :  Anne PENESCO

… *Instrument à vent, à anches libres métalliques ; la ventilation alternée y est produite par un soufflet à main permettant de contrôler constamment la pression d'air. Parmi les nombreux instruments, aujourd'hui disparus, qui utilisèrent le principe de l'anche libre métallique et aboutirent à l'accordéon, citons l'aéoline de Schlimbach (Ohrdruff,… Lire la suite
ALTO

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instrument de la famille des cordes, apparenté par sa forme au violon, l'alto est un peu plus grand que celui-ci – il mesure 67 centimètres environ, contre 59 –, est construit avec les mêmes matériaux et comporte le même nombre de pièces. Son archet est plus court mais plus lourd que celui du violon. Accordé une quinte au-dessous (la-Lire la suite
ALTO, instrument

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes de la famille des violons. L'alto est légèrement plus grand que le violon ; il mesure en moyenne 67 centimètres, dont 40 pour la caisse ; les éclisses ont 4 centimètres de hauteur vers le manche et 4,2 cm au bouton de cordier. L'alto est accordé une quinte au-dessous du violon, soit ut 2 et sol 2 (cordes filées… Lire la suite
ANCHE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Terme de facture instrumentale. Lamelle de roseau, de métal ou de matière plastique qu'on place à l'embouchure de tuyaux sonores et dont les vibrations produisent un son d'autant plus élevé que sa longueur est plus faible et ses battements plus fréquents. On distingue les anches libres (qui vibrent en dedans ou en dehors d'une ouverture : harmonica… Lire la suite
ARCHET, musique

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCI

… *Répandu dans les civilisations musicales du monde entier, l'archet est l'accessoire indispensable à la mise en vibration de certains instruments à cordes munis de chevalets qui surélèvent celles-ci au-dessus de la table d'harmonie. Il se compose d'une mèche de soie, de crins ou de fibres végétales et d'une baguette de bambou ou de bois, pourvue d'… Lire la suite
ARC MUSICAL

Écrit par :  Universalis

… *Les arcs musicaux sont des instruments de musique à cordes que l'on trouve aussi bien dans les cultures les plus archaïques que dans d'innombrables cultures contemporaines. Une peinture rupestre de l'époque magdalénienne découverte dans la grotte des Trois Frères, en Ariège, datée de 15 000 ans environ avant Jésus-Christ, montre un arc musical. L'… Lire la suite
ARPEGGIONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à six cordes et à archet, dû au facteur viennois Johann Georg Staufer (1823). C'est une grande Streichgitarre ; quand elle est petite, on l'appelle Bogengitarre. L'arpeggione est aussi appelé guitare d'amour ou guitare-violoncelle, la caisse et le manche ressemblant à ceux de la guitare. Schubert, notamment, écrivit une… Lire la suite
ARRANGEMENT, musique

Écrit par :  Michel PHILIPPOT

Dans le chapitre "L'arrangement considéré comme une adaptation"  : …  La vogue grandissante des musiques dites baroques a suscité la construction de fac-similés d'*instruments anciens. Certains musiciens et une partie du public ont donc maintenant l'impression, d'ailleurs contestable, de pouvoir jouer et entendre de la musique des siècles passés dans une version originale, donc sans arrangement d'aucune sorte.… Lire la suite
AULOS

Écrit par :  Universalis

… *Dans la musique grecque antique, l'aulos désigne un tuyau à anche simple ou double joué par paire (auloi) au cours de la période classique. Après la dite période, il a été joué seul. Il a donné naissance à la tibia romaine. Sous des noms variés, il a été le principal instrument de la famille des bois de la plupart des… Lire la suite
BALALAÏKA

Écrit par :  Universalis

… *La balalaïka est un instrument à cordes russe de la famille des luths. Apparue à la fin du xviie siècle, elle est probablement dérivée de la dömbra (ou domra ou dombira), un luth à deux puis à trois cordes, à long manche et à caisse arrondie, joué en Russie et en Asie centrale. La famille des… Lire la suite
BANJO

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *Instrument à cordes pincées à quatre, cinq ou six cordes, le banjo possède une caisse de résonance cylindrique en bois, cerclée de métal et munie d'une peau tendue par des clés. Comparé à la guitare, la particularité de ce luth américain réside dans l'inversion de sa corde la plus aiguë, qui prend la place habituelle de la corde basse. Cette… Lire la suite
BARYTON, instrument

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes ou à vent. Aux xviie et xviiie siècles, c'est une viole d'amour basse appelée aussi viola di bordone ; elle est utilisée notamment en Allemagne et ressemble alors à un violoncelle de six ou sept cordes, auxquelles s'ajoutent de neuf à vingt-quatre cordes sympathiques en acier qui… Lire la suite
BASSON

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Comme le hautbois et le cor anglais, le basson est un instrument à vent du groupe des bois et de la famille des anches doubles. Son tube de perce conique – dont la longueur est voisine de deux mètres et demi – se divise en quatre parties : la petite branche, la culasse, la grande branche et le pavillon. Il est complété par un fin tube de métal,… Lire la suite
BATTERIE

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La batterie est un ensemble de percussions conçu de telle sorte qu'un seul percussionniste – sorte d'homme-orchestre – remplace le jeu de plusieurs, notamment par l'utilisation des pieds. Les éléments qui la composent sont issus aussi bien de l'orchestre occidental classique que des cliques et fanfares. Une batterie standard comprend une grosse… Lire la suite
BOÎTE À MUSIQUE

Écrit par :  Universalis

… *Instrument de musique mécanique dont les sons proviennent de la vibration de dents métalliques montées en ligne sur un peigne plat au contact d'un cylindre tournant ou d'un disque actionné par un mécanisme d'horlogerie. Lorsque le cylindre ou le disque tourne, de petites lames ou autres protubérances montées sur leur surface font vibrer les… Lire la suite
BOMBARDE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à vent de la famille des chalumeaux (anche double). Il est construit en bois et fut répandu du xive au xviie siècle. Il assure la partie de basse, mais fut construit en différentes tessitures : contre-basse (bombardone, Bassbombart), ténor (Bassetbombart), alto (bombarde piccolo… Lire la suite
BONGO

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *Le bongo, qui appartient à la famille des percussions, est un instrument de type membranophone composé de deux petits tambours, appelés tamborcitos, autrefois liés par une pièce de bois ou de tissu : le plus gros est nommé hembra (« femelle ») et le plus petit macho (« mâle »). À l'origine, à la fin du xixeLire la suite
BONGOS, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion de type membranophone à son indéterminé. D'origine cubaine, il s'est répandu en Amérique du Sud. On l'utilise en musique contemporaine (notamment Boulez, Stockhausen, Bério). Un seul côté du petit tambour, ayant environ 15 cm de diamètre, est recouvert de peau que l'on frappe des doigts, de la paume de la main ou de… Lire la suite
BRUIT, musique

Écrit par :  Alain FÉRON

…  et en particulier par le Manifesto tecnico della musica futurista de ce dernier (1911). *Classant les bruits en six catégories, il imagine alors avec son assistant Ugo Piatti des instruments qu'il dénomme de manière générique intonarumori (bruiteurs) et qui prennent des noms aussi évocateurs qu'auditivement « parlants » : ainsi,… Lire la suite
CAISSE CLAIRE, en bref

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La caisse claire est un instrument de la famille des percussions, dont l'élément principal est un fût cylindrique en bois ou en métal d'environ 35 centimètres de diamètre, fermé de chaque côté par une peau. La caisse claire repose généralement sur un pied. La peau supérieure, appelée peau de frappe (autrefois peau de batterie), est percutée par des… Lire la suite
CAISSE CLAIRE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion du genre tambour à deux membranes et à son indéterminé, appelé aussi tarole ou caisse plate. Elle est faite d'un cylindre métallique (de 35 cm environ de diamètre), qui supporte une membrane en peau de mouton aux deux extrémités. On excite la membrane supérieure à l'aide de deux baguettes de bois, par frappes répétées ou… Lire la suite
CARILLON

Écrit par :  Universalis

… Instrument *de musique composé d'au moins vingt-trois cloches en bronze dans une suspension fixe, accordées en ordre chromatique (c'est-à-dire par demi-tons) et capables d'une harmonie concordante lorsqu'on les sonne ensemble. Généralement installé dans une tour, le carillon se joue à partir d'un clavier muni de leviers en bois et de pédales reliées… Lire la suite
CASTAGNETTES

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de percussion idiophone à son indéterminé, très populaire en Espagne. Il se compose de deux morceaux de bois dur, en forme de coquille, percés et reliés par une cordelette. Pour jouer, on entrechoque une castagnette aiguë, la hembra (femelle), et une castagnette plus grave, le macho (mâle). Dans les danses folkloriques… Lire la suite
CÉLESTA

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de percussion à son déterminé, de la famille des claviers. Il est dû au facteur Victor Mustel (Paris, 1886) qui lui donna d'abord le nom de typophone. Ses fils, Auguste et Alphonse, l'appelèrent célesta. Il ressemble à un petit piano droit de quatre octaves (écriture d'ut 2 à ut 6, mais son réel à l'octave aiguë). Des… Lire la suite
CENCERROS, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion, métallophone, du type « claviers ». Messiaen choisit ce nom espagnol pour désigner les cloches à vaches disposées en deux ou trois jeux (deux octaves et demie ou trois octaves et demie — de fa à ut). Se joue avec des mailloches en bois feutré ou différentes baguettes (de vibraphone, de caoutchouc, de métal… Lire la suite
CHALEMIE

Écrit par :  Universalis

… *La chalemie (ou chalemelle, ou chelemele, du latin calamus : « roseau ») est un instrument à vent à anche double qui est probablement originaire du Moyen-Orient, et qui est considéré comme l'ancêtre direct du hautbois. Comme celui-ci, la chalemie a une perce conique ; mais cette perce, ainsi que le pavillon et… Lire la suite
CHAPEAU CHINOIS ou PAVILLON CHINOIS, musique

Écrit par :  Universalis

… *Le chapeau chinois, ou pavillon chinois, est un instrument de musique composé d'une perche ornée d'un pavillon surmonté d'un croissant et d'autres ornements, et auxquels sont suspendus des cloches, des objets métalliques tintant, parfois des queues de cheval. C'était peut-être à l'origine la crosse d'un chaman d'Asie centrale et il faisait partie… Lire la suite
CHIME

