BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire
 

Cinéastes français

Affiner votre recherche dans « Cinéastes français » en sélectionnant un article.

Articles

ALAIN RESNAIS (S. Liandrat-Guigues et J.-L. Leutrat)

Écrit par :  Lucien LOGETTE

Parmi tous les réalisateurs français qui ont débuté dans le long-métrage à la fin des années 1950, Alain Resnais est assurément le moins prolifique : d'Hiroshima mon amour (1959) à Cœurs (2006), il n'a signé que dix-huit titres (dix-neuf si l'on compte pour deux le diptyque Smoking/No Smoking). Bien peu de chose comparé ...  Lire la suite
ALLÉGRET MARC (1900-1973)

Écrit par :  Michel FLACON

Né à Bâle d'un père pasteur, Marc Allégret (probable modèle d'Olivier dans Les Faux-Monnayeurs) doit à l'amitié de Gide de faire ses premières armes au cinéma, avec Voyage au Congo (1927). Il acquiert ensuite auprès de Robert Florey son bagage de technicien et entame en 1930 une carrière prolifique qui oscille entre le tout-venan ...  Lire la suite
ALLÉGRET YVES (1907-1987)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Dans l'immédiat après-guerre, les cinéastes abordent une réalité sociale dont ils avaient dû se détourner. En France, le « réalisme poétique » vire au noir et adopte les couleurs poisseuses de nouveaux décors : villes mélancoliques, ports brumeux où les destins se scellent définitivement. C'est dans ce contexte que le cinéaste Yves Allégret tourne ...  Lire la suite
ALLIO RENÉ (1924-1995)

Écrit par :  Guy GAUTHIER

L'entrée de René Allio dans la vie artistique se fait par la peinture, une peinture abstraite fondée sur la trace du geste, manifeste de jeunesse qu'il revendiquera comme l'unité profonde de son œuvre, théâtrale aussi bien que cinématographique En collaboration avec Roger Planchon, au théâtre de la Cité de Villeurbanne, il accède à la notoriété en ...  Lire la suite
AMALRIC MATHIEU (1965- )

Écrit par :  Joël MAGNY

En une quinzaine d'années, Mathieu Amalric est devenu l'acteur symbole d'une nouvelle génération du cinéma français, celle notamment d'Arnaud Desplechin et des frères Larrieu. Après de modestes débuts dans Les Favoris de la lune d'Otar Iosseliani (1984), il obtiendra le césar du meilleur espoir masculin en 1997 pour Comment je me suis ...  Lire la suite
ASSAYAS OLIVIER (1955- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Critique aux Cahiers du cinéma, Olivier Assayas réalise des courts-métrages et devient scénariste, d'abord avec son père, auteur à la télévision, puis avec Laurent Perrin (Passage secret, 1985), André Téchiné (Rendez-vous et Le Lieu du crime, 1985-1986), Lam Lê et Liria Begeja pour des films non encore tournés a ...  Lire la suite
AUDIARD JACQUES (1952- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Fils de Michel Audiard (scénariste-dialoguiste à succès de plus de cent films, et par là même auteur de répliques célèbres écrites pour Jean Gabin, Lino Ventura ou Jean-Paul Belmondo et filmées par Georges Lautner, Gilles Grangier et Henri Verneuil), Jacques Audiard est né en 1952. Il a été monteur puis scénariste, d'abord avec son père (Le Pr ...  Lire la suite
AUDIARD MICHEL (1920-1985)

Écrit par :  Gilbert SALACHAS

Avant d'être scénariste et réalisateur, Michel Audiard s'est ingénié à mettre dans la bouche de comédiens célèbres des mots drôles, dits mots d'auteur. Il se souciait peu de vraisemblance ou de psychologie. Ses dialogues n'étaient pas réalistes. Ils étaient brillants, et d'autant plus savoureux qu'ils combinaient l'argot de la rue et la métaphore ...  Lire la suite
AUDRY JACQUELINE (1908-1977)

Écrit par :  Françoise OUKRATE

Dans l'immédiat après-guerre, c'est la cinéaste française, la seule qui put reprendre le flambeau laissé par Alice Guy et Germaine Dulac. Elle le maintint avec talent et persévérance jusqu'à l'arrivée de la nouvelle vague, puis la floraison de la génération des cinéastes de la féminitude. Née à Orange, Jacqueline Audry fait ses études sec ...  Lire la suite
AUTANT-LARA CLAUDE (1901-2000)

