BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Instruments à percussion

Affiner votre recherche dans « Instruments à percussion » en sélectionnant un article.

Articles

BATTERIE

Écrit par :  Eugène LLEDO

La batterie est un ensemble de percussions conçu de telle sorte qu'un seul percussionniste – sorte d'homme-orchestre – remplace le jeu de plusieurs, notamment par l'utilisation des pieds. Les éléments qui la composent sont issus aussi bien de l'orchestre occidental classique que des cliques et fanfares. Une batterie standard comprend une grosse ca ...  Lire la suite
BONGO

Écrit par :  Eugène LLEDO

Le bongo, qui appartient à la famille des percussions, est un instrument de type membranophone composé de deux petits tambours, appelés tamborcitos, autrefois liés par une pièce de bois ou de tissu : le plus gros est nommé hembra (« femelle ») et le plus petit macho (« mâle »). ...  Lire la suite
BONGOS, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion de type membranophone à son indéterminé. D'origine cubaine, il s'est répandu en Amérique du Sud. On l'utilise en musique contemporaine (notamment Boulez, Stockhausen, Bério). Un seul côté du petit tambour, ayant environ 15 cm de diamètre, est recouvert de peau que l'on frappe des doigts, de la paume de la main ou de baguett ...  Lire la suite
CAISSE CLAIRE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion du genre tambour à deux membranes et à son indéterminé, appelé aussi tarole ou caisse plate. Elle est faite d'un cylindre métallique (de 35 cm environ de diamètre), qui supporte une membrane en peau de mouton aux deux extrémités. On excite la membrane supérieure à l'aide de deux baguettes de bois, par frappes répétées ou ro ...  Lire la suite
CAISSE CLAIRE, en bref

Écrit par :  Eugène LLEDO

La caisse claire est un instrument de la famille des percussions, dont l'élément principal est un fût cylindrique en bois ou en métal d'environ 35 centimètres de diamètre, fermé de chaque côté par une peau. La caisse claire repose généralement sur un pied. La peau supérieure, appelée peau de frappe (autrefois peau de batterie), est percutée par de ...  Lire la suite
CARILLON

Écrit par :  Universalis

Instrument de musique composé d'au moins vingt-trois cloches en bronze dans une suspension fixe, accordées en ordre chromatique (c'est-à-dire par demi-tons) et capables d'une harmonie concordante lorsqu'on les sonne ensemble. Généralement installé dans une tour, le carillon se joue à partir d'un clavier muni de leviers en bois et de pédales reliée ...  Lire la suite
CASTAGNETTES

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de percussion idiophone à son indéterminé, très populaire en Espagne. Il se compose de deux morceaux de bois dur, en forme de coquille, percés et reliés par une cordelette. Pour jouer, on entrechoque une castagnette aiguë, la hembra (femelle), et une castagnette plus grave, le macho (mâle). Dans les danses folkloriques ...  Lire la suite
CÉLESTA

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de percussion à son déterminé, de la famille des claviers. Il est dû au facteur Victor Mustel (Paris, 1886) qui lui donna d'abord le nom de typophone. Ses fils, Auguste et Alphonse, l'appelèrent célesta. Il ressemble à un petit piano droit de quatre octaves (écriture d'ut 2 à ut 6, mais son réel à l'octave aiguë). Des ...  Lire la suite
CENCERROS, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion, métallophone, du type « claviers ». Messiaen choisit ce nom espagnol pour désigner les cloches à vaches disposées en deux ou trois jeux (deux octaves et demie ou trois octaves et demie — de fa à ut). Se joue avec des mailloches en bois feutré ou différentes baguettes (de vibraphone, de caoutchouc, de méta ...  Lire la suite
CHAPEAU CHINOIS ou PAVILLON CHINOIS, musique

Écrit par :  Universalis

Le chapeau chinois, ou pavillon chinois, est un instrument de musique composé d'une perche ornée d'un pavillon surmonté d'un croissant et d'autres ornements, et auxquels sont suspendus des cloches, des objets métalliques tintant, parfois des queues de cheval. C'était peut-être à l'origine la crosse d'un chaman d'Asie centrale et il faisait partie ...  Lire la suite
CHIME