Écrit par :  Universalis

… Du latin médiéval cymbala, *« cloches », le chime (ainsi nommé pour distinguer ces instruments des carillons) est un jeu de cloches fixes accordées dans une série musicale, traditionnellement en séquence diatonique (gamme de sept notes) avec quelques accidents (dièses et bémols). Les cloches, généralement au nombre de deux à vingt… Lire la suite
CHRISTIE WILLIAM (1944- )

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Dans le chapitre "Liberté et authenticité"  : …  qui a vu sa création. Quand des disques mentionnent qu'un enregistrement a été réalisé sur des *instruments „authentiques“, cela ne signifie pas grand-chose. La musique ne revit pas par la vertu d'un instrument : son impact est le fait d'une personne capable d'utiliser honnêtement les données de la musicologie et de l'organologie et dotée… Lire la suite
CISTRE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes pincées, muni d'un manche, relié à une caisse de résonance à fond plat et à une table piriforme ; les cordes se fixent sur la caisse. Il est connu au début du Moyen Âge. Dès le xve siècle, il comprend quatre doubles cordes en France, de six à dix en Italie ; ces cordes sont pincées ou griffées avec un bec de… Lire la suite
CITHARE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes pincées, du genre lyre, particulièrement apprécié des Grecs de l'Antiquité. Les cordes (de 5 à 11) sont de longueur égale et vibrent à vide sur une caisse de résonance plate et oblongue. Le terme désigne, en outre, un grand nombre d'instruments à cordes frappées ou pincées, dépourvus de manche, à corps unique et qui diffèrent du… Lire la suite
CITHARE D'AMATEUR

Écrit par :  Universalis

… *La cithare d'amateur (appelée en anglais autoharp, en allemand Akkordzither ou Volkszither) est un instrument à cordes de la famille de la cithare fréquemment utilisé pour l'accompagnement de la musique folk et de la country and western. Le musicien peut poser l'instrument sur une table, ou sur ses genoux lorsqu'il est… Lire la suite
CLAIRON

Écrit par :  Universalis

… *Instrument à vent, en cuivre, à embouchure, sans pistons (donc naturel), utilisé principalement dans les fanfares militaires. Les sons sont produits par la vibration des lèvres contre une embouchure en forme de bassin. Le tube est d'une longueur théorique de 1,475 mètre (clairon en si bémol) et de 1,314 mètre (clairon en ut).… Lire la suite
CLAQUETTES ET CLIQUETTES

Écrit par :  Universalis

… *Claquettes et cliquettes sont des instruments de musique composés de morceaux de bois, d'os, de métal ou d'autres matériaux sonores, soit tenus dans les deux mains (claquettes), soit fixés ensemble et tenus dans une main (cliquettes), parfois avec une poignée, et frappés l'un contre l'autre. On joue des claquettes et des cliquettes dans le monde… Lire la suite
CLARINE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de percussion, idiophone, de la famille des cloches. Ces clochettes de fer ou de bronze, suspendues au cou des chèvres, des vaches ou des moutons, ont une origine populaire. On se sert de jeu de clarines de tailles progressives (cencerros). Richard Strauss y recourt dans la Symphonie alpestre. Terme à ne pas confondre avec le… Lire la suite
CLARINETTE

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *La clarinette est un instrument à vent et à anche vibrante simple de la famille des bois. Cette dernière dénomination ne se réfère en rien au matériau, puisque la flûte et le saxophone, en métal, font également partie des bois : les instruments de cette famille ont en commun la particularité de posséder un tube résonateur muni de trous latéraux que… Lire la suite
CLAVECIN

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCIRobert VEYRON-LACROIX

…  les musiciens de métier, les formes musicales s'affirment, les styles, les écoles se précisent. *Facile à accorder, cet instrument permet d'exécuter la musique dans tous les modes et systèmes alors en usage, et cela d'une manière toujours satisfaisante pour les oreilles exigeantes des siècles passés. Des constructeurs habiles sont parvenus à… Lire la suite
CLAVECIN, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Le clavecin a une forme proche de celle du piano à queue. Ses cordes métalliques sont tendues sur une caisse de résonance qui est close. Lorsque l'instrumentiste appuie sur une touche, une languette appelée plectre est soulevée par un ingénieux mécanisme et va pincer la corde. C'est pourquoi le clavecin appartient à la famille des cordes pincées.… Lire la suite
CLAVES

Écrit par :  Universalis

… *Instrument à percussion constitué par deux baguettes cylindriques de bois dur de 20 centimètres de longueur et 2,5 centimètres de diamètre environ. L'instrumentiste arrondit la main et forme ainsi une coque qui constitue un résonateur pour la clave qu'il tient entre le bout des doigts et le pouce ; il tient l'autre clave par une extrémité, et les… Lire la suite
CLAVICORDE

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCI

… *Témoin le plus ancien des instruments à cordes et à clavier. L'origine du clavicorde remonte au monocorde médiéval, lui-même inspiré des théories de l'Antiquité, qui permettait d'étudier les divisions de la corde vibrante et de calculer les intervalles des échelles musicales. On situe vers le xive siècle l'apparition d'un… Lire la suite
CLOCHE

Écrit par :  Universalis

… *Une cloche est un instrument à percussion idiophone (c'est-à-dire sonnant par la vibration d'un matériau solide résonant) en forme de récipient, généralement en métal – mais parfois en corne, en bois, en verre ou en argile –, qui est frappé près de son bord par un battant interne, ou par un marteau ou une mailloche externes pour produire un son… Lire la suite
CLOCHES ET CLOCHETTES (musique)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instruments de percussion idiophones, à plaques courbes, où un battant intérieur (suspendu au cerveau — calotte — par une bélière) met en vibration le métal (alliage de 76 à 78  p. 100 de cuivre et 22 à 24  p. 100 d'étain environ) en forme de coupe évasée et renversée. L'origine des cloches remonte à la préhistoire. Chaque cloche émet un son… Lire la suite
CLOCHES-TUBES

Écrit par :  Universalis

… *Les cloches-tubes, ou cloches tubulaires, sont constituées par une série de tubes accordés – généralement en cuivre (ils étaient à l'origine en bronze) –, de différentes longueurs, frappés avec des maillets en bois pour produire un son. Les grosses cloches-tubes ont d'abord été utilisées pour remplacer les cloches d'église dans les beffrois. On a… Lire la suite
CONCERTINA

Écrit par :  Universalis

… *Le concertina est un instrument de musique à vent à soufflet et à anche libre breveté à Londres en 1829 par le physicien britannique Charles Wheatstone. Le soufflet est fixé entre deux planches, de forme généralement hexagonale, où les anches s'inscrivent dans des alvéoles fraisées ; ces planches comportent aussi les touches-boutons ainsi que les… Lire la suite
CONTREBASSE, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *La contrebasse est l'instrument le plus grave et le plus volumineux de la famille des cordes. Contrairement aux autres instruments du quatuor – violon, alto et violoncelle –, il n'existe pas un modèle unique de contrebasse : certaines sont à quatre cordes, d'autres à cinq. C'est la contrebasse à quatre cordes (sollaLire la suite
CONTREBASSE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes et à archet, appartenant à la famille des violons, dont elle épouse globalement la forme ; mais, comme elle ne descend pas de la viola da braccio, la contrebasse appartient par son origine à la famille des violes ; c'est donc une basse de viole, qui fut modifiée lorsqu'elle entra dans la famille des violons. Cet… Lire la suite
COR ANGLAIS

Écrit par :  Universalis

… *Le cor anglais est un instrument à vent de la famille des bois. Grand hautbois accordé une quinte plus bas que le hautbois ordinaire, avec un pavillon renflé en forme de bulbe, il possède à son extrémité supérieure une pièce métallique incurvée sur laquelle est fixée l'anche double. L'instrument est accordé en fa et est noté une quinte au-… Lire la suite
COR DES ALPES

Écrit par :  Universalis

… *Le cor des Alpes (en allemand, Alphorn ou Alpenhorn) est un long cor joué par les gardiens de troupeau et les villageois des Alpes, qui en sonnent pour communiquer entre eux, ainsi que lors de cérémonies et de festivals. Il est taillé ou percé dans une longue pièce de bois. Certains instruments sont droits et atteignent 4 mètres… Lire la suite
COR D'HARMONIE

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instrument à vent de la famille des cuivres, le cor d'harmonie présente une courbure prononcée alliée à un tube régulièrement conique. Alors que cette courbure – devenue au cours des âges un cercle complet et même multiple – est une simple caractéristique physique, sans influence sur le timbre de l'instrument, la forme conique constitue en revanche… Lire la suite
CORNEMUSE

Écrit par :  Universalis

… *Instrument à vent qui se compose d'au moins deux tuyaux à anche simple ou double. Les anches sont mises en mouvement par une alimentation d'air provenant de la pression du bras de l'instrumentiste sur un réservoir taillé dans une peau (ou dans un tissu caoutchouté), le sac. Les tuyaux sont fichés dans des alvéoles en bois (les montures) fixées au… Lire la suite
CORNET À PISTONS

Écrit par :  Universalis

… *Le cornet à pistons est un instrument de musique de la famille des cuivres qui est créé vers 1820 à partir du cornet de poste, de forme circulaire, à l'instar d'un petit cor. L'un de ses premiers facteurs est le Parisien Jean-Hilaire Asté, qui changera son nom en Halary. Le tube est conique sauf à l'endroit des trois pistons, et s'effile légèrement… Lire la suite
COURTAUD

Écrit par :  Universalis

… *Le courtaud est un instrument à vent à anche double de la Renaissance, prédécesseur du basson ; il comporte deux perces cylindriques parallèles creusées dans une même pièce de bois et reliées par le bas. Il en existe de plusieurs tailles, du soprano à la contrebasse (parfois appelée double curtal en Angleterre et Choristfagott en… Lire la suite
COWELL HENRY DIXON (1897-1965)

Écrit par :  Alain FÉRONJuliette GARRIGUES

Dans le chapitre "De nouvelles ressources musicales"  : …  1931 la musicologie comparée auprès de Erich Moritz von Hornbostel aux Phonogramm-Archiv de Berlin. *Il sera un des premiers compositeurs occidentaux à intégrer dans son instrumentarium des instruments de musique persans, indiens ou japonais. Homage to Iran (1957) confronte ainsi des instruments occidentaux – le violon et le piano – au zarb… Lire la suite
CRISTOFORI BARTOLOMEO (1655-1731)

