BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Compositeurs, XVIe s.

Affiner votre recherche dans « Compositeurs, XVIe s. » en sélectionnant un article.

Articles

AICHINGER GREGOR (1564 ou 1565-1628)

Écrit par :  Universalis

Le compositeur allemand Gregor Aichinger est dans son pays un des principaux représentants du style qui exprime la transition de la Renaissance au début du baroque. Né en 1564 ou 1565 à Ratisbonne (Regensburg), en Bavière, Gregor Aichinger a peut-être étudié avec Roland de Lassus à Munich. Il devient en 1584 organiste de Jakob Fugger à Augsbourg. ...  Lire la suite
ANERIO FELICE (1560 env.-1614)

Écrit par :  Universalis

Un des principaux compositeurs romains de son temps, l'Italien Felice Anerio succède en 1594 à son maître Giovanni Pierluigi da Palestrina au poste de compositeur de la Chapelle papale. Si ses œuvres de jeunesse sont pour la plupart profanes, il se tourne vers la musique sacrée après sa nomination au service du Saint-Père. Né vers 1560 à Rome, Fel ...  Lire la suite
ANIMUCCIA GIOVANNI (1500 env.-1571)

Écrit par :  Universalis

Le compositeur italien Giovanni Animuccia, né vers 1500 à Florence, mort à Rome vers le 20 mars 1571, apporta une contribution importante à l'éclosion de l'oratorio. Les détails connus de la vie d'Animuccia sont peu nombreux avant 1555, date à laquelle il succède à Giovanni Pierluigi da Palestrina comme chef de chœur (magister cantorum) d ...  Lire la suite
ARCADELT JACQUES (1505 env.-1568)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien franco-flamand, un des premiers grands madrigalistes, avec C. Festa et P. Verdelot. Il fut peut-être l'élève de Josquin Des Prés et certainement celui de Verdelot qu'il fréquenta notamment vers 1530 à la cour des Médicis et avec lequel il fit le voyage de Lyon, en compagnie d'un autre musicien français, Jean Conseil (1498-1535). Il retour ...  Lire la suite
BAKFARK BALINT (1507 env.-1576)

Écrit par :  Universalis

Luthiste et compositeur, Bálint Bakfark est le premier musicien hongrois à accéder à la notoriété à travers toute l'Europe. Né en 1506 ou en 1507, à Brassó (Kronstadt, en allemand), en Transylvanie (auj. Braşov, en Roumanie), Bálint Bakfark (ou Valentin Greff Bakfark) se forme à la cour du prince de Transylvanie János Zápolya (futur Jean Ier ...  Lire la suite
BERMUDO JUAN (1510 env.-?)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur, théoricien et l'un des trois organistes les plus réputés du Siècle d'or espagnol, avec Antonio de Cabezón et Tomás de Santa María. Il étudie à l'université d'Alcalá de Henares ; en 1549, il est au service du duc d'Arcos, où il côtoie Luis de Morales. Franciscain, il fut aussi attaché à l'archevêque de Séville. Son œuvre principale est ...  Lire la suite
BOURGEOIS LOYS (1510 env.-apr. 1557)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur et théoricien, dont la collaboration étroite avec Calvin permit l'élaboration des versions mélodiques du psautier huguenot. À Genève, où il resta de 1541 environ à 1552, Bourgeois fut chantre à Saint-Pierre. En 1551, Calvin le fit emprisonner pour avoir modifié de son propre chef les mélodies du psautier. Peut-être est-ce la raison de ...  Lire la suite
BULL JOHN (1562 env.-1628)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Compositeur éminent de l'âge d'or élisabéthain et jacobéen, formé à la chapelle royale, John Bull devient organiste de la cathédrale de Hereford en 1582, membre de la chapelle royale en 1585, et, en alternance avec William Byrd, il succède à son ancien maître Blitheman au poste d'organiste de cette chapelle en 1591. Docteur en musique des universi ...  Lire la suite
BYRD WILLIAM (1540 env.-1623)

Écrit par :  Jacques MICHON

C'est en 1563 que, par décret royal, William Byrd fut nommé organiste de la cathédrale de Lincoln, l'année même où la reine Élisabeth devait édicter les Trente-Neuf Articles propres à consolider l'anglicanisme en face du pouvoir de la papauté. De confession catholique, le jeune musicien commençait ainsi une carrière qui, comparée à celle de ses co ...  Lire la suite
CABEZÓN ANTONIO DE (1500-1566)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Organiste et compositeur le plus admiré de la péninsule Ibérique pour sa musique polyphonique noble et solennelle, qui unit le style stéréotypé propre aux instruments à clavier du début du xvie siècle et le style international apparu vers 1550. Si l'art de la variation instrumentale pour clavier est né en Espagne, on le doit à ...  Lire la suite
CACCINI GIULIO, dit GIULIO ROMANO (1545 env.-1618)