Écrit par :  Universalis

Du latin médiéval cymbala, « cloches », le chime (ainsi nommé pour distinguer ces instruments des carillons) est un jeu de cloches fixes accordées dans une série musicale, traditionnellement en séquence diatonique (gamme de sept notes) avec quelques accidents (dièses et bémols). Les cloches, généralement au nombre de deux à vingt ...  Lire la suite
CLAQUETTES ET CLIQUETTES

Écrit par :  Universalis

Claquettes et cliquettes sont des instruments de musique composés de morceaux de bois, d'os, de métal ou d'autres matériaux sonores, soit tenus dans les deux mains (claquettes), soit fixés ensemble et tenus dans une main (cliquettes), parfois avec une poignée, et frappés l'un contre l'autre. On joue des claquettes et des cliquettes dans le monde e ...  Lire la suite
CLARINE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de percussion, idiophone, de la famille des cloches. Ces clochettes de fer ou de bronze, suspendues au cou des chèvres, des vaches ou des moutons, ont une origine populaire. On se sert de jeu de clarines de tailles progressives (cencerros). Richard Strauss y recourt dans la Symphonie alpestre. Terme à ne pas confondre avec le ...  Lire la suite
CLAVES

Écrit par :  Universalis

Instrument à percussion constitué par deux baguettes cylindriques de bois dur de 20 centimètres de longueur et 2,5 centimètres de diamètre environ. L'instrumentiste arrondit la main et forme ainsi une coque qui constitue un résonateur pour la clave qu'il tient entre le bout des doigts et le pouce ; il tient l'autre clave par une extrémité, et les ...  Lire la suite
CLOCHE

Écrit par :  Universalis

Une cloche est un instrument à percussion idiophone (c'est-à-dire sonnant par la vibration d'un matériau solide résonant) en forme de récipient, généralement en métal – mais parfois en corne, en bois, en verre ou en argile –, qui est frappé près de son bord par un battant interne, ou par un marteau ou une mailloche externes pour produire un son re ...  Lire la suite
CLOCHE À VENT

Écrit par :  Universalis

On nomme cloche à vent une cloche ou un ensemble d'objets résonants dont les mouvements et, par conséquent, les sons sont produits par le vent. La cloche à vent revêt trois formes principales : un ensemble de petits morceaux de métal, de verre, de poterie, de bambou, de coquillage ou de bois qui tintent lorsque le vent souffle sur eux ; un ensembl ...  Lire la suite
CLOCHE MANUELLE

Écrit par :  Universalis

On appelle cloche manuelle (ou encore sonnette ou clochette) une petite cloche – généralement en cuivre ou en bronze, mais parfois en laiton, en argile, en porcelaine, en verre ou en tout autre matériau dur et résonant – dotée d'une poignée, ou, en guise de poignée, d'une boucle ou d'une lanière de cuir. Les premières cloches manuelles étaient pro ...  Lire la suite
CLOCHES ET CLOCHETTES (musique)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instruments de percussion idiophones, à plaques courbes, où un battant intérieur (suspendu au cerveau — calotte — par une bélière) met en vibration le métal (alliage de 76 à 78  p. 100 de cuivre et 22 à 24  p. 100 d'étain environ) en forme de coupe évasée et renversée. L'origine des cloches remonte à la préhistoire. Chaque cloche émet un son compl ...  Lire la suite
CLOCHES-TUBES

Écrit par :  Universalis

Les cloches-tubes, ou cloches tubulaires, sont constituées par une série de tubes accordés – généralement en cuivre (ils étaient à l'origine en bronze) –, de différentes longueurs, frappés avec des maillets en bois pour produire un son. Les grosses cloches-tubes ont d'abord été utilisées pour remplacer les cloches d'église dans les beffrois. On a ...  Lire la suite
CROTALES, musique

Écrit par :  Universalis

Instrument à percussion composé de deux petites plaques métalliques ou claquettes frappées l'une contre l'autre. Le krotalon de la Grèce antique puis le crotalum de Rome étaient une paire de cymbales à doigts, c'est-à-dire des coquilles en bois ou en métal tenues dans une seule main et manipulées comme des castagnettes, mais sans ...  Lire la suite
CYMBALES