Écrit par :  Universalis

… mort le 27 janvier 1732 à Florence, Bartolomeo Cristofori est souvent considéré comme l’inventeur du* pianoforte – ancêtre du piano moderne –, qu’il baptise gravicembalo col piano e forte (« clavecin avec les nuances douces et fortes »). Cet instrument offre la possibilité de moduler l’intensité sonore en fonction d’une frappe plus ou moins… Lire la suite
CROMORNE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à vent, en bois, à anche double enfermée dans une sorte de bassin, à corps cylindrique, de la famille des bombardes (xvie-xviie s.). Son nom vient de l'allemand Krummhorn (cor recourbé) et évoque la forme du tuyau. La basse des cromornes est aussi appelée, pour cette raison, tournebout ;… Lire la suite
CROTALES, musique

Écrit par :  Universalis

… *Instrument à percussion composé de deux petites plaques métalliques ou claquettes frappées l'une contre l'autre. Le krotalon de la Grèce antique puis le crotalum de Rome étaient une paire de cymbales à doigts, c'est-à-dire des coquilles en bois ou en métal tenues dans une seule main et manipulées comme des castagnettes, mais sans… Lire la suite
CRWTH GALLOIS

Écrit par :  Universalis

… *Le vocable gallois crwth désigne une lyre à archet du pays de Galles jouée du Moyen Âge au début du xixe siècle. Ce terme est apparenté au latin chorus, à l'irlandais crotcrott ou cruit, au moyen anglais crouthcrouthecrowd ou crowde. Cet… Lire la suite
CYMBALES

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de percussion, idiophone, à plaques, normalement à son indéterminé. Chez les Grecs, les Romains et au Moyen Âge, les cymbales étaient constituées de deux coquilles de bronze (il y en eut aussi en bois) que l'on entrechoquait en les tenant en leur centre par une poignée de cuir. Les cymbales antiques (crotales) sont petites et… Lire la suite
CYMBALUM ou CEMBALUM

Écrit par :  Universalis

… *Le cymbalum est un instrument à cordes de la famille du tympanon et qui est utilisé dans de petits ensembles, notamment par les Roms d'Europe centrale. Il possède une caisse de résonance trapézoïdale montée sur quatre pieds, avec une étendue chromatique de quatre octaves et, contrairement aux autres instruments de la même famille, une sourdine à… Lire la suite
DARBOUKA

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La darbouka (ou derbouka, ou darabukka) fait partie de la famille des instruments de musique à percussion. De facture simple, ce petit tambour à membrane unique se compose d'un corps en poterie ou en bois, voire en métal, en forme de gobelet ou de coupe, à base ouverte. Ce corps, qui constitue la caisse de résonance de l'instrument, forme parfois… Lire la suite
EÖTVÖS PETER (1944- )

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Dans le chapitre "Un langage individualisé"  : …  c'est la transmutation du son, selon lui organisme vivant, qui retient l'attention de l'auditeur. *La musique ne pouvait échapper à la révolution technologique. Eötvös l'a bien compris, qui a axé ses recherches à l'I.R.C.A.M. sur le rapport entre l'invention musicale du compositeur et la machine : « Le dernier grand développement du xxLire la suite
ÉPINETTE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à clavier, à cordes pincées, de la famille du virginal et du clavecin, connu au xve siècle et répandu aux xviie et xviiie siècles. L'instrument, de forme quadrangulaire, pentagonale ou trapézoïdale, comporte un seul clavier à un seul jeu ; les touches sont perpendiculaires aux… Lire la suite
ERHU

Écrit par :  Universalis

… *Le erhu (erh-hu en transcription Wade ; aussi orthographié eur-koueurkoueul-houeulhou ; également appelé nanhu) est une vièle chinoise verticale qui se compose de deux cordes, généralement accordées à la quinte, tendues, à partir d'une caisse de résonance en bois en forme de tonnelet, le… Lire la suite
ETHNOLOGIE - Ethnomusicologie

Écrit par :  Jean-Jacques NATTIEZ

Dans le chapitre "L'école de Berlin"  : …  la discipline vergleichende Musikwissenschaft, musicologie comparée. Hornbostel établit avec Curt Sachs* la première grande classification de tous les instruments connus dans le monde, posant ainsi les fondements de l'une des branches de l'ethnomusicologie, l'organologie, qui répartit aujourd'hui les instruments entre idiophones,… Lire la suite
EUPHONIUM

Écrit par :  Universalis

… *Également appelé basse, saxhorn basse ou tuba basse, l'euphonium est un instrument à vent à pistons de la famille des cuivres, accordé en ut ou en si bémol, une octave plus bas que la trompette ; c'est le principal instrument de la tessiture ténor-basse dans les musiques militaires. Il a été inventé vers 1843 par un certain,… Lire la suite
FIFRE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Petite flûte traversière à six trous, de perce cylindrique étroite, sans clés, d'une tessiture aiguë de deux octaves (en ré habituellement). Le fifre est attesté au Moyen Âge et fut très répandu comme instrument militaire de François Ier à Napoléon III, en passant par la garde impériale du premier Empire et par les Cent-Suisses… Lire la suite
FLAGEOLET

Écrit par :  Universalis

… *Le flageolet (de l'ancien français flajol : « flûte ») est un instrument à vent étroitement apparenté à la flûte à bec. Comme celle-ci, il s'agit d'une flûte à conduit, c'est-à-dire d'une flûte dont le son est émis par le souffle dirigé par un conduit vers l'arête d'un trou taillé sur le côté du tuyau (le terme flageolet est parfois… Lire la suite
FLÛTE

Écrit par :  Robert LEURIDAN

La flûte est sans doute un des *instruments dont les origines remontent le plus haut dans l'histoire de l'humanité. Le roseau des marais, le bout de bois creux offerts aux vents subtils ou féroces furent des objets dont les effets ne pouvaient échapper à l'observation. Notre flûte n'est certes plus ce roseau… Lire la suite
FLÛTE À BEC

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Dans la flûte à bec, instrument à vent de la famille des bois, le souffle de l'instrumentiste est divisé par un biseau, sur lequel il est dirigé par un canal étroit placé dans une embouchure en forme de bec. Le corps de cet instrument, généralement en bois de buis, d'érable ou de palissandre, comporte sept ou huit trous dans ses modèles le plus… Lire la suite
FLÛTE DE PAN

Écrit par :  Universalis

… *Également appelée syrinx, la flûte de pan est un instrument à vent qui est composé de tuyaux en roseau de différentes longueurs. Ceux-ci sont assemblés en rang, fixés les uns aux autres par de la cire (on fabrique aussi des instruments en métal, en terre glaise ou en bois) et généralement obturés à leur base. L'interprète pose ses lèvres… Lire la suite
FLÛTE TRAVERSIÈRE

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *La flûte est un bois de la grande famille des instruments à vent. On désigne par flûte traversière tout tuyau fermé en un bout et percé de trous latéraux, dont l'un servira d'embouchure, la fonction des autres étant de modifier la longueur acoustique du tuyau, et, par conséquent, la hauteur des sons émis. L'instrument moderne est constitué d'un… Lire la suite
GAMELAN

Écrit par :  Geneviève DOURNON

… *Nom indonésien (employé au masculin en français), le gamelan désigne, à Java et à Bali, des orchestres où prédominent les instruments de percussion en bronze. Il existe différents types de gamelans dont le nom, comme le nombre et la nature des instruments qui les composent, varient en fonction du genre de musique jouée, elle-même liée aux… Lire la suite
GLOCKENSPIEL, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instrument à percussion de la famille des métallophones, le glockenspiel – également appelé jeu de timbres (littéralement, en allemand : « jeu de cloches ») – se compose d'une série de lames métalliques (le plus souvent en acier) de longueurs graduées. Les lames du glockenspiel moderne sont accordées selon la gamme chromatique, à l'instar des… Lire la suite
GLOCKENSPIEL

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion, métallophone. En Allemagne, désigne parfois le carillon (cf. clochettes de La Flûte enchantée de Mozart, du Saül de Haendel, de la Septième Symphonie de Mahler). Dans l'orchestre moderne, glockenspiel désigne un instrument à clavier, dit aussi jeu de timbres, de deux octaves et demie environ (Lire la suite
GONG

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion, métallophone à son déterminé, le gong fait partie, comme les cymbales, des idiophones à plaques. Il est formé d'un disque de bronze ou de cuivre, au bord recourbé (le disque de la cymbale a le bord « libre ») ; il est parfois renflé au centre (mamelon) ; en frappant à cet endroit, on obtient un son déterminé. Si la surface… Lire la suite
GRELOTS, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Petites clochettes attachées par grappes à une lanière de cuir et dont le métal est très mince ; des billes remplacent parfois les battants. Mozart en fait sonner dans les Danses allemandesInstruments à percussionLire la suite
GROSSE CAISSE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Le plus gros des instruments à percussion du genre tambour à deux membranes et à son indéterminé ; il est aussi appelé tonnant. On le pose sur un chevalet à l'orchestre symphonique ou à l'orchestre de jazz ; dans les harmonies, il est suspendu à l'instrumentiste, qui peut ainsi en jouer en marchant (marches militaires). On frappe la grosse caisse… Lire la suite
GUIMBARDE

Écrit par :  Geneviève DOURNON

… *Nom féminin qui désigne un petit instrument de musique dans lequel le son est produit par la vibration d'une languette flexible dont l'extrémité libre est placée devant la bouche du joueur et l'autre fixée dans un cadre. En modifiant la forme et le volume du résonateur naturel que constitue sa cavité buccale, le musicien peut faire ressortir tel ou… Lire la suite
GUITARE, en bref

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La guitare est un instrument à cordes pincées, à la forme cintrée et au fond plat, muni d'un long manche et de six cordes simples en nylon (celles-ci étaient en boyau avant 1940). Ses différents variantes possèdent de nombreuses caractéristiques communes : une ouïe centrale, la rosace, et une tête dans le prolongement du manche, pourvue de six… Lire la suite
GUITARE

Écrit par :  Robert Jean VIDAL

*Parmi tous les instruments de musique, la guitare, sous des déguisements divers, a connu depuis ses origines jusqu'à sa prodigieuse fortune présente un sort privilégié. Cela tient à la facture même de l'instrument. Sa caisse plate n'exige pas pour sa fabrication une lutherie de haute école, mais l'… Lire la suite
GUITARE BASSE

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La guitare basse est une guitare électrique à quatre cordes dont les vibrations sont captées par des microphones reliés à un système d'amplification plus ou moins puissant. Son corps, en bois, est le plus souvent plein. L'instrument est accordé en quarte : milasol. L'accord fin est obtenu grâce à un… Lire la suite
GUITARE ÉLECTRIQUE