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

Chanteur, instrumentiste et compositeur, Giulio Caccini fut intimement lié au cercle du comte Bardi. Cette assemblée de poètes et de musiciens, par ses discussions esthétiques et particulièrement ses spéculations sur la musique de l'Antiquité grecque et ses rapports avec le théâtre et la poésie, exerça une action décisive sur le développement de l ...  Lire la suite
CALVISIUS SETH KALWITZ dit SETHUS (1556-1615)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Compositeur et théoricien allemand né à Gorsleben (Thuringe). Calvisius étudie aux universités de Helmstedt (1579) et de Leipzig (1580), où il est nommé en 1581 cantor de la Paulinerkirche. Cantor à Schulpforta en 1582, il y reste jusqu'en 1594, date à laquelle il devient cantor de Saint-Thomas de Leipzig, poste qu'il conservera jusqu'à sa mort. D ...  Lire la suite
CAVALIERI EMILIO DE' (av. 1550-1602)

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

D'abord organiste de l'oratorio del Santissimo Crocifisso à Rome, sa ville natale, Cavalieri devint, en 1588, inspecteur général des Arts de Ferdinand de Médicis et fut à Florence membre du cercle que le comte Bardi réunissait dans son palais. Cette camerata eut une influence décisive sur la création de l'opéra et de l'oratorio, et Cavali ...  Lire la suite
CERTON PIERRE (mort en 1572)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Éminent musicien de l'école parisienne du xvie siècle, surtout célèbre par ses chansons courtoises polyphoniques. Il vécut surtout à Paris, d'abord comme clerc des matines (clericus matutinorum) à Notre-Dame (1529), chantre à la Sainte-Chapelle (1532), où il devient maître des jeunes choristes vers 1542 ; il est nommé ...  Lire la suite
CLEMENS NON PAPA JACOBUS (1510 env.-env. 1555)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur éminent de l'école franco-flamande, Jacques Clément écrivit dans tous les genres alors en honneur, avec une fécondité remarquable. Cependant, c'est surtout dans sa musique sacrée que se révèlent ses qualités. Il s'appela lui-même Clemens non Papa, pour éviter la confusion avec son concitoyen, prêtre et poète, Jacobus Papa, originaire d ...  Lire la suite
COELHO MANUEL RODRIGUES (1555 env.-env. 1635)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur portugais, Manuel Rodrigues Coelho est l'organiste le plus fameux du Portugal au tournant des xvie et xviie siècles, dans la ligne de l'Espagnol Cabezón, et après son compatriote Antonio Carreira (1525 env.-1599). Son unique œuvre, les Flores de musica para o instrumento de tecla y harpa ...  Lire la suite
COMPÈRE LOYSET (1450 env.-1518)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Un des musiciens français qui portèrent à son apogée la chanson polyphonique ; Loyset Compère est à situer près de Josquin Des Prés, de Pierre de La Rue, d'Alexandre Agricola, de Henrich Isaac ; il est associé à Josquin, à Brumel et à Pirchon, les trois autres grands musiciens qui furent invités à pleurer la disparition d'Ockeghem (Déploration ...  Lire la suite
CORNYSH WILLIAM (vers 1468-1523)

Écrit par :  Universalis

Compositeur, poète, auteur dramatique et comédien anglais, William Cornysh fut l'un des musiciens favoris de la cour de Henri VIII. La jeunesse de William Cornysh (également orthographié Cornyshe ou Cornysshe) est mal connue. Né à East Greenwich, il est peut-être le fils de William Cornysh (mort vers 1502), maître de chœur à l'abbaye de Westminste ...  Lire la suite
CORRESPONDANCE, PRÉFACES, ÉPîTRES DÉDICATOIRES (C. Monteverdi)

Écrit par :  Denis MORRIER

Depuis le milieu des années 1980, la discographie et la musicologie montéverdiennes connaissent un véritable renouveau. Les mélomanes ont ainsi pu découvrir simultanément deux excellentes intégrales des opéras de Monteverdi, aux partis pris pourtant opposés, l'une réalisée par René Jacobs (chez Harmonia Mundi), l'autre par Gabriel Garrido (chez K6 ...  Lire la suite
COSTELEY GUILLAUME (1531 env.-1606)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Célèbre compositeur de chansons de la fin du xvie siècle, Guillaume Costeley naît sans doute à Pont-Audemer et exerce auprès de Charles IX les fonctions (qu'il conservera sous Henri III) d'organiste et de valet de chambre. En 1571, on le trouve à Évreux, où il résidera principalement jusqu'à sa mort (survenue dans cette ville), ...  Lire la suite
CRÉQUILLON ou CRECQUILLON THOMAS (mort en 1557 env.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien franco-flamand, dont l'« écriture magnifique, aisée, probe, dédaigneuse du succès, celle d'un maître » (R. Bernard), sert une œuvre abondante, encore inédite pour bien des pages. Avec celles de Nicolas Gombert et de Clemens non Papa, son œuvre semble condenser tout l'acquis de la musique de cette époque, qu'on situerait entre Janequin et ...  Lire la suite
CROCE GIOVANNI (1557 env.-1609)