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de percussion, idiophone, à plaques, normalement à son indéterminé. Chez les Grecs, les Romains et au Moyen Âge, les cymbales étaient constituées de deux coquilles de bronze (il y en eut aussi en bois) que l'on entrechoquait en les tenant en leur centre par une poignée de cuir. Les cymbales antiques (crotales) sont petites et é ...  Lire la suite
DARBOUKA

Écrit par :  Eugène LLEDO

La darbouka (ou derbouka, ou darabukka) fait partie de la famille des instruments de musique à percussion. De facture simple, ce petit tambour à membrane unique se compose d'un corps en poterie ou en bois, voire en métal, en forme de gobelet ou de coupe, à base ouverte. Ce corps, qui constitue la caisse de résonance de l'instrument, forme parfois ...  Lire la suite
GLOCKENSPIEL

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion, métallophone. En Allemagne, désigne parfois le carillon (cf. clochettes de La Flûte enchantée de Mozart, du Saül de Haendel, de la Septième Symphonie de Mahler). Dans l'orchestre moderne, glockenspiel désigne un instrument à clavier, dit aussi jeu de timbres, de deux octaves et demie environ ( ...  Lire la suite
GLOCKENSPIEL, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Instrument à percussion de la famille des métallophones, le glockenspiel – également appelé jeu de timbres (littéralement, en allemand : « jeu de cloches ») – se compose d'une série de lames métalliques (le plus souvent en acier) de longueurs graduées. Les lames du glockenspiel moderne sont accordées selon la gamme chromatique, à l'instar des touc ...  Lire la suite
GONG

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion, métallophone à son déterminé, le gong fait partie, comme les cymbales, des idiophones à plaques. Il est formé d'un disque de bronze ou de cuivre, au bord recourbé (le disque de la cymbale a le bord « libre ») ; il est parfois renflé au centre (mamelon) ; en frappant à cet endroit, on obtient un son déterminé. Si la surface ...  Lire la suite
GRELOTS, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Petites clochettes attachées par grappes à une lanière de cuir et dont le métal est très mince ; des billes remplacent parfois les battants. Mozart en fait sonner dans les Danses allemandesInstruments à percussion ...  Lire la suite
GROSSE CAISSE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Le plus gros des instruments à percussion du genre tambour à deux membranes et à son indéterminé ; il est aussi appelé tonnant. On le pose sur un chevalet à l'orchestre symphonique ou à l'orchestre de jazz ; dans les harmonies, il est suspendu à l'instrumentiste, qui peut ainsi en jouer en marchant (marches militaires). On frappe la grosse caisse ...  Lire la suite
HOCHET

Écrit par :  Universalis

Les hochets (ou claquettes) sont des instruments à percussion composés d'objets résonants fixés les uns aux autres et installés dans un cadre coulissant ou dans un réceptacle. Lorsqu'on les secoue, les objets se cognent entre eux et produisent des sons. Dans de nombreuses sociétés, les hochets sont associés au surnaturel et accompagnent des rites ...  Lire la suite
INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Facture instrumentale

Écrit par :  Daniel MAGNE, Anne PENESCO

Dans le chapitre Les instruments à percussion (idiophones et membranophones)Ils peuvent être en peau, en bois ou en métal. Les instruments à peau sont constitués d'un fût en cuivre, en aluminium ou en bois, de forme et de dimensions variables, sur lequel sont tendues une ou deux peaux – de chèvre, de mouton ou de veau – mises en vibration par percussion avec la main ou avec des baguettes. Parmi ces instruments, seule la s ...  Lire la suite

LITHOPHONE

Écrit par :  Universalis

Instrument à percussion composé de plusieurs pierres sonores frappées (appelées individuellement phonolithes). On trouve de tels instruments dans une zone allant des mers du Sud et de l'Amérique du Sud à l'Afrique et à l'Extrême-Orient. Les pierres sont utilisées dans les églises éthiopiennes et coptes, par exemple, comme cloches ainsi qu'en jeux ...  Lire la suite
MARACAS

Écrit par :  Eugène LLEDO

Les maracas, qui sont souvent associées aux musiques populaires cubaines, mexicaines et caraïbes, sont des percussions secouées de la famille des hochets. Leur nom fait sans doute référence au fleuve brésilien Maracá, affluent de l'Amazone. À l'origine, le corps d'une maraca est fabriqué à partir d'une petite calebasse de forme plus ou moins sphér ...  Lire la suite
MARIMBA