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La guitare électrique à corps plein (solid-bodied electric guitar), couramment dénommée guitare électrique, est un instrument à cordes dépourvu de caisse de résonance, au contraire de sa cousine, la guitare électrique « amplifiée » – dite aussi semi-acoustique –, qui possède une caisse creuse (hollow-bodied electric guitar). Le… Lire la suite
GUSLA

Écrit par :  Universalis

… *Le gusla (ou gusle, ou gousle) est un instrument de musique à cordes et à archet des Balkans, apparenté aux vièles. Il comporte une caisse de résonance ronde ou ovale, souvent piriforme, en bois, évidée et recouverte d'une table d'harmonie en peau de mouton ou d'âne ; il possède une seule corde (plus rarement, deux) en… Lire la suite
HARMONICA, en bref

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *L'harmonica est un instrument à anches libres battantes de petite taille, de la même famille que l'accordéon. C'est le souffle de l'instrumentiste qui, en passant par des alvéoles munies de lamelles métalliques, les anches, produit les notes de deux manières distinctes : en soufflant ou en aspirant l'air. La hauteur de la note dépend de la longueur… Lire la suite
HARMONICA

Écrit par :  Anne PENESCO

… *Se présentant comme une petite boîte rectangulaire, de longueur variable, l'harmonica est formé de la juxtaposition d'un certain nombre de petits canaux contenant chacun deux languettes ou anches libres métalliques dont l'une vibre lorsque l'on souffle, et l'autre lorsque l'on aspire. Les sons obtenus sont d'autant plus aigus que les languettes… Lire la suite
HARMONIUM

Écrit par :  Anne PENESCO

… *Instrument à anches libres, à clavier et à soufflerie. Deux soufflets, actionnés en alternance par les pieds, ou une soufflerie électrique alimentent le réservoir en air. À la différence de l'orgue, l'harmonium ne comporte pas de tuyaux. Il possède un ou deux claviers et un nombre variable de registres, de quatre, huit ou seize pieds : flûte,… Lire la suite
HARPE, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instrument à cordes pincées, la harpe moderne est constituée de plus de 1 400 pièces. Elle est dotée de 47 cordes et de 7 pédales, correspondant aux sept notes d'une gamme diatonique ; à trois positions, ces pédales sont fixées sur la partie basse d'une caisse de résonance et munies de tiges d'acier qui passent dans la colonne de l'instrument et… Lire la suite
HARPE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes pincées, de longueur décroissante, tendues entre un bras (console) et un résonateur (table d'harmonie) en forme de tronc de cône et perpendiculaire ou presque au plan des cordes. Le principe de la harpe est connu depuis la plus haute Antiquité. On distingue schématiquement : les harpes cintrées ou arquées (… Lire la suite
HARPE À CADRE

Écrit par :  Universalis

… *Instrument de musique dans lequel la console et la caisse de résonance sont réunies par une colonne de soutien, qui s'arc-boute contre la tension des cordes. C'est l'une des principales formes de harpe et, aux temps modernes, on la trouve exclusivement en Europe et chez les Ostiaks, peuple finlandais de l'ouest de la Sibérie. Les harpes à cadre… Lire la suite
HARPE ANGULAIRE

Écrit par :  Universalis

… *Dans la harpe angulaire, qui est une des principales variétés de harpe, le manche forme un angle net avec le résonateur ou la caisse de résonance. Les représentations les plus anciennes de harpes angulaires proviennent de Mésopotamie vers 2000 avant Jésus-Christ. En Égypte, plus particulièrement, et en Mésopotamie, cette harpe se jouait… Lire la suite
HARPE ARQUÉE

Écrit par :  Universalis

… *La harpe arquée est un instrument de musique dans lequel le manche, issu de la caisse de résonance, adopte une forme arquée. Il s'agit de l'une des principales formes de la harpe, et probablement aussi de la plus ancienne : des représentations de harpes arquées datant d'environ 3 000 ans avant Jésus-Christ nous sont parvenues de Sumer et d'Égypte.… Lire la suite
HARPE ÉOLIENNE

Écrit par :  Universalis

… *La harpe éolienne – qui tire son nom d'Éole, le dieu grec des vents – est un instrument de musique à cordes qui émet des sons sous l'action du vent. Elle se compose d'une caisse de résonance en bois de 85 à 110 centimètres de longueur, de 12 à 26 centimètres de largeur et de 5 à 9 centimètres d'épaisseur sur laquelle sont disposées avec une tension… Lire la suite
HARPE IRLANDAISE

Écrit par :  Universalis

… *La harpe dite irlandaise (cláirseach en irlandais, clàrsach en gaélique écossais), est une harpe traditionnelle médiévale d'Irlande et d'Écosse caractérisée par une importante caisse de résonance creusée d'un seul bloc dans du bois, une console incurvée et une colonne fortement incurvée vers l'extérieur, une forme qui était… Lire la suite
HARRISON LOU (1917-2003)

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… violon et percussion (1961 ; le slendro est un des deux modes de la musique indonésienne). *En 1963, alors qu'il est en résidence à l'université d'Hawaii, il écrit Pacifika Rondo, œuvre syncrétique dans laquelle se mêlent instruments coréens, chinois et instrumentarium occidental. Avec l'élargissement de cet instrumentarium par… Lire la suite
HAUTBOIS

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Le hautbois, instrument à vent du groupe des bois, appartient, comme le cor anglais, le basson et le contrebasson, à la famille des anches doubles, dont il constitue l'instrument le plus aigu. Le hautbois moderne se présente sous la forme d'un tube conique d'une soixantaine de centimètres de longueur, généralement en ébène, doté de quinze clefs… Lire la suite
HECKELPHONE

Écrit par :  Universalis

… *Le heckelphone est un instrument à vent à anche double de la famille des bois apparenté au hautbois baryton. Il a été mis au point en 1904 par le facteur d'instruments allemand Wilhelm Heckel et ses fils Wilhelm Hermann Heckel et August Heckel à la suite d'une demande de Richard Wagner formulée en 1879 : Wagner souhaitait disposer d'un instrument… Lire la suite
HICHIRIKI

Écrit par :  Universalis

… *Le hichiriki est un instrument à vent japonais à anche double, de la famille des hautbois, qui figure dans l'orchestre impérial du gagaku. Dérivé d'anciens instruments de l'Asie continentale (notamment du bili chinois), il aurait été introduit au Japon au viiie siècle. La forme japonaise actuelle… Lire la suite
HOCHET

Écrit par :  Universalis

… *Les hochets (ou claquettes) sont des instruments à percussion composés d'objets résonants fixés les uns aux autres et installés dans un cadre coulissant ou dans un réceptacle. Lorsqu'on les secoue, les objets se cognent entre eux et produisent des sons. Dans de nombreuses sociétés, les hochets sont associés au surnaturel et accompagnent des rites… Lire la suite
HORNPIPE

Écrit par :  Universalis

… *Le mot anglais hornpipe désigne à la fois un instrument à vent et des danses qui sont censées être exécutées au son de cet instrument. Dans la première acception, il s'agit d'un tuyau à anche simple doté d'un pavillon en corne d'animal (il comporte parfois deux tuyaux parallèles avec un pavillon commun) ; le hornpipe peut également servir… Lire la suite
HYDRAULE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument construit par l'hydraulicien grec Ctésibios d'Alexandrie (~ iiie s.). L'hydraule, le premier type d'orgue, est décrit par l'ingénieur Héron l'Ancien (Héron d'Alexandrie, ier s., in Pneumatiques), par Vitruve (Xe livre du De architectura), par Philon, par Athénée de… Lire la suite
INTERPRÉTATION MUSICALE

Écrit par :  Alain PÂRISJacqueline PILON

Dans le chapitre "Interprétation de la musique ancienne"  : …  musical ? Est-ce même la peine d'essayer ? », notre pianiste acquiesce : « Je trouve que oui.* [...] Le timbre de nombreux instruments originaux et le comportement qu'ils réclament de l'interprète peuvent être d'une grande importance. Prenons par exemple Monteverdi, après les arrangements de Hindemith, Malipiero ou d'un autre. Cette musique… Lire la suite
KAMANJEH

Écrit par :  Universalis

… *Le kamanjeh (ou kemantchékamantcheh, kamanche) est un instrument à cordes de la famille des vièles qui joue un rôle important dans les musiques savantes arabes et persanes. Il s'agit d'une vièle dotée d'une pique : sa petite caisse de résonance, presque sphérique, comporte d'un côté un manche et de l'autre une pique qui… Lire la suite
KINNÔR

Écrit par :  Universalis

… *Le kinnôr est la lyre hébraïque ancienne, l'instrument de musique du roi David. Selon l'historien juif romain Flavius Josèphe (37-100 ?), le kinnôr ressemblait à la kithara grecque : il possédait deux bras d'une seule pièce et une caisse de résonance ; le mot kinnôr a d'ailleurs été traduit par kithara dans l'Ancien Testament grec… Lire la suite
KITHARA

Écrit par :  Universalis

… *La kithara est l'un des deux principaux types de lyres grecques antiques. Elle avait une table d'harmonie en bois et une caisse de résonance dont partaient deux bras creux reliés par une barre transversale. Trois, à l'origine, puis jusqu'à douze cordes étaient tendues entre cette barre et l'extrémité inférieure de l'instrument ; elles… Lire la suite
KONGHOU

Écrit par :  Universalis

… *Le konghou (ou kong hou) est un instrument chinois à cordes pincées de la famille de la harpe. Apparu durant la dynastie des Han (206 av. J.-C.- 220 apr. J.-C.), il a été largement utilisé comme instrument d'orchestre et comme instrument soliste jusqu'au xive siècle environ, époque à laquelle il a été supplanté… Lire la suite
KOTO

Écrit par :  Universalis

… *Le koto est une cithare sur table japonaise à treize cordes avec des chevalets amovibles. Bien qu'il soit issu de modèles asiatiques continentaux, le koto a développé des caractéristiques structurelles et musicales qui en font un instrument spécifiquement japonais. L'instrument, en bois de paulownia, est placé à l'horizontale sur le sol ou… Lire la suite
LITHOPHONE

Écrit par :  Universalis

… *Instrument à percussion composé de plusieurs pierres sonores frappées (appelées individuellement phonolithes). On trouve de tels instruments dans une zone allant des mers du Sud et de l'Amérique du Sud à l'Afrique et à l'Extrême-Orient. Les pierres sont utilisées dans les églises éthiopiennes et coptes, par exemple, comme cloches ainsi qu'en jeux… Lire la suite
LOURE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à vent de la famille des cornemuses (du latin lura : petit sac ; ou du nordique ludr, lura : trompe). Au Moyen Âge (xiiie s.), l'appellation est générale en France ; mais au xviiie siècle et jusqu'au début du xxe, loure ne désigne plus qu'une variété de… Lire la suite
LUTH