Écrit par :  Universalis

Né vers 1557 à Chioggia, près de Venise, mort le 15 mai 1609 à Venise, le compositeur et chanteur italien Giovanni Croce (surnommé Chiozzotto) est, avec Andrea et Giovanni Gabrieli, l'un des musiciens les plus marquants de l'école vénitienne de son temps. Il manifeste notamment une parfaite maîtrise de la canzonetta et de la comédie madrigalesque. ...  Lire la suite
DOWLAND JOHN (1563-1626)

Écrit par :  Marc VIGNAL

De ce grand luthiste et chanteur de l'époque élisabéthaine, on ignore s'il naquit en Angleterre ou en Irlande, d'où était originaire sa famille. Dès 1580, à l'âge de dix-sept ans, John Dowland se trouve à Paris dans la suite de l'ambassadeur d'Angleterre. Trois ans plus tard, il revient en Grande-Bretagne et obtient des diplômes en musique des uni ...  Lire la suite
DU CAURROY EUSTACHE (1549-1609)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien français né à Beauvais, Du Caurroy est surtout célèbre pour ses œuvres religieuses, qui connurent un durable succès jusque vers 1650 ; il est l'un des principaux précurseurs de la musique sacrée du xviie siècle, qui a conduit, à travers N. Formé, à Delalande. Il fut d'abord haute-contre à la chapelle royale ; il obtint ...  Lire la suite
ECCARD JOHANNES (1553-1611)

Écrit par :  Universalis

Le compositeur allemand Johannes Eccard est avant tout connu pour ses harmonisations de chorals luthériens. Né en 1553 à Mühlhausen, en Thuringe, Johannes Eccard est enfant de chœur à la chapelle ducale de Weimar de 1571 à 1573 ; il suit probablement à cette époque l'enseignement de Roland de Lassus à Munich, puis il est en 1578 au service du banq ...  Lire la suite
ENCINA JUAN DEL (1469-1529)

Écrit par :  Universalis

Poète, compositeur et auteur dramatique, Juan del Encina est le premier dramaturge important dans l'histoire du théâtre espagnol, dont il est souvent appelé le patriarche. Il fait ses études à Salamanque, où il remplira par la suite la charge du maître de chapelle de la cathédrale. En 1492, il entre au service du second duc d'Albe comme poète, mus ...  Lire la suite
FARNABY GILES (1563 env.-1640)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Compositeur anglais, dont la jeunesse reste obscure, Farnaby vit à Londres en 1587 et obtient, en 1592, le grade de bachelier en musique à Oxford. Surtout connu comme auteur de pièces pour virginal (plus de cinquante sont contenues dans le Fitzwilliam Virginal Book), il ne le cède en ce domaine, au tournant du siècle, qu'à William Byrd. O ...  Lire la suite
FAYRFAX ROBERT (1464-1521)

Écrit par :  Universalis

Robert Fayrfax, un des plus importants compositeurs anglais du début de la période Tudor, est surtout connu pour ses messes et ses motets, écrits dans un style moins fleuri que celui de ses prédécesseurs. Il se distingue de ses contemporains anglais par son usage fréquent du contrepoint imitatif et par la liberté avec laquelle il fait varier le no ...  Lire la suite
FERRABOSCO I ALFONSO (1543 env.-1588)

Écrit par :  Universalis

Compositeur italien, baptisé le 18 janvier 1543, à Bologne, alors dans les États pontificaux, mort le 12 août 1588, à Bologne, Alfonso Ferrabosco I, ou l'Ancien, pour le distinguer de son fils Alfonso Ferrabosco II, doit sa réputation à ses nombreux madrigaux et motets, à ses pièces pour luth et à ses œuvres sacrées. Fils aîné du maître de chapell ...  Lire la suite
FINCK HEINRICH (1445-1527)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Un des grands polyphonistes allemands. Son élève Thomas Stoltzer (1480 env.-env. 1526) et le Suisse Ludwig Senfl (1488-1543) mis à part, aucun maître allemand d'importance n'avait avant Finck écrit dans le style vocal qui était alors en honneur en Europe occidentale et où excellaient les Franco-Flamands et les Italiens. Son style pourrait être sit ...  Lire la suite
GABRIELI ANDREA (1533 env.-1586) & GIOVANNI (1555 env.-1612)

