BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CITÉ-JARDIN

Dans son acception originelle, qu'un usage abusif a souvent tronquée, cité-jardin est la traduction française de l'expression anglaise garden-city créée par le socialiste anglais Ebenezer Howard.

Dans son livre Tomorrow : a Peaceful Path to Real Reform (1898), devenu dans l'édition de 1902 Garden-Cities of Tomorrow (Les Cités-jardins de demain, Paris, 1969 avec une préface de F. J. Osborn ; essai introductif de L. Mumford ; présentation de R. Auzelle), Howard propose et définit sous le nom de garden-city un modèle d'établissement propre, selon lui, à résoudre le problème de l'habitat humain à l'ère industrielle. Cette solution répond à une triple critique politico-sociale, hygiéniste et culturelle de la société industrielle dont les tares et les contradictions se résument dans l'antagonisme de la ville et de la campagne. La cité-jardin permet en effet la « combinaison saine, naturelle et équilibrée de la vie urbaine et de la vie rurale, et cela sur un sol dont la municipalité est propriétaire » ; elle offre tous les avantages respectifs de la ville et de la campagne (jouissance de la nature et vie sociale animée, hauts salaires et vie bon marché, nombreux emplois et travail proche, absence de pollution et distractions) sans leurs inconvénients (exploitation du travailleur, taudis, sous-équipement, centralisation industrielle).

La garden-city, conçue par Howard, est une création ex nihilo sur terrain vierge. Sa surface et sa population sont limitées : le domaine collectivisé doit avoir 2 400 hectares ; la ville proprement dite n'en occupe que 400 pour une population ne devant pas dépasser 30 000 habitants. Un système de jardins et d'avenues plantées structure le noyau urbain, en organisant le groupement et la répartition des édifices publics au centre, puis des commerces et des habitations et enfin des écoles, et en permettant de localiser les industries à la périphérie où elles sont en contact direct avec la ligne de chemin de fer électrique qui encercle l'agglomération. Les deux mille [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

CHOAY, « CITÉ-JARDIN  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-jardin/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« CITÉ-JARDIN » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

Écrit par :  François REITEL

Dans le chapitre "La tradition urbaine"  : …  Krupp fait construire la Margaretenhöhe, la première Gartenstadt (cité-jardin) selon les idées de Ebenezer Howard. La Gartenstadt-Gesellschaft, créée en 1902, combine constructions résidentielles et espaces verts, en réaction contre les Mietskasernen (casernes locatives) qui étaient la forme dominante… Lire la suite
ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

Écrit par :  Monique MOSSER

Dans le chapitre "Néo-classicisme et mouvement pittoresque : le syncrétisme comme langage (1750-1820)"  : …  de sa carrière fut consacrée à l'urbanisme. Associé à Thomas Laverton, il conçoit au nord de Londres le projet de ce qui fut la première cité-jardin : un vaste parc paysager contenant des villas enfouies dans les arbres et bordé d'immeubles en terrasses (Regent's Park). On lui doit aussi Park Crescent, Chester Terrace, Cumberland Terrace… Lire la suite
BODSON FERNAND (1877-1966)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Le rôle de pionniers des architectes belges dans la genèse de l'Art nouveau européen ainsi que dans la réaction qui suivit, à la veille de 1914 — nouvelles tendances à la géométrisation, retour à la ligne droite avec l'Art déco — est bien connu. Mais la puissante stature d'Antoine Pompe (1873-1980) a… Lire la suite
EGGERICX JEAN (1884-1963)

Écrit par :  Robert L. DELEVOY

La démarche de l'architecte urbaniste belge Jean Eggericx s'inscrit dans la tradition dite organique indiquée par F. L. Wright. Elle est parallèle à celle du Hollandais Michael de Klerk et apparentée à celle d'Antoine Pompe, de Lucien François, de Fernand Bodson, dans la mesure où elle tente d'incorporer le sentiment au… Lire la suite
HOWARD EBENEZER (1850-1928)

Écrit par :  E.U.