Écrit par :  Joël DUGOT

*L'histoire de la musique en Europe montre que chaque siècle possède son instrument de prédilection, tel le piano au xixe siècle. Le seizième fut l'âge d'or du luth. Il fut le premier instrument à jouir d'une vogue propre, analogue à celle de la viole ou du clavecin. Sa marque reste vivace… Lire la suite
LYRE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Nom donné à l'un des plus anciens instruments à cordes. Dans l'Antiquité gréco-romaine, les cordes de la lyre, en nombre très variable (pentacorde, heptacorde, etc.), étaient pincées, frappées du bout des doigts ou jouées avec un plectre. La table d'harmonie de peau ou de bois était collée sur les bords de la caisse ; les deux bras imitaient deux… Lire la suite
MANDOLINE

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *La mandoline est un instrument à cordes pincées de petite taille, pourvu d'une caisse en forme de demi-poire. Le modèle le plus courant possède quatre cordes doubles métalliques. Ce petit luth à la tessiture aiguë a vu son développement freiné en raison de son volume sonore limité. Dans l'Europe de la fin du xiiie siècle, la « … Lire la suite
MANDORE & MANDOLINE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Petit luth du xvie siècle, de quatre à huit doubles-cordes, à manche court, à caisse piriforme, à fond bombé et à côtes, la mandore est plus allongée que le luth ; elle a le cheviller recourbé en avant et qui se termine souvent par une tête d'animal. Certaines mandores possèdent quatre cordes de boyau et six de métal. On se sert… Lire la suite
MARACAS

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *Les maracas, qui sont souvent associées aux musiques populaires cubaines, mexicaines et caraïbes, sont des percussions secouées de la famille des hochets. Leur nom fait sans doute référence au fleuve brésilien Maracá, affluent de l'Amazone. À l'origine, le corps d'une maraca est fabriqué à partir d'une petite calebasse de forme plus ou moins… Lire la suite
MARIMBA

Écrit par :  Universalis

… *Sorte de xylophone, dont il existe plusieurs variétés. Marimba est l'un des nombreux noms africains du xylophone et, comme les instruments africains qui portent ce nom possèdent souvent une calebasse accordée en guise de caisse de résonance pour chaque lame de bois, certains ethnomusicologues emploient le mot marimba pour… Lire la suite
MARTENOT MAURICE (1898-1980)

Écrit par :  Alain PÂRIS

…  musical dispensé à l'école Martenot, établissement fondé en 1912 par sa sœur Madeleine Martenot. *Ses recherches instrumentales sont couronnées de succès en 1928, lorsqu'il présente les ondes Martenot au cours d'un récital à l'Opéra de Paris. Trois ans plus tard, il publie une méthode pour l'enseignement des ondes Martenot, méthode qui sera… Lire la suite
MARTENOT ONDES

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument électronique, appelé aussi ondes musicales Martenot, qui fut construit par Maurice Martenot (1898-1980). Son créateur présenta cet instrument en 1928 au cours d'un récital donné à l'Opéra de Paris. L'onde Martenot fonctionne suivant le principe de l'hétérodyne, c'est-à-dire avec deux ondes de fréquences légèrement différentes. Ces ondes… Lire la suite
MÉTALLOPHONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Terme qui désigne, dans les instruments à percussion, une division de la classe des idiophones (instruments dépourvus de cordes ou de membranes dont le corps solide suffit à produire un son). Ce nom s'applique aujourd'hui à tous les instruments à percussion composés d'un jeu chromatique de lames, de plaques métalliques, de cloches, tubulaires ou… Lire la suite
MONOCORDE

Écrit par :  Universalis

… *Le monocorde (ou monacorde, ou manicorde) est un instrument de musique composé d'une seule corde tendue sur une table de résonance graduée et munie d'un chevalet mobile. La corde était pressée sur ce chevalet placé à un endroit approprié à l'aide d'une main ; l'autre main la pinçait avec un plectre. Le monocorde a été utilisé en Grèce dès le vie … Lire la suite
MUSETTE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de musique à vent, à anches, de la famille des cornemuses (dans les campagnes françaises, on appelle aussi musette une sorte de hautbois avec ou sans clés). On rencontre déjà la musette au xiiie siècle. Le bourdon assure la basse du grand et du petit chalumeau ; la faible tessiture de l'instrument lui permet alors d'… Lire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Le fonds musical européen

Écrit par :  Roberto LEYDI

Dans le chapitre "Les instruments de musique"  : …  La musique populaire européenne utilise des* instruments fort nombreux, dont l'origine est diverse et qui attestent, par leur présence, la complexité de notre monde populaire et l'importance des dominations politiques et culturelles qu'il a connues. La civilisation industrielle a apporté sa contribution à la variété des instruments de musique de… Lire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musique d'Afrique noire

Écrit par :  Charles DUVELLE

Dans le chapitre "Instruments de musique et primauté du timbre complexe"  : …  Le nombre de types* d'instruments musicaux recensés jusqu'à présent en Afrique est considérable. Il existe d'abord de multiples façons dont le corps humain, les éléments naturels, les objets de toute sorte peuvent être utilisés comme instruments de musique : battements de mains, entrechocs et percussions corporelles, abdomen résonateur (arc musical… Lire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Asie du Sud-Est

Écrit par :  TRAN VAN KHÊ

Dans le chapitre "Instruments et ensembles instrumentaux"  : …  Les* instruments sont pour la plupart à sons fixes, à « percussion mélodique », comme des xylophones (ranad en Thaïlande, roneat au Cambodge, rangnat au Laos, gambang kayer en Indonésie, gabbang aux Philippines), des jeux de gongs (khong wong en Thaïlande, khong vong au Laos, kongLire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Océanie

Écrit par :  Mervyn Evan MCLEAN

Dans le chapitre "Les instruments de musique"  : …  Les* instruments de musique chez les aborigènes d'Australie se répartissent en deux catégories seulement, les idiophones et les aérophones. Les tambours en forme de sablier (avec étranglement au milieu) qu'on trouve au cap York sont une importation récente venue de Nouvelle-Guinée et des îles du détroit de Torrès. Les cordophones sont inconnus. Un… Lire la suite
MUSIQUE MUSÉE DE LA, Paris

Écrit par :  Alain FÉRON

… deux missions principales proprement muséographiques : conserver ses collections et les développer. *Ainsi, une salle, entièrement consacrée au xxe siècle, présente des instruments non encore reconnus officiellement par certains musées (guitares électriques, synthétiseurs, instruments M.I.D.I., U.P.I.C. de Xenakis, 4X de l'I.R.C.… Lire la suite
MUSIQUE CONTEMPORAINE - Les musiques électro-acoustiques

Écrit par :  André-Pierre BOESWILLWALD

Dans le chapitre "Les instruments"  : …  à l'évolution des techniques d'enregistrement et de diffusion, on a très tôt cherché à créer des* instruments de musique fonctionnant sur des principes électroniques et qui apportent de nouvelles possibilités de timbres ou de jeux. Ces instruments se classent en deux groupes : les instruments électrifiés et les instruments électroniques. Les… Lire la suite
NOTATION MUSICALE

Écrit par :  Mireille HELFFERAlain PÂRIS

Dans le chapitre "Notation en partition"  : …  indispensable. Depuis le xviiie siècle, la partition regroupe entre eux les *instruments d'une même famille. De haut en bas de la page sont disposés les bois (piccolo, flûtes, hautbois, clarinettes, bassons), les cuivres (cors, trompettes, trombones, tuba), les percussions (timbales, caisse claire, grosse caisse, triangle… Lire la suite
OCARINA

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Sorte de flûte globulaire que l'Italien Donati de Budrio (Bologne) inventa vers 1865. De forme ovoïde, qui rappelle le profil d'une tête d'oie (oca en italien), l'ocarina est en terre cuite (porcelaine) ou en métal et muni de deux séries de quatre trous (gamme diatonique) ; sa tessiture varie suivant sa grosseur. Les amateurs l'… Lire la suite
OPHICLÉIDE

Écrit par :  Josiane BRAN-RICCI

… *Ce nom a été forgé pour désigner un serpent muni de clefs. Cet instrument est né, sous sa forme définitive, en 1817, dans l'atelier du facteur parisien Halary. En réalité, c'est une nouvelle étape dans l'évolution du serpent droit, caractérisé par une colonne d'air de type évasé, formant un U, mise en vibration par le musicien au moyen d'une… Lire la suite
ORCHESTRE

Écrit par :  Michel PHILIPPOT

…  deux méthodes de classification. La première tient compte de l'utilisation de l'ensemble des *instruments et c'est dans ce sens qu'on parle d'un orchestre de théâtre, d'un orchestre de danse, d'un orchestre de genre, d'un orchestre de jazz, etc. La seconde, plus rigoureuse, s'applique au nombre et à la nature des instruments employés :… Lire la suite
ORCHESTRE DIRECTION D'

Écrit par :  Alain PÂRIS

Dans le chapitre "La technique de direction"  : …  au magnétisme personnel du chef qui entraîne irrésistiblement les exécutants dans son sillage. *Le chef d'orchestre doit tenir compte des impératifs de chaque catégorie d'instruments et de leur position géographique sur la scène ou dans la fosse : les instruments à vent doivent respirer, il leur donne donc le signe d'attaque légèrement plus tôt… Lire la suite
ORGUE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Premier en date des *instruments mécanisés, l'orgue est une machine qui suit, au cours d'une histoire de vingt-trois siècles, le progrès des techniques en matière de soufflerie, d'acoustique, de transmission de mouvements, d'électricité, d'électronique, d'informatique. Cette mécanisation entraîne une… Lire la suite
ORGUE, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *L'orgue est un instrument à vent à clavier qui permet de produire une grande variété de sons grâce à ses tuyaux, dont l'alimentation en air est déclenchée au moyen de registres. Cet instrument est un des plus complexes qui soient : une soufflerie –  actionnée, dans les orgues modernes, par un ventilateur électrique – fournit ce que l'on appelle le… Lire la suite
ORGUE ÉLECTRONIQUE

Écrit par :  André-Pierre BOESWILLWALD

… *Si la plupart des inventions fondées sur divers principes électromécaniques appliqués à des instruments traditionnels sont restées sans lendemain, il faut faire une exception pour celles qui concernent l'orgue à tuyaux. Cet instrument, cher et difficile à construire, était certainement le plus prédestiné à être électrifié, puis à utiliser toutes… Lire la suite
ORGUE DE BARBARIE