Écrit par :  Universalis

Sorte de xylophone, dont il existe plusieurs variétés. Marimba est l'un des nombreux noms africains du xylophone et, comme les instruments africains qui portent ce nom possèdent souvent une calebasse accordée en guise de caisse de résonance pour chaque lame de bois, certains ethnomusicologues emploient le mot marimba pour disting ...  Lire la suite
MÉTALLOPHONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Terme qui désigne, dans les instruments à percussion, une division de la classe des idiophones (instruments dépourvus de cordes ou de membranes dont le corps solide suffit à produire un son). Ce nom s'applique aujourd'hui à tous les instruments à percussion composés d'un jeu chromatique de lames, de plaques métalliques, de cloches, tubulaires ou n ...  Lire la suite
PERCUSSION, musique

Écrit par :  Jean GAUTHIER, Sylvio GUALDA, Paul MÉFANO

Si, dans la plupart des musiques des sociétés primitives et des civilisations extra-européennes, les instruments à percussion ont toujours tenu une place importante, ils ont, au contraire, été longtemps l'objet d'un relatif dédain dans la musique « savante » européenne puis occidentale. Ce manque d'intérêt pour les instruments à percussion venait ...  Lire la suite
RÂPEUR, musique

Écrit par :  Universalis

En musique, le râpeur (ou rack ou racleur) est un instrument à percussion composé d'une surface dentelée frottée avec une baguette. Connu depuis l'âge de pierre, il est souvent associé à des pouvoirs magiques et à des rituels ; il est largement diffusé dans le monde entier. Les râpeurs sont généralement en os, comme l'omichicahuaztli aztè ...  Lire la suite
RHOMBE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Le mot « rhombe » vient du grec rhombos : toupie, fuseau, losange. Dans l'Antiquité, ce fut une sorte de rouet d'airain ou un anneau tenu par des lanières que les chamans ou les sorciers faisaient tourner, tel un instrument magique ; son vrombissement était censé provoquer quelque sortilège. Il est utilisé en musique contemporaine, et ass ...  Lire la suite
SIRÈNES, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de musique, une sirène comprend un disque tournant et percé de trous répartis régulièrement sur une circonférence ; ce disque tourne devant un jet d'air périodiquement haché. Le son qui en résulte dépend, entre autres, de la vitesse de rotation du disque. Des sirènes de tailles différentes sont utilisées en musique contemporaine et clas ...  Lire la suite
SISTRE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de percussion idiophone, d'origine fort ancienne (âge du bronze) et connu chez de nombreux peuples (notamment Phéniciens, Hébreux, Romains, Abyssiniens, Malaisiens, Mélanésiens, Mexicains). Le sistre est essentiellement formé d'une tige droite ou arquée (poignée et manche) de bois ou de métal (avec ou sans cadre), sur laquelle des annea ...  Lire la suite
TABLĀ

Écrit par :  Universalis

Le tablā, instrument constitué d'une paire de tambours, occupe depuis le xviiie siècle un rôle fondamental dans la musique de l'Inde du Nord. Le plus petit de ces tambours, le tablā proprement dit, se joue avec la main droite (il est aussi appelé dāyadāē ou dāhinā : « droit ») ; il produit ...  Lire la suite
TAMBOUR

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion, typique avant tout des membranophones (il existe cependant des tambours de bois, des tambours de bronze, des tambours à friction, etc.). La famille des tambours comprend des formes extrêmement variées, selon que l'instrument possède une ou deux membranes, selon que la caisse de résonance est en bois, en métal ou en poterie ...  Lire la suite
TAMBOUR À FENTE

Écrit par :  Universalis

Les tambours à fente (ou tambours de bois) sont des instruments à percussion fabriqués en creusant et en évidant un tronçon d'arbre au travers d'une fente longitudinale. Le son est produit lorsque l'exécutant tape des pieds ou gratte le tambour avec des baguettes ; les bords de la fente ont généralement différentes épaisseurs afin de produire plus ...  Lire la suite
TAMBOUR À FRICTION