Écrit par :  Joël MAGNY

L'anathème jeté à la fin des années 1950 par la nouvelle vague sur Claude Autant-Lara, comme la dérive politique et les dérapages verbaux discutables des dernières années de sa vie ne sauraient éclipser le rôle majeur que le réalisateur du Diable au corps et de La Traversée de Paris a joué dans le cinéma français. Claude Autant-L ...  Lire la suite
BARATIER JACQUES (1918-2009)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français. Né à Montpellier, Jacques Baratier se passionne pour la peinture et la littérature. Grâce aux relations de son père, banquier, il peut approcher Saint-Exupéry, Colette ou Saint-John Perse. C'est à l'occasion d'un séjour au Maroc qu'il tourne son premier film, Les Filles du soleil (1948), un court-métrage consacré aux co ...  Lire la suite
BECKER JACQUES (1906-1960)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Cinéaste français, auteur de films « à la française », alors que nombre de ses compatriotes se bornent à copier les modèles américains ou italiens. Becker était « français » dans le choix de ses sujets, de ses personnages, de ses décors, dans sa manière et aussi dans son tempérament, fait de mesure et de rigueur quasi artisanale. Il fut marqué dur ...  Lire la suite
BECKER JEAN (1933- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Jean Becker est, dans les années 1950, l'assistant de Julien Duvivier, Henri Verneuil ainsi que de son père Jacques Becker. Il dirige même des plans de l'œuvre ultime de ce dernier, Le Trou (1960) dont il supervise le montage, le film n'étant sorti qu'après la mort de son auteur. Comme réalisateur, Jean Becker signe d'abord trois films po ...  Lire la suite
BERRI CLAUDE (1934-2009)

Écrit par :  René PRÉDAL

Pendant plusieurs dizaines d'années, Claude Berri fut une des personnalités les plus en vue du cinéma français. Juge et partie à tous les niveaux, tant politique que productif, professionnel ou artistique, il fut de tous les débats. Lors des discussions du G.A.T.T., il fit de son film Germinal (1992) un symbole de l'« exception culturelle ...  Lire la suite
BESSON LUC (1959- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1959, Luc Besson rencontre sur un tournage où il est jeune stagiaire le comédien Pierre Jolivet, avec lequel il écrit et produit en 1981 Le Dernier Combat. Besson filme avec très peu d'argent ce sujet de science-fiction (une humanité en haillons ou en scaphandre survit dans les ruines de quelque apocalypse nucléaire) en noir et blan ...  Lire la suite
BLAIN GÉRARD (1930-2000)

Écrit par :  Joël MAGNY

Né le 23 octobre 1930 à Paris, Gérard Blain écourte très vite ses études et, dès 1943, fait de la figuration dans de nombreux films, comme Les Enfants du Paradis (1945), de Marcel Carné, ou Le Carrefour des enfants perdus (1944), de Léo Joannon. Il joue également au théâtre. Après son service militaire dans les parachutistes, on ...  Lire la suite
BLANC MICHEL (1952- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1952, Michel Blanc fait partie de la génération de comédiens formés à l'école du café-théâtre (notamment Coluche, Gérard Jugnot, Patrick Dewaere, Gérard Lanvin, Miou-Miou ou Dominique Lavanant). Il intègre rapidement la fameuse troupe du Splendid (avec Josiane Balasko, Thierry Lhermite, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel, Anémone, Martin L ...  Lire la suite
BLIER BERTRAND (1939- )

Écrit par :  Frédéric STRAUSS

En Bertrand Blier le cinéma français de comédie a trouvé un disciple dissipé, attentif à remettre en cause les lois d'un genre commercial, en le précipitant dans un univers très personnel, qui bouscule tout autant les repères du cinéma d'auteur. Fils du comédien Bernard Blier, Bertrand Blier débute à la fin des années 1950 comme assistant, notamme ...  Lire la suite
BOKANOWSKI PATRICK (1943- )