Écrit par :  Universalis

… *Instrument de musique dans lequel un cylindre dont la surface est garnie de pointes et qui est mû par une manivelle soulève des leviers, laissant entrer le vent dans une ou plusieurs rangées de tuyaux d'orgue ; la manivelle actionne simultanément la soufflerie. Sur un même cylindre peuvent figurer au moins dix airs différents. Les orgues de… Lire la suite
OUD ou AOUD

Écrit par :  Universalis

… *Le oud ('ūdaoud) est l'instrument à cordes par excellence de la musique arabe médiévale et moderne. Le oud, ancêtre du luth européen (al-'ūd), comporte une caisse de résonance piriforme et une table de touche sans frettes ; son manche, également dépourvu de frettes, est plus court que celui du luth européen ;… Lire la suite
PANHARMONICON

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument inventé par Johann Nepomuk Maelzel (1772-1838), l'inventeur du métronome. C'est une sorte d'orchestre composé de quarante-deux automates. C'est à l'instigation de Maelzel et avec sa collaboration, que Beethoven écrivit La Bataille de Vittoria, dont la première version fut composée pour cet instrument insolite, avant d'être… Lire la suite
PARTCH HARRY (1901-1976)

Écrit par :  Alain FÉRON

…  œuvres qu'il avait composées dans le système du tempérament égal depuis le milieu des années 1910. *Ces recherches ne suffisent pas à étancher la soif de nouveauté de Partch, qui va également s'attacher à élaborer un instrumentarium insolite en construisant des instruments accordés d'après ses échelles. Dans son état définitif, celui-ci comprendra… Lire la suite
PERCUSSION, musique

Écrit par :  Jean GAUTHIERSylvio GUALDAPaul MÉFANO

…  dans la plupart des musiques des sociétés primitives et des civilisations extra-européennes, les *instruments à percussion ont toujours tenu une place importante, ils ont, au contraire, été longtemps l'objet d'un relatif dédain dans la musique « savante » européenne puis occidentale. Ce manque d'intérêt pour les instruments à percussion venait d'… Lire la suite
PIANO, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instrument à clavier et à cordes frappées, le piano comprend un cordier – ensemble comprenant les cordes, le cadre métallique sur lequel celles-ci sont tendues, et la table d'harmonie, chargée d'amplifier les vibrations de ces cordes –, une mécanique, un clavier et des pédales. Il existe deux types de piano : à queue, avec la caisse et les cordes… Lire la suite
PIANO

Écrit par :  Daniel MAGNEAlain PÂRIS

Dans le monde occidental,* le piano est devenu, après la guitare, l'instrument le plus répandu dans le grand public. En effet, sa polyphonie et sa tessiture (possibilité de jouer plusieurs notes ensemble sur une grande étendue d'octaves) en ont fait l'instrument de base de toute éducation musicale. Le piano se… Lire la suite
PIPA

Écrit par :  Universalis

… *Le pipa (p'ip'a en transcription anglo-saxonne Wade) est un luth chinois à manche court qui joue un rôle important dans l'orchestre de l'opéra chinois et comme instrument soliste. Originaire de l'ouest de l'Asie, il est connu en Chine dès le iie siècle après J.-C. Il possède une caisse de résonance piriforme… Lire la suite
PLURIARC

Écrit par :  Universalis

… *Le pluriarc, également appelé luth à archet, est un instrument de musique à cordes d'Afrique occidentale, doté d'une caisse de résonance profonde en forme de boîte d'où émergent de deux à huit bras fins et incurvés ; les cordes sont tendues entre l'extrémité de chaque bras et un cordier fixé sur la table. Les cordes sont pincées, généralement par… Lire la suite
POSITIF, musique

Écrit par :  Universalis

… *Le positif (ou orgue positif) désigne, dans la musique occidentale, un petit orgue utilisé dans la musique liturgique et, parfois, dans la musique profane entre le xe et le xviie siècle. Il était muni de quatre pieds courts et était installé sur une table ou sur le sol ; deux personnes pouvaient le déplacer… Lire la suite
PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

Écrit par :  Rosario ACOSTABrigitte FAUGÈREOruno D. LARAÉric TALADOIRE Universalis

Dans le chapitre "Les instruments"  : …  de Sahagún, Fernández de Oviedo, Tomás de Torquemada), on connaît assez précisément l'ancien *orchestre des indigènes. Les ethnomusicologues ont établi l'homogénéité de l'ensemble instrumental dans un espace qui s'étend du Guatemala à la Colombie, au Venezuela et à la région amazonienne. De 1948 à 1950, une mission a étudié particulièrement… Lire la suite
PSALTÉRION

Écrit par :  Universalis

… *Le psaltérion (du grec psaltêrion, « harpe ») est un instrument de musique muni de cordes pincées en boyau, en crin ou en métal tendues sur une table d'harmonie plate, souvent trapézoïdale, mais qui peut également être rectangulaire, triangulaire ou en forme d'ailes. Les cordes sont jouées « à vide », l'instrumentiste n'appuyant du doigt… Lire la suite
QIN, musique

Écrit par :  Universalis

… *Le qin (ch'in en transcription Wade) est un instrument de musique chinois très ancien (il est d'ailleurs également connu sous le nom de guqin, c'est-à-dire « ancien [gu] instrument de musique [qin] ») : il remonte au moins à la période des Zhou occidentaux (vers le xe siècle av. J.-C… Lire la suite
RABĀB

Écrit par :  Universalis

… *Le rabāb (ou rubābrebabribābrbab...) est une vièle arabe, un des plus anciens instruments à archet connus ; il est peut-être apparenté au rebec médiéval européen. Le rabāb, mentionné pour la première fois au ixe siècle, a joué un rôle fondamental dans la musique savante… Lire la suite
RAMPAL JEAN-PIERRE (1922-2000)

Écrit par :  Alain PÂRIS

Dans le chapitre "Musicien avant d'être virtuose"  : …  Nielsen, Carl Reinecke, Bernhard Heinrich Romberg, sans oublier les concertos de Vivaldi. Célèbre *pour ses flûtes en or, dont il est le premier à découvrir les vertus, il joue longtemps sur un instrument conçu par Louis Lot en 1875 et qu'il a acquis en 1948. À partir de 1958, il joue sur des flûtes américaines fabriquées par Haynes en or à 14 … Lire la suite
RÂPEUR, musique

Écrit par :  Universalis

… *En musique, le râpeur (ou rack ou racleur) est un instrument à percussion composé d'une surface dentelée frottée avec une baguette. Connu depuis l'âge de pierre, il est souvent associé à des pouvoirs magiques et à des rituels ; il est largement diffusé dans le monde entier. Les râpeurs sont généralement en os, comme l'omichicahuaztli … Lire la suite
REBEC, instrument de musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes et à archet qui fut usité en Europe au Moyen Âge. Le rebec appartient à la famille des vièles et provient très certainement du rabāb arabe. Ce dernier instrument, fort répandu dans les pays musulmans (Afghanistan, Pakistan, Iran, Inde musulmane), mais dont il existe diverses formes en Extrême-Orient (Indonésie, Siam, Indochine… Lire la suite
RÉGALE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Petit orgue portatif (orgue de table) de faible ambitus, connu dès l'Antiquité et en honneur jusqu'au xviiie siècle. Le clavier commande un jeu d'anche de 4 ou de 2 pieds, ressemblant au jeu de voix humaine. Nom d'un jeu d'anche battante, ordinairement de 8 ou de 4 pieds, placé aux claviers manuels et prototype d'une nombreuse… Lire la suite
RHOMBE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Le mot « rhombe » vient du grec rhombos : toupie, fuseau, losange. Dans l'Antiquité, ce fut une sorte de rouet d'airain ou un anneau tenu par des lanières que les chamans ou les sorciers faisaient tourner, tel un instrument magique ; son vrombissement était censé provoquer quelque sortilège. Il est utilisé en musique contemporaine, et… Lire la suite
SACHS CURT (1881-1959)

Écrit par :  Universalis

… durant la Première Guerre mondiale, il revient à Berlin, où il est nommé en 1919 conservateur de la *collection d'État d'instruments de musique (Staatliche Instrumentensammlung). Très vite, il réorganise cette extraordinaire collection et fait restaurer de nombreux instruments. Il commence aussi à enseigner à l'université de Berlin où, en 1928, il… Lire la suite
SANXIAN

Écrit par :  Universalis

… *Le vocable sanxian (« trois cordes » ; san-hsien en transcription Wade) désigne un ensemble d'instruments à cordes chinois de la famille des luths dotés de trois cordes et caractérisés par un long manche sans frettes, une caisse de résonance carrée recouverte de peau de serpent sur ses faces antérieure et postérieure, un… Lire la suite
SANZA

Écrit par :  Geneviève DOURNON

… *Utilisé au féminin, le terme sanza désigne un instrument africain, appelé aussi « jeu de languettes pincées », qui, d'un point de vue organologique, est un lamellophone. Sanza est l'un des nombreux noms vernaculaires sous lesquels l'instrument est connu parmi les diverses populations africaines qui en font usage. Il se compose d'une série… Lire la suite
SĀRANGĪ

Écrit par :  Universalis

… *La sārangī (ou sārang, ou hārangī) est une vièle à manche court utilisée dans toute l'Asie du Sud, et plus particulièrement dans les musiques traditionnelle et classique de l'Inde du Nord. Elle mesure environ 70 centimètres de longueur. Sa caisse de résonance à peu près rectangulaire et légèrement cintrée et son large… Lire la suite
SAXHORN

Écrit par :  Universalis

… *Le terme générique saxhorn désigne tous les instruments à vent de la famille des cuivres brevetés en 1845 à Paris par le facteur d'instruments belge Antoine-Joseph Sax, connu sous le nom d'Adolphe Sax (1814-1894). Les saxhorns constituent l'un des nombreux dérivés du bugle à pistons apparus au xixe siècle. Ils ont fourni aux… Lire la suite
SAXOPHONE

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *Instrument à vent, le saxophone fait partie de la famille des bois bien qu'il soit généralement fabriqué dans un alliage nickelé. Ce cousin de la clarinette possède une forme caractéristique en « S », une perce conique et un système de clefs. Le doigté utilisé est proche du système Boehm, que l'on trouve sur les flûtes traversières ou les… Lire la suite
SCHAEFFNER ANDRÉ (1895-1980)