(Les Cités-jardins de demain). Howard y propose la fondation de « cités-jardins » : il s'agit d'un modèle d'établissement autosuffisant – non d'une ville-dortoir – pour une population de 30 000 habitants, entouré d'une ceinture agricole non constructible. Howard souhaite renverser la tendance de l'exode rural qui aboutit à la surpopulation… Lire la suite
LOGEMENT OUVRIER

Écrit par :  Maria Teresa MAIULLARI

Dans le chapitre "Un paternalisme plus moderne"  : …  mis au point par la Compagnie d'Anzin avant 1870, succède jusque vers 1900 celui de la cité pavillonnaire, avant que ne triomphe celui de la cité-jardin, d'inspiration britannique. Ainsi, les compagnies ont abandonné la maison exiguë et le jardinet médiocre pour des logements groupés par deux ou par quatre, aux pièces plus grandes et enfin… Lire la suite
LOGEMENT SOCIAL

Écrit par :  Susanna MAGRI

Dans le chapitre "Les engagements de l'État"  : …  Ces normes concernent en particulier les plans de lotissements. Le modèle de la cité-jardin fut reproposé en 1919 pour l'aménagement des banlieues résidentielles, au moment où le législateur instituait, le 14 mars 1919, les « plans d'embellissement, d'aménagement et d'extension des ville ». Mais cet outil mis à la disposition des autorités locales… Lire la suite
LONDRES

Écrit par :  Roland MARXFrédéric RICHARD

Dans le chapitre "Vers l'époque contemporaine"  : …  résulte du double phénomène de la banlieue-dortoir et de la mobilité quotidienne des employés et travailleurs. La banlieue modèle a été construite en Hertfordshire : Welwyn Garden City, due à un autre projet de Howard, est une cité-jardin qui associe de riches résidences, des quartiers ouvriers et des zones industrielles… Lire la suite
MAISONS-LAFFITTE

Écrit par :  Sophie CUEILLEClaude MIGNOT

Pierre Lescot et Philibert Delorme et aboutissement de la transformation du château français en maison de plaisance au centre d'une nature restructurée ; le second constitue la première « cité-jardin » française, laboratoire d'une société industrielle en mouvement qui cherche à la campagne un ressourcement libérateur… Lire la suite
PARIS

Écrit par :  Jean-Pierre BABELONMichel FLEURYFrédéric GILLIDaniel NOINJean ROBERTSimon TEXIERJean TULARD

Dans le chapitre "Les occasions manquées de l'extension"  : …  d'un Grand Paris n'est alors perceptible qu'au travers du programme de construction de cités-jardins autour de la capitale, explicitement évoqué lors du concours de 1919. Baptisée « Cités-jardins du Grand Paris » en février 1918, l'action de l'Office départemental d'habitations à bon marché du département de la Seine – créé en juillet 1915 – est… Lire la suite
URBANISME - Théories et réalisations

Écrit par :  Françoise CHOAY

Dans le chapitre "Urbanisme culturaliste"  : …  À l'opposé de Sitte, l'Anglais Ebenezer Howard (1850-1928) est un socialiste militant. Son modèle spatial, très élaboré, la garden-city (Garden Cities of Tomorrow, 1898), renvoie à un projet complet de société dont il n'élude aucune des dimensions politique, sociale, économique, et auquel il intègre même… Lire la suite
URBANISME - L'urbanisme en France au XXe siècle

Écrit par :  Simon TEXIER

Dans le chapitre "L'extension de Paris"  : …  (avec Roger-Henri Expert). Celui-ci propose avant tout de structurer la banlieue, en réglementant les constructions par zones. Quant à la création de cités-jardins autour de Paris, conseillée dans le programme du concours, elle deviendra effective grâce à l'action du maire de Suresnes et administrateur délégué de l'Office public d'H.B.M. de la Lire la suite
VILLE - La ville nouvelle

Écrit par :  Leonardo BENEVOLO

Dans le chapitre "Les nouvelles villes industrielles"  : …  capitales, comme New Delhi (1911) et Canberra (1913) ; cités-jardins expérimentales inventées par Howard en 1902 et 1919 ; ciudad lineal réalisée par Soria en Espagne à partir de 1890. Hormis ces cas isolés, le développement des implantations résidentielles et économiques se traduit dans la croissance illimitée des villes… Lire la suite
VILLE - Mythe et représentation

Écrit par :  Marcel RONCAYOLO

Dans le chapitre "L'urbanisation et l'essor de l'urbanisme comme discipline"  : …  spatial et celle des relations sociales. Pour Ebenezer Howard, la cité-jardin (1902) est à la fois forme d'habitat, principe d'organisation économique, rétablissement de la communauté. La Cité radieuse (1935) de Le Corbusier n'est pas un état idéal ; mais elle suppose un style de vie collective, dans la lignée du… Lire la suite
WALTER JEAN (1883-1957)

Écrit par :  Roger-Henri GUERRAND

Fils d'un entrepreneur alsacien qui avait opté pour la France après la guerre de 1870, Jean Walter naquit à Montbéliard. Diplômé de l'École spéciale d'architecture en 1902, il ouvrit un cabinet dans sa ville natale : là, il se distingue très vite par ses tarifs, bien en deçà de ceux que pratiquent ses confrères, également étonnés par ses propos sur… Lire la suite

Afficher la liste complète (15 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.