Écrit par :  France-Yvonne BRIL

Le rapprochement des arts franco-flamand et italien, qui s'étaient jusqu'alors développés parallèlement, constitue le grand événement musical du xvie siècle, puisque ses conséquences sur l'évolution de la musique européenne sont essentielles. Il s'accomplit en Italie ; les deux principaux centres créateurs furent d'une part Rom ...  Lire la suite
GABRIELI (G.) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Naissance de Giovanni Gabrieli, probablement à Venise ; il est le neveu d'Andrea Gabrieli. ou 1580Giovanni Gabrieli séjourne à la cour du duc de Bavière Albrecht V, à Munich, où il étudie auprès de Roland de Lassus. Giovanni Gabrieli succède à Vincenzo Bellavere comme titulaire des orgues de la Scuola Grande di San Rocco, à Venise ; il gardera ce ...  Lire la suite
GALILEI VINCENZO (1520 env.-1591)

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

Humaniste érudit, compositeur, luthiste, théoricien, le moindre mérite de Vincenzo Galilei n'est pas d'avoir engendré Galileo Galilei, l'astronome. Érudit, il publia (sans pouvoir les déchiffrer) les trois hymnes attribués à Mésomédès. Théoricien, élève de Zarlino, il combattit le système d'intervalles musicaux de son maître en faveur (on retrouve ...  Lire la suite
GALILEI VINCENZO (1520 env.-1591) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Jean Claude FALQUE

Vincenzo (Vincentio, Vincenzio) Galilei naît à Santa Maria a Monte, près de Florence. Vincenzo Galilei, qui réside alors à Pise, épouse Giulia degli Ammannati. Vincenzo Galilei, qui est devenu un luthiste de renom, est remarqué par Giovanni de' Bardi, comte de Vernio, qui l'envoie étudier la théorie à Venise auprès de Gioseffo Zarlino. Le premier ...  Lire la suite
GASCONGNE MATHIEU (déb. XVIe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien français, originaire du diocèse de Cambrai, Gascongne illustra la chanson française à l'époque de Josquin Des Prés. Il fait partie de cette pléiade de petits maîtres dont les œuvres virent le jour entre la mort de Ockeghem et celle de Josquin. Rabelais cite son nom dans le prologue du Quart Livre parmi vingt-cinq autres composite ...  Lire la suite
GESUALDO CARLO, prince de Venosa (1560 env.-1613)

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

Le prince de Venosa appartient à l'une des plus anciennes et des plus nobles familles du royaume des Deux-Siciles, remontant au roi normand Roger II. Sa vie tourmentée — qui a inspiré à Anatole France l'une des nouvelles du Puits de Saint-Claire est celle d'un grand seigneur de la Renaissance italienne, passionné d'art et de poésie, viole ...  Lire la suite
GESUALDO CARLO, prince de Venosa (1560 env.-1613) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Naissance de Carlo Gesualdo, prince de Venosa, comte de Conza, probablement dans les environs de Naples ; il est le deuxième fils de Fabrizio Gesualdo et de Girolama Borromeo, nièce du pape Pie IV. Le motet Ne reminiscaris, Domine, première œuvre publiée de Gesualdo, témoigne de sa maîtrise du contrepoint. Gesualdo épouse sa cousine Maria ...  Lire la suite
GOMBERT NICOLAS (1500 env.-env. 1556)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Contemporain de Clemens non Papa et de Willaert. L'œuvre de Gombert se situe entre celle de Josquin, son maître, dont il célébra la mort par un motet à six voix (Musae Jovis), et celle de Lassus. Gombert est certainement le plus grand musicien de sa génération ; il a, le premier, conduit à son apogée ce « style imitatif syntaxique » (selo ...  Lire la suite
GOUDIMEL CLAUDE (1520?-1572)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Surtout célèbre par la mise en musique du psautier huguenot, de facture dépouillée, conforme à l'esprit du calvinisme naissant (et bien que Calvin ait été hostile à la polyphonie dans le culte divin), Goudimel occupe une place importante dans la musique française, juste avant que celle-ci ne subisse l'influence italienne. Il est, avec Claude Le Je ...  Lire la suite
GUERRERO FRANCISCO (1525 env.-1599)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Un des maîtres de l'école andalouse de musique du xvie siècle, qui comprend notamment Cristobal Morales, Francisco de Peñalosa, Fernando de Las Infantas, Juan Navarro, Rodrigo de Ceballos. Son influence fut considérable sur la musique de la péninsule Ibérique. Enfant de chœur à Séville, Guerrero devint maître de chapelle à l'âg ...  Lire la suite
HANDL JACOB (1550-1591)