Écrit par :  Oruno D. LARA

… *Historien et sociologue de la musique, ethnographe, critique littéraire et musical, André Schaeffner fut un érudit, passionné pour les « détails du monde ». Il avouait s'être préparé à l'ethnographie en écoutant Debussy, Ravel et Stravinski. Il entendit Le Sacre du printemps au Casino de Paris en 1914. Sa carrière fut étroitement liée à la… Lire la suite
SERPENT, musique

Écrit par :  Universalis

… *Le serpent est un instrument à vent de tessiture grave dont le son est produit par la vibration des lèvres contre une embouchure en forme de bassin. Selon l'abbé Lebœuf (Mémoire concernant l'histoire ecclésiastique et civile d'Auxerre, Paris, 1743), il aurait été inventé vers 1590 par un certain Edmé Guillaume, chanoine français d'Auxerre… Lire la suite
SHAKUHACHI

Écrit par :  Universalis

… *Le shakuhachi est une flûte verticale à encoche japonaise dérivée de la flûte chinoise xiao. Taillé dans un robuste bambou, il est ouvert aux deux extrémités ; l'une d'elles, taillée en biseau pour former l'embouchure, comporte un petit morceau d'ivoire ou d'os qui permet de produire des variétés subtiles de timbres. Le pavillon… Lire la suite
SHAMISEN

Écrit par :  Universalis

… *Le shamisen (aussi orthographié samisen) est un luth japonais à long manche, sans frettes, muni de trois cordes. Il comporte une petite caisse de résonance carrée avec des membranes frontale et arrière en peau de chat et un chevillier recourbé vers l'arrière muni de chevilles latérales. Il est dérivé du sanxien chinois,… Lire la suite
SHENG

Écrit par :  Universalis

… *Le sheng est un instrument à vent chinois de la famille des orgues à bouche en faisceau ; il est composé généralement de 17 tuyaux en bambou rassemblés dans une petite chambre à vent dotée d'une embouchure dans laquelle souffle l'instrumentiste. Chaque tuyau est muni d'une anche libre très fine, en « bronze résonant » (xiangtongLire la suite
SIFFLET

Écrit par :  Universalis

… *Les sifflets sont de courtes flûtes fermées à une extrémité et ouvertes à l'autre ; le souffle de l'exécutant est dirigé contre l'arête d'un orifice pratiqué dans le tube, ce qui fait vibrer la colonne d'air. Le sifflet ne comporte pas de trous et produit une note unique. À l'origine, dans les sociétés primitives, il était fabriqué dans des os d'… Lire la suite
SIRÈNES, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de musique, une sirène comprend un disque tournant et percé de trous répartis régulièrement sur une circonférence ; ce disque tourne devant un jet d'air périodiquement haché. Le son qui en résulte dépend, entre autres, de la vitesse de rotation du disque. Des sirènes de tailles différentes sont utilisées en musique contemporaine et… Lire la suite
SISTRE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de percussion idiophone, d'origine fort ancienne (âge du bronze) et connu chez de nombreux peuples (notamment Phéniciens, Hébreux, Romains, Abyssiniens, Malaisiens, Mélanésiens, Mexicains). Le sistre est essentiellement formé d'une tige droite ou arquée (poignée et manche) de bois ou de métal (avec ou sans cadre), sur laquelle des… Lire la suite
SITĀR

Écrit par :  Universalis

… *Le sitār est un instrument à cordes de la famille des luths très répandu en Inde du Nord. Il mesure 1,2 m de longueur environ et comporte une caisse de résonance piriforme profonde en bois et en calebasse, un manche en bois, long, large et évidé, des chevilles frontales et latérales, et vingt frettes arquées mobiles. Le sitār est généralement muni… Lire la suite
SOURDINE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Appareil accessoire s'adaptant sur certains instruments à cordes ou à vent et qui permet d'en assourdir la sonorité. Faite de bois, de métal, ou d'ivoire pour les cordes, la sourdine est placée sur le chevalet et intercepte les vibrations de la caisse de résonance. Son efficacité est plus grande au violon et à l'alto qu'au violoncelle et à la… Lire la suite
SYMPHONIE

Écrit par :  Pierre BILLARD

Dans le chapitre "Le mariage des instruments"  : …  qui animait les premiers symphonistes les conduisit à attacher une importance inhabituelle aux* instruments chargés d'exécuter chacune des différentes parties. Jusque-là, les compositeurs montraient le plus souvent à cet égard beaucoup de discrétion, non pas qu'il ait été réellement indifférent de confier telle partie de dessus à un hautbois… Lire la suite
SYNTHÉTISEUR, musique

Écrit par :  Universalis

… *Les synthétiseurs sont des instruments de musique électroniques, capables de produire et de modifier électroniquement des sons, et fréquemment associés à un traitement informatique. Le synthétiseur engendre des signaux électriques ondulatoires, qu'il soumet ensuite à une série de transformations sélectionnées par l'interprète ou par le compositeur… Lire la suite
TABLĀ

Écrit par :  Universalis

… *Le tablā, instrument constitué d'une paire de tambours, occupe depuis le xviiie siècle un rôle fondamental dans la musique de l'Inde du Nord. Le plus petit de ces tambours, le tablā proprement dit, se joue avec la main droite (il est aussi appelé dāyadāē ou dāhinā : « droit ») ; il produit… Lire la suite
TAMBOUR

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion, typique avant tout des membranophones (il existe cependant des tambours de bois, des tambours de bronze, des tambours à friction, etc.). La famille des tambours comprend des formes extrêmement variées, selon que l'instrument possède une ou deux membranes, selon que la caisse de résonance est en bois, en métal ou en poterie… Lire la suite
TAMBOUR À FENTE

Écrit par :  Universalis

… *Les tambours à fente (ou tambours de bois) sont des instruments à percussion fabriqués en creusant et en évidant un tronçon d'arbre au travers d'une fente longitudinale. Le son est produit lorsque l'exécutant tape des pieds ou gratte le tambour avec des baguettes ; les bords de la fente ont généralement différentes épaisseurs afin de produire… Lire la suite
TAMBOUR À FRICTION

Écrit par :  Universalis

… *Les tambours à friction constituent une riche famille d'instruments de musique qui sont composés d'une membrane tendue sur un fût et mise en vibration par friction des doigts humides ou enduits de résine sur une tige ou une corde passant au travers de cette membrane ou attachée perpendiculairement à la face inférieure de celle-ci ; sur certains… Lire la suite
TAMBOUR D'ACIER

Écrit par :  Universalis

… *Les tambours d'acier (plus connus sous leur nom anglais de steel drum) sont des gongs accordés fabriqués à partir d'un grand bidon d'essence en acier. On donne au sommet du bidon une forme concave dont plusieurs sections sont rainurées, ce qui est important sur le plan acoustique. La tôle est chauffée et trempée puis martelée pour former… Lire la suite
TAMBOURS

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Dans l'orchestre symphonique, on trouve trois sortes de tambours : la grosse caisse, la caisse roulante et la caisse claire. Ces instruments membranophones sont constitués de deux peaux tannées de veau ou de mouton, tendues, grâce à un système de laçage, aux extrémités supérieure et inférieure d'un fût en bois ou en métal. La première peau, appelée… Lire la suite
TAMBOURS SUR CADRE

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *Instruments à percussion membranophones à son de hauteur fixe, fort répandus sous de multiples formes et de nombreux noms, les tambours sur cadre possèdent une peau (parfois deux) d'origine animale (chèvre, poisson...) tendue sur un cadre peu profond, généralement circulaire, mais il existe des variantes carrées et même triangulaires (Maroc) ; le… Lire la suite
TERPANDRE (~VIIIe-~VIIe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Poète et musicien grec, originaire d'Antissa (Lesbos). C'est avec Terpandre que commence véritablement la musique grecque et la poésie lyrique ; il peut en être tenu pour le fondateur. Il fonda à Sparte, où il fut appelé, une célèbre école citharédique et il remporta le prix au premier concours des Carnées, en ~ 676. En raison de sa renommée, de… Lire la suite
THÉORBE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes pincées, basse de la famille du luth (cf. archiluth). Le théorbe a une coquille très bombée et à côtes ; il possède un double manche, mais relativement plus court que l'unique manche du luth. Le chitarrone (théorbe de Rome, par opposition au théorbe ordinaire, dit de Padoue) avait, au contraire, un double manche très… Lire la suite
THÉRÉMINE

Écrit par :  Universalis

… *Le thérémine (également appelé thereminthereminvoxthereminovox ; initialement baptisé éthérophone, ou aetherophone) est un instrument de musique électronique inventé en 1920, en Union soviétique, par le physicien russe Lev Sergueïevitch Termen, plus connu sous le nom de Leon Theremin. Il se compose d… Lire la suite
TIMBALES

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instruments à percussion de la famille des membranophones à sons déterminés, les timbales, qui se jouent au moins par paire, sont accordées à distance de quarte ou de quinte, ce qui correspond à la tonique et à la dominante dans la musique savante occidentale. La membrane des timbales est en peau tannée de veau – parfois d'âne. Servant à frapper… Lire la suite
TRAUTONIUM

Écrit par :  Universalis

… *Le trautonium, inventé par l'Allemand Friedrich Trautwein en 1930, est un instrument de musique électronique dont les sons sont produits par des tubes radio qui engendrent un signal électrique périodique alimentant un haut-parleur. Le timbre, très riche, du trautonium est commandé par un jeu de boutons-poussoirs affectant les harmoniques… Lire la suite
TRIANGLE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion originaire d'Asie, formé d'une tige cylindrique d'acier recourbée, affectant la forme d'un triangle équilatéral (d'où son nom) ouvert en bas à l'un de ses angles. Le triangle est suspendu à une cordelette et frappé d'une baguette en bois ou en métal. Sa sonorité très claire et distincte fait que le tintement (coup par coup,… Lire la suite
TROMBONE

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Le trombone est un instrument à vent de la famille des cuivres. Il possède soit une coulisse – c'est le trombone à coulisse –, soit des pistons – c'est le trombone à pistons, peu usité. Le trombone à coulisse se compose d'un long tube de cuivre en deux parties : l'une mobile – la coulisse –, qui s'emboîte et coulisse sur l'autre, fixe. Le trombone… Lire la suite
TROMPETTE

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *La trompette, instrument à vent de la famille des cuivres, est constituée d'un tube replié sur lui-même, sur lequel sont fixés des pistons. L'instrument comporte une coulisse d'accord qui s'évase en un pavillon relativement restreint. À l'autre extrémité se fixe l'embouchure. En France, dans l'orchestre symphonique, la trompette est en utLire la suite
TROMPETTE MARINE