Écrit par :  Raphaël BASSAN

À l'instar du Canadien d'adoption Norman McLaren dans son pays, Patrick Bokanowski, né à Alger en 1943, a longtemps fait figure de seul cinéaste expérimental français compris par une large frange de spectateurs et de critiques. Artisan pugnace, ennemi de toute orthodoxie, l'auteur de L'Ange est une sorte de démiurge qui a suscité de nombr ...  Lire la suite
BONELLO BERTRAND (1968- )

Écrit par :  Pierre GRAS

Le cinéaste français Bertrand Bonello est né à Nice en septembre 1968. Il est musicien de formation. Son cinquième long-métrage, L'Apollonide, souvenirs de la maison close, décrit quelques mois du fonctionnement d'une maison close, de la vie de ses prostituées et de ses clients au tournant du xxe siècle. Enfermées entr ...  Lire la suite
BREILLAT CATHERINE (1947- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Qu'elle passionne ou irrite, la personnalité de Catherine Breillat ne laisse pas indifférent. Sœur de l'actrice Marie-Hélène Breillat, elle est née à Bressuire (Deux-Sèvres) en 1947 et, après des études secondaires, écrit à dix-sept ans un premier roman, L'Homme facile, qui choque par sa perversité érotique. Catherine Breillat restera d'a ...  Lire la suite
BRESSON ROBERT (1907-1999)

Écrit par :  Jacques AUMONT

Les dates ne mentent pas, et Robert Bresson a bien été « le » cinéaste du xxe siècle – non sans quelques paradoxes. Ce héraut de la pureté du cinéma a commencé par être peintre. Le premier essai de ce cinéaste réputé austère, Les Affaires publiques (1934), fut une comédie burlesque. Prisonnier de guerre durant un an, i ...  Lire la suite
BRISSEAU JEAN-CLAUDE (1944- )

Écrit par :  Frédéric STRAUSS

Révélé par De bruit et de fureur, qui dès 1988 faisait surgir à l'écran la violence des cités de banlieue, le cinéaste Jean-Claude Brisseau reçut alors l'étiquette de champion du réalisme français. Le succès de Noce blanche (1989), porté par la composition naturaliste de la jeune chanteuse Vanessa Paradis dans son tout premier rô ...  Lire la suite
BROCA PHILIPPE DE (1933-2004)

Écrit par :  Alain GAREL

Réalisateur français. Fils d'un industriel de la photographie, c'est tout naturellement que Philippe de Broca suit, après le baccalauréat, les cours de l'École technique de photographie et de cinéma de la rue de Vaugirard. Ses études terminées, il parcourt comme opérateur l'Afrique pendant un an, avant d'être appelé sous les drapeaux, où il rejoin ...  Lire la suite
BROOKS PHILIP (1953-2003)

Écrit par :  Universalis

Réalisateur et producteur de cinéma. Travaillant en France, il rappelle à la mémoire dans Une journée portée disparue, diffusée sur Arte en 1991, la manifestation d'Algériens à Paris, le 17 octobre 1961. En 1996, il crée sa société de production : Dominant 7. Le choix des sujets abordés témoigne de son engagement politique, de son attrait ...  Lire la suite
CAMUS MARCEL (1912-1982)

Écrit par :  Robert de LAROCHE

Le festival de Cannes, en 1959, devait être marqué par le retour en force du cinéma français. Tandis que Les Quatre Cents Coups révélaient François Truffaut et la nouvelle vague au grand public, Marcel Camus remportait la palme d'or et un succès mondial immédiat grâce à Orfeu Negro. Ce deuxième film du metteur en scène avait tout ...  Lire la suite
CANTET LAURENT (1961- )

Écrit par :  René PRÉDAL

En mai 2008, Entre les murs remporte la Palme d'or au festival de Cannes, distinction qui n'avait pas été décernée à un film français depuis plus de vingt ans. Né en 1961, son réalisateur Laurent Cantet est sorti de l'I.D.H.E.C. en 1986. Il réalise ensuite quelques courts métrages, documentaires ou de fiction. Dans Jeux de plage  ...  Lire la suite
CARASCO RAYMONDE (1939-2009)