Écrit par :  Alain FÉRON

Ce musicien slovène est connu sous différents noms : Jacob ou Jakob Handl ou Händl ou Hähnel, Jacobus Gallus, Gallus vocatus Carniolanus ou Carniolus... Son nom originel slovène était peut-être Petelin, qui signifie « coq », dont l'allemand Hähnchen est le diminutif et Gallus l'équivalent latin. Il naît probablement à Reifnitz (aujourd'hui Ribnica ...  Lire la suite
HASSLER HANS LEO (1564-1612)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Né à Nuremberg, Hassler fut le premier grand musicien de son pays à se former en Italie. Après avoir grandi dans la tradition de Lassus, que représente à Nuremberg Leonhardt Lechner, il se rend en 1584 à Venise et y approfondit ses connaissances auprès d'Andrea Gabrieli tout en se liant d'amitié avec son neveu Giovanni Gabrieli, futur maître de He ...  Lire la suite
INGEGNERI MARCANTONIO (1547 env.-1592)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur et organiste italien de l'école vénitienne, dont l'écriture contrapuntique est très personnelle. Ingegneri fut le maître de Monteverdi. Il a reçu vraisemblablement l'enseignement de Vincenzo Ruffo (1510 env.-1587), maître de chapelle à la cathédrale de Vérone, où il était enfant de chœur ; il fut peut-être aussi l'élève de Cyprien de R ...  Lire la suite
ISAAC ou ISAAK HEINRICH (1450 env.-1517)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Organiste et compositeur qui se disait originaire des Flandres et qu'on peut rattacher au courant dit franco-flamand tel qu'il se manifesta en Italie. Isaac mourut à Florence, où Laurent de Médicis l'avait invité. Il a pendant longtemps passé pour allemand, mais son testament semble confirmer son origine flamande. Quoi qu'il en soit, Isaac était e ...  Lire la suite
JACOTIN LES

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Surnom donné à plusieurs compositeurs du xve et du xvie siècle, difficiles à indentifier avec certitude. L'un serait Jacques Le Bel (ou Le Vel) qui fut chantre et chanoine de la chapelle royale de France de 1532 à 1555. Il écrivit six motets (publiés par Attaingnant, 1534-1535), dans le style de l'école de J ...  Lire la suite
JAMBE DE FER PHILIBERT (1515 env.-env. 1566)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien français, protestant convaincu, qui mit le psautier en musique. Né à Champlitte (Haute-Saône actuelle), Philibert Jambe de Fer aurait été chantre à Poitiers ; en tout cas, sa première œuvre, un motet à quatre voix, Salve salutaris victima, est publiée en 1547, chez J. Moderne, à Lyon, ville où il mourut. On connaît de lui une cha ...  Lire la suite
JANEQUIN CLÉMENT (1485 env.-1558)

Écrit par :  Roger BLANCHARD

Clément Janequin apparaît comme le maître de la chanson polyphonique au xvie siècle. Clerc, il fut plus original dans le domaine de la musique profane que dans celui de la musique sacrée. Son nom demeure attaché aux Amours de Ronsard, à quelques poèmes de François Ier qu'il illustra musicalement, comme il cé ...  Lire la suite
JOSQUIN DES PRÉS (1440 env.-env. 1521)

Écrit par :  Roger BLANCHARD

Josquin Des Prés (ou Desprez, ou Jodocus Pratensis, ou Jodocus a Prato, ou simplement Josquin), surnommé le « Prince de la musique » par ses contemporains, est le plus éminent représentant de l'école dite « franco-flamande » à la fin du xve siècle. Génie universel, Josquin occupe une position d'équilibre entre Moyen Âge et Rena ...  Lire la suite
LASSUS ROLAND DE (1532 env.-1594)