Écrit par :  Universalis

… *Également appelée tromba marina en Italie, Trumscheit (« bûche tambour ») ou Nonnengeige (« violon des nonnes ») dans les pays germaniques, la trompette marine (ou trompe marine) est un instrument de musique à cordes de l'Europe médiévale et de la Renaissance, particulièrement populaire au xve siècle… Lire la suite
TSIGANES MUSIQUES

Écrit par :  Francis COUVREUX

Dans le chapitre "Des musiques en osmose avec les traditions locales"  : …  le flamenco pour les Gitans et le swing à cordes hérité de Django Reinhardt pour les Manouches. *Les Tsiganes se sont aussi emparés des instruments caractéristiques de la région où ils vivaient : le violon alto (bratsch) et les flûtes (cavalnai ou flûte de Pan) en Roumanie, l'accordéon touches-piano et la clarinette… Lire la suite
TSUZUMI

Écrit par :  Universalis

*Tsuzumi désigne une famille de tambours japonais à deux membranes dont le fût a la forme d'un sablier. L'orchestre de l'ancienne musique de cour impériale japonaise comportait trois sortes de tambours de ce type, dont seul le san-no-tsuzumi subsiste dans la musique de cour dite komagaku. Les tsuzumi sont toujours présents… Lire la suite
TUBA

Écrit par :  Eugène LLEDO

… *Le tuba est un instrument à vent appartenant au groupe des cuivres et plus précisément à celui des saxhorns, instruments perfectionnés par Adolphe Sax au milieu du xixe siècle. Il est muni de pistons, sa perce est large et conique et sa tessiture grave. Ses tuyaux hélicoïdaux verticaux et son pavillon dirigé vers le haut sont… Lire la suite
TYMPANON

Écrit par :  Universalis

… *L'instrument à cordes appelé tympanon est une version du psaltérion dans laquelle les cordes sont frappées avec de petits marteaux au lieu d'être pincées. Les tympanons européens – comme le Hackbrett des Alpes, le cimbalom (ou cymbalon, ou cymbálum) hongrois, le tambal roumain, le santouri grec… Lire la suite
ULTRACHROMATISME

Écrit par :  Alain FÉRON

…  tempérées, Carrillo (qui fut l'ami de Romain Rolland, de Camille Saint-Saëns et de Claude Debussy)* invente une notation spécifique pour tiers, quarts, huitièmes et seizièmes de ton, et il fait construire des instruments appropriés à l'exécution de sa musique : flûtes, harpes, clarinettes, pianos (on pourra contempler quinze de ces pianos à l'… Lire la suite
VARÈSE EDGAR (1883-1965)

Écrit par :  Hilda JOLIVET

Dans le chapitre "Maturité et invention"  : …  de « sons organisés » et, enfin, la recherche de sonorités nouvelles l'amena à l'emploi d'*instruments non classiques, éventuellement exotiques. Il inventa de nouveaux instruments, en modifia d'autres, pour traduire au plus près sa conception sonore et affiner son langage. Souvent, les œuvres qu'il concevait étaient injouables avec les… Lire la suite
VENT INSTRUMENTS À

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

« Encore que tous les *instruments de Musique puissent estre appelez à vent, puis qu'il n'est pas possible de faire des sons sans le mouvement de l'air, qui est une espece de vent, néantmoins l'on a coustume de donner ce nom à ceux que l'on embouche, ou que l'on fait sonner avec des soufflets, afins de les… Lire la suite
VIBRAPHONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion, à clavier chromatique, à sons déterminés, de la famille des xylophones. Il est composé de lames d'acier, sous lesquelles résonnent en sympathie, perpendiculairement à elles, des tiges creuses tubulaires. On frappe le clavier avec des baguettes de diverses sortes. Un moteur électrique assure la tenue de la vibration du son,… Lire la suite
VIBRATO

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Dans le jeu des instruments à archet, mouvement égal et continu d'oscillation horizontale du poignet (violon, alto) ou de l'avant-bras (violoncelle) plus ou moins prononcé, qui produit une ondulation expressive du son. Il était déjà connu des luthistes et Mersenne en disait : « Le doigt doit être rapidement balancé sur le manche. » Flesch l'a… Lire la suite
VIELLE ou VIÈLE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes, la vièle ou vielle (selon l'orthographe adoptée) ne doit jamais être confondue avec la vielle à roue. Elle désigne tout instrument à manche et à cordes frottées par un archet droit ou courbe. Le corps peut être ovale, tubulaire, piriforme, hémisphérique, avec ou sans échancrure pour le jeu de l'archet. De 2 à 6 cordes,… Lire la suite
VIELLE À ROUE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes frottées et à clavier, dit aussi chifonie ou symphonie. La vielle fut en honneur du xie au xviiie siècle. Une roue de bois colophanée frotte les cordes, à la place de l'archet habituel. Son ancêtre du ixe siècle s'appelait organistrum. La roue… Lire la suite
VĪNĀ

Écrit par :  Universalis

… *Vīnā désigne de manière générique de nombreux instruments à cordes de l'Inde : harpes arquées, cithares sur bâton, luths... La version du nord de l'Inde, le bīn, est utilisée dans la musique classique hindoustani. Considéré comme une cithare sur bâton, le bīn mesure environ 1,20 mètre de longueur et possède, sous chaque extrémité de sa… Lire la suite
VIOLE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Terme générique désignant une nombreuse famille d'instruments à cordes et à archet. Il est difficile de déterminer avec précision à quel moment apparurent les violes ; c'est au cours du xve siècle que les vièles se perfectionnèrent et s'appelèrent violes, tandis que les rebecs, espèce particulière de vièles, continuaient leur… Lire la suite
VIOLE D'AMOUR

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes et à archet, proche parente et de la viole et du violon. De la viole, la viola d'amore possède la caisse plate, les cordes nombreuses (six ou sept), le manche large, l'accord à base de quartes et de tierces. Du violon elle se rapproche, car elle n'a pas de sillets et, comme lui, elle se joue à l'épaule. Par sa taille,… Lire la suite
VIOLE DE GAMBE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à cordes et à archet, appartenant à la famille des violes dont il fut le membre qui eut l'existence la plus longue, avant sa reviviscence au xxe siècle. La viola da gamba (Kniegeige), comme son nom l'indique, se joue verticalement, posée sur un support ou tenue entre les jambes (viole de « jambe »).… Lire la suite
VIOLETTE MARINE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *D'après Burney, Pietro Castrucci (1679-1752) inventa et construisit la violetta marina, sorte de viole d'amour, dont il fut un virtuose réputé et qui fut utilisée notamment par Haendel dans Orlando et dans Sosarme. Son existence fut éphémère, comme celle de nombre d'instruments à cordes issus du perfectionnement des… Lire la suite
VIOLON, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

  *Le violon est un instrument à cordes frottées par un archet. Le violoniste, qui joue en tenant son instrument sous le menton, produit les notes en posant les doigts sur une ou plusieurs des quatre cordes et en faisant vibrer celles-ci avec l'archet –  une baguette en bois légèrement incurvée sur laquelle est tendue une… Lire la suite
VIOLON

Écrit par :  Émile LEIPP

…  que l'on pratique dessus sont en si grand nombre que l'on le peut préférer à tous les autres *instruments, car les coups de son archet sont parfois si ravissants, que l'on n'a point de plus grand mécontentement que d'en entendre la fin, particulièrement lorsqu'ils sont mêlés des tremblements et des flattements de la main gauche, qui… Lire la suite
VIOLONCELLE, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Instrument à cordes à archet, accordé une octave au-dessous de l'alto, le violoncelle ne reproduit pas, comme ce dernier, les exactes proportions du violon. Si le dessin de la table est identique, le manche est plus trapu, les éclisses plus larges et le chevalet plus haut. Ces différences de proportion ne sont pas le fait du hasard, mais le fruit… Lire la suite
VIOLONCELLE

Écrit par :  Marc VIGNAL

… *Instrument grave de la famille des violons (par opposition à celle des violes), il fait son apparition au xvie siècle, quelques dizaines d'années après les premiers violons : basses de viola da braccio construites à Brescia par le luthier Gasparo de Salo et par son élève Paolo Maggini, à Crémone par la dynastie des… Lire la suite
WAGON, musique

Écrit par :  Universalis

… *Instrument de musique japonais, également appelé yamato goto (de yamato : « Japon », et goto : « cithare ») ou encore yamato koto, le wagon est une cithare de table à six cordes dotée de chevalets mobiles. Il est étroitement lié à la musique de cour gagaku, au shintoïsme, à la musique rituelle… Lire la suite
XYLOPHONE, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

… *Le xylophone est un instrument à percussion à sons déterminés composé d'une série de lames de bois que l'on frappe avec des mailloches comportant une tête en bois, en caoutchouc ou en matière synthétique. Les lames du xylophone moderne sont disposées sur deux rangs, selon une gamme chromatique, les notes altérées étant surélevées. Les lames sont… Lire la suite
XYLOPHONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument de percussion comportant une série de tuyaux de bambou ou de pièces de bois semi-cylindriques ou plates, de longueur et d'épaisseur variables, et suspendus au-dessus d'une caisse de résonance (vase, fosse en terre) ou bien soutenus par un cadre ; ces tiges de bois sont frappées par des maillets ou des baguettes de diverses sortes (… Lire la suite
XYLORIMBA

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

… *Instrument à percussion, à clavier, appelé aussi xylomarimba. C'est en effet une variété de marimba particulièrement adaptée à la musique de jazz. Il a été introduit dans l'orchestre symphonique contemporain. On rencontre des xylorimbas de différentes tessitures ; le plus employé en France va de fa 3 à do 7 (en sons réels ; les… Lire la suite
YANGQIN

Écrit par :  Universalis

… *Le yangqin (yang-ch'in en transcription Wade) est un tympanon chinois dans lequel le son est produit en frappant les cordes avec des battes en bambou recouvertes de caoutchouc ou de cuir. La vibration des cordes est transmise à une table d'harmonie trapézoïdale en bois par l'intermédiaire de chevalets sur lesquels les cordes sont… Lire la suite
YUEQIN

Écrit par :  Universalis

… *Ce luth chinois appartient à une famille de luths à caisse de résonance circulaire et à dos plat que l'on trouve en Asie centrale et en Asie orientale. Il est également appelé yüeh-ch'in (transcription Wade), yueh-k'in, la ch'inlaqin ; une transcription littérale de yueqin est « guitare lunaire ».… Lire la suite

Afficher la liste complète (215 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média