Écrit par :  Raphaël BASSAN

Née en 1939 à Carcassonne, la cinéaste Raymonde Carasco entreprend, au milieu des années 1970, une recherche sur la pensée-cinéma, « concept » hérité d'Eisenstein et que l'on retrouve, entre autres, dans les écrits de Gilles Deleuze et les œuvres de Jean-Luc Godard. Le tronc central de sa filmographie est constitué d'une quinzaine de films sur la ...  Lire la suite
CARAX LEOS (1960- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Avec seulement quatre longs-métrages, Leos Carax est devenu un cinéaste mythique, correspondant à l'image de génie dispendieux et inspiré qu'il aime entretenir. Son cinéma appartient incontestablement à cette frange du cinéma postmoderne des années 1980 qu'on a baptisé « néo-baroque » ou cinéma du « tout pour l'image », auquel on associe Jean-Jacq ...  Lire la suite
CARNÉ MARCEL (1909-1996)

Écrit par :  N.T. BINH

Marcel Carné est né à Paris en 1906. Après avoir été critique de cinéma, il tourne un premier film – un documentaire – en 1929 : Nogent, Eldorado du dimanche. Avec Le Quai des Brumes et Le jour se lève, il va devenir une figure clé du « réalisme poétique ». Durant la Seconde Guerre mondiale, Les Visiteurs du soir ...  Lire la suite
CARPITA PAUL (1922-2009)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français. Né à Marseille, membre de la Résistance puis du Parti communiste, Paul Carpita participe après la fin de la Seconde Guerre mondiale à la création de la société Ciné-Pax, qui tente jusqu'en 1954 de proposer des contre-actualités : séries de reportages sur la reconstruction de Marseille, les manifestations contre la guerre d'Indoc ...  Lire la suite
CARRÈRE EMMANUEL (1957- )

Écrit par :  Michel P. SCHMITT

L'œuvre d'Emmanuel Carrère est un objet d'observation privilégié pour qui voudrait observer les destinées contemporaines de la littérature : sa thématique et son horizon d'attente très visibles sont en effet significatifs de ce qui se joue du littéraire au début du xxie siècle et de l'évolution de nombreux écrivains qui ont int ...  Lire la suite
CAVALIER ALAIN FRAISSÉ dit ALAIN (1931- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Né le 14 septembre 1931 à Vendôme (Loir-et-Cher), diplômé de l'I.D.H.E.C., assistant-réalisateur, le cinéaste Alain Cavalier réalise d'abord un court métrage, Un Américain (1958). Malgré une coïncidence de génération, il n'a en commun avec les jeunes gens de la Nouvelle Vague qu'une forte envie de faire du cinéma. Il le montre dès ses pre ...  Lire la suite
CAYATTE ANDRÉ (1909-1989)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Essentiellement connu pour ses films-plaidoyers en faveur d'une justice plus sereine, le réalisateur – avant Justice est faite qui inaugura en 1950 ce cycle d'œuvres « au service de grandes causes humanitaires » – avait tourné de nombreux films de prestige, avec les toutes grandes vedettes de l'époque, dans le contexte du cinéma de l'Occu ...  Lire la suite
CHABROL CLAUDE (1930-2010)

Écrit par :  Joël MAGNY

Des cinéastes de la Nouvelle Vague, Claude Chabrol est le plus inclassable. Il n'a ni le romantisme réfléchi de Truffaut, ni la modernité affichée de Godard, ni l'ascétisme quasi mystique de Rivette, ni la rigueur obsessionnelle de Rohmer. Si certains projets attendent le moment propice pour éclore, il préfère tourner n'importe quoi plutôt que de ...  Lire la suite
CLAIR RENÉ CHOMETTE dit RENÉ (1898-1981)

Écrit par :  Victor BACHY

Auteur de films et, accessoirement, critique, essayiste et romancier. Après des débuts comme journaliste (L'Intransigeant), comme parolier (pour Damia), comme comédien (notamment pour Feuillade), comme assistant, comme critique (à Théâtre et Comœdia illustré), il tourne Paris qui dort (1923), puis Entr'acte ...  Lire la suite
CLÉMENT RENÉ (1913-1996)

Écrit par :  Olivier EYQUEM

À l'origine de la carrière du cinéaste français René Clément, il y a, clairement, un tempérament de bâtisseur, animé par le désir d'acquérir tous les savoirs utiles au plein exercice de ses facultés créatrices. Fils d'architecte, né à Bordeaux en 1913, le jeune René Clément entre aux Beaux-Arts pour suivre la voie de son père. C'est à cette époque ...  Lire la suite
CLOUZOT HENRI GEORGES (1907-1977)