Écrit par :  Universalis

Les tambours à friction constituent une riche famille d'instruments de musique qui sont composés d'une membrane tendue sur un fût et mise en vibration par friction des doigts humides ou enduits de résine sur une tige ou une corde passant au travers de cette membrane ou attachée perpendiculairement à la face inférieure de celle-ci ; sur certains mo ...  Lire la suite
TAMBOUR D'ACIER

Écrit par :  Universalis

Les tambours d'acier (plus connus sous leur nom anglais de steel drum) sont des gongs accordés fabriqués à partir d'un grand bidon d'essence en acier. On donne au sommet du bidon une forme concave dont plusieurs sections sont rainurées, ce qui est important sur le plan acoustique. La tôle est chauffée et trempée puis martelée pour former ...  Lire la suite
TAMBOURS

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Dans l'orchestre symphonique, on trouve trois sortes de tambours : la grosse caisse, la caisse roulante et la caisse claire. Ces instruments membranophones sont constitués de deux peaux tannées de veau ou de mouton, tendues, grâce à un système de laçage, aux extrémités supérieure et inférieure d'un fût en bois ou en métal. La première peau, appelé ...  Lire la suite
TAMBOURS SUR CADRE

Écrit par :  Eugène LLEDO

Instruments à percussion membranophones à son de hauteur fixe, fort répandus sous de multiples formes et de nombreux noms, les tambours sur cadre possèdent une peau (parfois deux) d'origine animale (chèvre, poisson...) tendue sur un cadre peu profond, généralement circulaire, mais il existe des variantes carrées et même triangulaires (Maroc) ; le ...  Lire la suite
TIMBALES

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Instruments à percussion de la famille des membranophones à sons déterminés, les timbales, qui se jouent au moins par paire, sont accordées à distance de quarte ou de quinte, ce qui correspond à la tonique et à la dominante dans la musique savante occidentale. Timbale à pédale ...  Lire la suite
TRIANGLE, musique

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion originaire d'Asie, formé d'une tige cylindrique d'acier recourbée, affectant la forme d'un triangle équilatéral (d'où son nom) ouvert en bas à l'un de ses angles. Le triangle est suspendu à une cordelette et frappé d'une baguette en bois ou en métal. Sa sonorité très claire et distincte fait que le tintement (coup par coup, ...  Lire la suite
TSUZUMI

Écrit par :  Universalis

 Tsuzumi désigne une famille de tambours japonais à deux membranes dont le fût a la forme d'un sablier. L'orchestre de l'ancienne musique de cour impériale japonaise comportait trois sortes de tambours de ce type, dont seul le san-no-tsuzumi subsiste dans la musique de cour dite komagaku. Les tsuzumi sont toujours présent ...  Lire la suite
VIBRAPHONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion, à clavier chromatique, à sons déterminés, de la famille des xylophones. Il est composé de lames d'acier, sous lesquelles résonnent en sympathie, perpendiculairement à elles, des tiges creuses tubulaires. On frappe le clavier avec des baguettes de diverses sortes. Un moteur électrique assure la tenue de la vibration du son, ...  Lire la suite
XYLOPHONE

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument de percussion comportant une série de tuyaux de bambou ou de pièces de bois semi-cylindriques ou plates, de longueur et d'épaisseur variables, et suspendus au-dessus d'une caisse de résonance (vase, fosse en terre) ou bien soutenus par un cadre ; ces tiges de bois sont frappées par des maillets ou des baguettes de diverses sortes (feutr ...  Lire la suite
XYLOPHONE, en bref

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Le xylophone est un instrument à percussion à sons déterminés composé d'une série de lames de bois que l'on frappe avec des mailloches comportant une tête en bois, en caoutchouc ou en matière synthétique. Les lames du xylophone moderne sont disposées sur deux rangs, selon une gamme chromatique, les notes altérées étant surélevées. Les lames sont n ...  Lire la suite
XYLORIMBA

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Instrument à percussion, à clavier, appelé aussi xylomarimba. C'est en effet une variété de marimba particulièrement adaptée à la musique de jazz. Il a été introduit dans l'orchestre symphonique contemporain. On rencontre des xylorimbas de différentes tessitures ; le plus employé en France va de fa 3 à do 7 (en sons réels ; les s ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média