Écrit par :  Roger BLANCHARD

Le plus illustre polyphoniste du xvie siècle et l'un des plus grands musiciens de tous les temps, plus original, plus expressif et plus fécond que son contemporain Palestrina, Lassus connut, à la tête de la chapelle ducale de Bavière, une situation privilégiée et une réputation européenne. Surnommé par ses compatriotes « l'Orph ...  Lire la suite
LE JEUNE CLAUDE ou CLAUDIN (1528 env.-1600)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Le plus brillant musicien français du groupe lié à l'Académie de poésie et de musique que fonda Baïf ; surnommé « le phénix des musiciens », c'est un des grands noms de la musique de la Réforme en France, avec Goudimel, et son œuvre est la plus importante du répertoire français de la Renaissance. Ses premières compositions (quatre chansons) sont p ...  Lire la suite
LE ROY ADRIAN (1520 env.-1598)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Luthiste, guitariste, chanteur, compositeur, théoricien et éditeur de musique, qui aborda tous les genres en novateur fécond ; son influence fut considérable dans la vie musicale française du xvie siècle. En 1551, Adrian Le Roy s'associe avec son cousin, Robert Ballard pour fonder une maison d'édition qui eut son importance pen ...  Lire la suite
MARENZIO LUCA (1553-1599)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Un des plus éminents madrigalistes italiens, avec Gesualdo et Monteverdi. Marenzio fut surnommé par ses contemporains il più dolce cigno et divino compositore. Giovanni Contino, maître de chapelle de la cathédrale de Brescia (1565-1567), l'eut peut-être pour élève. Marenzio passa plusieurs années à Rome, auprès du cardinal de Tre ...  Lire la suite
MAUDUIT JACQUES (1557-1627)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur, luthiste et humaniste parisien à l'esprit universel. Mauduit étudia les lettres et la philosophie, séjourna en Italie, exerça la charge de garde du dépôt des requêtes du palais, qu'il héritait de son père, devint secrétaire ordinaire de la reine, tout en s'adonnant sérieusement à la musique. En 1581, il remporta un prix de composition ...  Lire la suite
MERULO CLAUDIO (1533-1604)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur italien, versé dans la facture d'orgue, et le plus célèbre organiste de son temps. Merulo fut l'élève de Tuttovale Menon et de Girolamo Donati. Ses œuvres vocales (messes, madrigaux, motets) et ses pièces pour orgue sont très représentatives de l'école vénitienne de la seconde moitié du xvie siècle. Il fut organiste ...  Lire la suite
MILÁN LUIS (1490 env.-apr. 1561)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Vihueliste, compositeur et écrivain espagnol, qui vécut principalement à la cour de Ferdinand d'Aragon et, vraisemblablement, pendant quelque temps à la cour de Portugal, près de Jean III, auquel fut dédié son ouvrage principal, Libro de música de vihuela de mano, intitulado « El Maestro » (Valence, 1535-1536). Cet ouvrage, première tabla ...  Lire la suite
MONTE PHILIPPE DE (1521-1603)

Écrit par :  Universalis

Compositeur flamand, né en 1521 à Mechlin, aux Pays-Bas (auj. Mechelen – Malines –, en Belgique), mort le 4 juillet 1603 à Prague, Philippe de Monte (Filippo di Monte), réputé pour ses pièces sacrées et ses madrigaux, est l'un des plus illustres membres de l'école dite franco-flamande, qui domina la musique de la Renaissance. On ne sait pratiqueme ...  Lire la suite
MONTEVERDI CLAUDIO (1567-1643)

Écrit par :  Denis MORRIER, Edith WEBER

« Oracolo della musica », selon l'expression de Benedetto Ferrari (1604 env.-1681), Claudio Monteverdi appartient à la fois au dernier tiers du xvie siècle et à la première moitié du xviie siècle. Il assure le lien entre la Renaissance, l'humanisme et l'époque baroque. Vers le milieu du xixe ...  Lire la suite
MORALES CRISTÓBAL DE (1500 env.-1553)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur le plus éminent de l'école andalouse et maître du Siècle d'or espagnol, Morales connut la renommée internationale la plus grande, de son vivant et après sa mort. Il étudia certainement avec le père Fernández de Castilleja, maître de chapelle à la cathédrale de Séville ; en 1526, il occupait cette fonction à la cathédrale d'Ávila, puis ...  Lire la suite
MORLEY THOMAS (1557/1558-1602)

Écrit par :  Jacques MICHON

La vie de ce compositeur coïncide à peu près exactement avec le règne d'Élisabeth Ire dont il est l'un des musiciens les plus brillants et les plus représentatifs. Né à Norwich, Thomas Morley est associé à divers titres à la cathédrale de sa ville, très tôt d'abord comme petit chanteur, puis, vers 1583, comme organiste et maître de chœu ...  Lire la suite
MOUTON JEAN JEAN DE HOLLINGUE dit (1459 env.-1522)

Écrit par :  Universalis

Compositeur rattaché à l'école dite franco-flamande du xve et du xvie siècle, Jean Mouton a surtout laissé des pièces de musique sacrée. Né vers 1459, à Haut-Wignes, près de Samer (auj. dans le Pas-de-Calais), Jean Mouton (de son vrai nom Jean de Hollingue, également orthographié Jehan de Hollingue ou de Hou ...  Lire la suite
NANINO GIOVANNI MARIA (1543 ou 1544-1607)

Écrit par :  Universalis

Chanteur, pédagogue, maître de chapelle et compositeur italien, né en 1543 ou 1544 à Tivoli, dans les États pontificaux, mort le 11 mars 1607 à Rome, Giovanni Maria Nanino (parfois orthographié Nanini) est l'une des plus importantes figures de la musique européenne de la fin du xvie siècle. Après avoir étudié le chant et la com ...  Lire la suite
NARVÁEZ LUÍS DE (1re moitié XVIe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Vihueliste renommé et compositeur espagnol, dont il nous reste l'œuvre qu'il dédia au commandeur de León, Dom Francisco de los Cobos, Los Seys Libros del Delphín de música de cifras para tañer vihuela (1538), ainsi que deux motets (De profundis, quatre voix et O salutaris, cinq voix). Il fut notamment au service de l'imp ...  Lire la suite
PALESTRINA GIOVANNI PIERLUIGI DA (1525 env.-1594)

Écrit par :  Roger BLANCHARD

Palestrina est un des plus illustres musiciens du xvie siècle. L'époque romantique a vu en lui « le père de l'Harmonie » (Victor Hugo), le sauveur de la musique d'église en péril et en a ainsi donné une image qui ne correspond pas à la réalité. Il ne fut pas un novateur, mais il a su manier en virtuose la technique héritée de s ...  Lire la suite
PALESTRINA GIOVANNI PIERLUIGI DA (1525 env.-1594) - (repères chronologiques)

Écrit par :  Juliette GARRIGUES

Naissance de Giovani Pierluigi, probablement à Palestrina, petite bourgade située non loin de Rome. Un document mentionne son nom parmi les chanteurs de la basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome. Il est engagé comme organiste et maître de chant à la cathédrale San Agapito de Palestrina. Il y restera jusqu'en 1551. Ancien cardinal-évêque de Palestri ...  Lire la suite
PERI JACOPO (1561-1633)

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

Avec Caccini, Peri est le véritable initiateur du style rappresentativo, et donc de l'opéra. Comme Caccini, il est, dans les dernières années du xvie siècle, musicien de cour à Florence et membre de l'Académie du comte Bardi, où s'élabore le style récitatif. Après les intermèdes qu'il chante lui-même en s'accompagnant ...  Lire la suite
PHILIPS PETER (1560 ou 1561-1628)

Écrit par :  Universalis

Compositeur et organiste anglais, né en 1560 ou 1561, peut-être à Londres, mort en 1628 à Bruxelles, Peter Philips fut réputé à son époque pour ses madrigaux, ses motets et ses pièces pour clavier. Issu d'une famille catholique romaine, Peter Philips (ou Phillipps, ou Phillips) doit fuir l'Angleterre anglicane en août 1582 ; il s'installe à Rome, ...  Lire la suite
PRAETORIUS MICHAEL (1571-1621)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Fils d'un pasteur luthérien, né à Kreuzberg (Thuringe), Praetorius fait ses études à Francfort-sur-l'Oder et, après avoir débuté comme maître de chapelle à Lüneburg, devient organiste, maître de chapelle et secrétaire du duc de Brunswick à Wolfenbüttel. À la mort du duc, ses liens avec la cour se relâchent : jouissant d'une très grande célébrité, ...  Lire la suite
RORE CYPRIEN DE (1516-1565)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Ce musicien flamand, né à Anvers ou à Malines et venu très tôt se fixer à Venise, est l'un des madrigalistes les plus fameux de sa génération (surnommé « Cypriano il Divino »). Alors que le genre madrigal n'était apparu que depuis vingt ans à peine, Rore, sous l'influence de Nicola Vicentiho le porta à un sommet que peu de ses contemporains purent ...  Lire la suite
ROSSI SALOMONE (1570 env.-env. 1630)

Écrit par :  Philippe BEAUSSANT

Originaire de Mantoue, Rossi est condisciple et collaborateur de Monteverdi. Juif, il compose quelques-unes des plus anciennes pièces de la liturgie synagogale écrites en style polyphonique, rompant ainsi avec la tradition homophonique juive. Mais c'est en tant que violoniste que son nom doit être retenu : son recueil Il Primo Libro delle sinf ...  Lire la suite
SANDRIN PIERRE REGNAULT dit (1re moitié XVIe s.)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur français, un des maîtres de la chanson parisienne, qui introduisit l'influence du style italien dans la chanson française du xvie siècle. Son surnom, qu'il se donna lui-même, est emprunté à La Farce du savetier, où Sandrin « ne respont que chansons ». Ses premières pièces, publiées chez Attaingnant (1538), ...  Lire la suite
SENFL LUDWIG (1488-1543)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur suisse, célèbre pour ses lieder, Senfl fut « le prince de la musique allemande tout entière ». Jeune choriste à la chapelle de la cour de Maximilien Ier (qu'il suit à Augsbourg, Constance, Florence), sous la direction de H. Isaac, il adopte le style franco-flamand et succède à son maître en 1517. Il s'établit à Augsbourg (15 ...  Lire la suite
SERMISY CLAUDE ou CLAUDIN DE (1490 env.-1562)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Un des musiciens les plus féconds de la Renaissance française, fort prisé pendant la première moitié du xvie siècle et dont la renommée repose surtout sur ses chansons galantes. Après avoir été enfant de chœur à la Sainte-Chapelle (1508), Claude Sermisy fut chantre à la chapelle royale (1515), avant d'en être nommé sous-maître ...  Lire la suite
SWEELINCK JAN PIETERSZOON (1562-1621)

Écrit par :  Marc VIGNAL

Né à Deventer, fils d'organiste, Sweelinck suit son père à Amsterdam quand celui-ci est nommé titulaire du grand orgue de l'Oude Kerk et lui succède sans doute en 1577 à cette charge, qu'il conservera jusqu'à sa mort. À peine en poste, il voit son statut se modifier du fait de l'adoption par la ville d'Amsterdam de la religion calviniste. N'ayant ...  Lire la suite
TALLIS THOMAS (1505 env-1585)

Écrit par :  Nicole LACHARTRE

Organiste et compositeur anglais, Thomas Tallis est probablement né dans le Leicestershire ; son premier poste musical connu est celui d'organiste au prieuré bénédictin de Douvres (1531) ; il est organiste à l'abbaye de la Sainte-Croix, à Waltham, en Essex (vers 1538-1540). Après un passage à Canterbury (1541-1542), il devient membre de la chapell ...  Lire la suite
TAVERNER JOHN (1490?-1545)

Écrit par :  Jacques MICHON

On connaît mal la vie de Taverner, sans conteste le plus grand compositeur du règne de Henry VIII, et ses biographes se sont affrontés parfois à son sujet en des polémiques passionnées. S'il est avéré, par exemple, qu'il a été emprisonné en 1528 pour hérésie luthérienne malgré la protection du cardinal Wolsey, alors Premier ministre, il n'a jamais ...  Lire la suite
TYE CHRISTOPHER (1500 env.-env. 1573)

Écrit par :  Nicole LACHARTRE

La vie de Christopher Tye est mal connue ; il fait ses études à Cambridge, est chantre à King's College en 1537 et, à partir de 1541, maître de chœur à la cathédrale d'Ely, fonction qu'il gardera jusqu'en 1561. Ordonné prêtre en 1560, il est nommé recteur de Doddington-cum-Marche en 1561. La date de sa mort se situe entre 1571 et 1573. Il joue un ...  Lire la suite
VÁZQUEZ JUAN (1510 env.-env. 1560)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur espagnol, Juan Vázquez est chanteur à la cathédrale de Badajoz en 1530, puis à celle de Palencia en 1539. Après avoir été maître de chapelle à la cathédrale de Badajoz de 1545 à 1550, il entre en 1551 au service de don Antonio de Zúñiga. En 1556, il sert chez don Juan Bravo à Séville (il est alors prêtre) et, en 1560, chez don Gonzalo ...  Lire la suite
VECCHI ORAZIO (1550 env.-1605)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien italien, prosateur et poète, né et mort à Modène, Orazio Vecchi est surtout célèbre pour son chef-d'œuvre, le grand madrigal dramatique L'Amfiparnasso. Il fut le protégé du mécène Baldassare Rangoni (1577). En 1582 et en 1584, il occupa les fonctions de maître de chapelle à la cathédrale de Salò et les deux années suivantes à cel ...  Lire la suite
VERDELOT PHILIPPE (1470?-? 1551)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur français né à Caderousse, près d'Orange, surtout célèbre comme madrigaliste dans un genre dont il fut l'un des créateurs. On sait peu de chose de sa vie ; il vécut à Florence (maître de chapelle à San Giovanni, 1523-1525), à Rome (sans doute de 1529 à 1533), puis certainement à Venise (1533-1542), dates approximatives extrêmes de compo ...  Lire la suite
VICTORIA ou VITTORIA TOMÁS LUIS DE (1548 env.-1611)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur espagnol de musique sacrée, Tomás Luis de Victoria – ou Vittoria – est le plus grand polyphoniste qu'ait produit la péninsule Ibérique, à côté de Cristóbal de Morales. Son œuvre rivalise de majesté, d'expressivité ou d'inventivité avec ce qu'ont écrit de meilleur Palestrina à Rome, Josquin Des Prés en Flandre, Roland de Lassus à la cou ...  Lire la suite
WALTHER JOHANN (1496-1570)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Compositeur allemand, appelé « le premier cantor luthérien », créateur de la passion-répons allemande. Il chanta comme basse dans le chœur de la chapelle du prince électeur de Saxe, puis devint compositeur à la cour, succédant à A. Rener (1485 env.-env. 1520). Il composa le premier recueil de chants polyphoniques de l'Église évangélique (Witte ...  Lire la suite
WILLAERT ADRIAN (1490 env.-1562)

Écrit par :  Pierre-Paul LACAS

Musicien flamand, à l'origine de la prestigieuse école vénitienne. Willaert a réuni en une heureuse synthèse les apports esthétiques néerlandais, français et italiens. À Paris, il fut l'élève de Jean Mouton ; il aurait, selon certains, fréquenté Josquin. Son titre de cantor regis Hungariae, attribué par son contemporain J. de Meyere ( ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média