Écrit par :  Claude BEYLIE

La place de Clouzot dans l'histoire du cinéma est malaisée à définir. Si tel de ses films a connu un succès considérable (Le Salaire de la peur), tel autre fut une expérience de laboratoire (Le Mystère Picasso). Tantôt il s'enlise dans le commercialisme le plus épais, tantôt il fait œuvre d'avant-garde. Un même ouvrage peut charr ...  Lire la suite
COCTEAU JEAN (1889-1963)

Écrit par :  Christian DOUMET

Le 11 octobre 1963 avait lieu, à Cuverville, la vente aux enchères de la bibliothèque de Gide. Le même jour, à Milly-la-Forêt, une crise cardiaque terrassait Jean Cocteau. L'avenir n'aura pas de peine à voir là la fin d'une époque, que Cocteau couvrit tout entière et dont il fut peut-être le porte-parole le plus éloquent. Osant la vivre, osant aff ...  Lire la suite
CORNEAU ALAIN (1943-2010)

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1943 à Meung-sur-Loire (Loiret), diplômé de l'I.D.H.E.C. en montage et réalisation, cinéphile amateur de cinéma américain et habitué de la Cinémathèque, Alain Corneau prépare aux États-Unis un documentaire sur le jazz, dont il est passionné. Mais il ne peut le mener à bien et devient assistant de Costa-Gavras, Marcel Camus, Michel Drach, Jos ...  Lire la suite
COSTA-GAVRAS CONSTANTIN (1933- )

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français d'origine grecque réputé pour ses thrillers politiques, né le 12 février 1933 à Loutra-Iraias, un quartier d'Athènes, Costa-Gavras a montré une grande volonté d'engagement tout au long de son œuvre. Né d'un père russe et d'une mère grecque, Constantin Gavras, dit Costa-Gavras, quitte Athènes en 1952 et s'installe à Paris pour étu ...  Lire la suite
COURANT GÉRARD (1951- )

Écrit par :  Raphaël BASSAN

Gérard Courant est probablement le représentant le plus radical d'un cinéma conceptuel en France. Une partie importante de sa filmographie se décline en séries qui travaillent sur l'altérité (des gens, des lieux) à travers un système et des options esthétiques identiques d'un sujet à l'autre. Courant est l'un des descendants les plus purs des frèr ...  Lire la suite
COURNOT MICHEL (1922-2007)

Écrit par :  Maurice ACHARD

Né à Paris le 1er mai 1922, avenue des Ternes dans le XVIIe arrondissement, Michel Cournot fait des études secondaires dans plusieurs lycées – Charlemagne, Louis-le-Grand, Henri IV – au fil des déménagements de sa famille. Le 11 novembre 1940, cinq mois après l'entrée des Allemands dans Paris, il participe à une mani ...  Lire la suite
COUSTEAU JACQUES-YVES (1910-1997)

Écrit par :  Yves PACCALET

Un nom qui a longtemps résumé la mer et la défense de l'environnement... Le « pacha » de la Calypso, l'homme au bonnet rouge, a fasciné le public. Le plongeur au grand nez, que l'invention du scaphandre autonome a mené au cœur des eaux et au sommet de la gloire, fut, dans la seconde moitié du xxe siècle un personnage p ...  Lire la suite
DAQUIN LOUIS (1908-1980)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Le cinéaste Louis Daquin débuta pendant l'Occupation, en 1941, avec le film Nous les gosses. À revoir ce film, on sent que le réalisateur essayait, par le biais d'un groupe d'écoliers, de lancer un appel à la résistance du peuple français. Cet appel à l'entraide et à la solidarité qui veut lier tous ces jeunes enfants est une des dominant ...  Lire la suite
DEBORD GUY-ERNEST(1931-1994)

Écrit par :  Michel P. SCHMITT

Peut-on parler du situationnisme et, singulièrement, de Guy Debord ? Le premier s'est paradoxalement ingénié à rassembler des révolutionnaires qui refusaient de devenir un parti politique ou un mouvement artistique d'avant-garde ; le second a construit sa vie en n'en livrant que le mythe fragmentaire, du lieu même qui était le sien, c'est-à-dire l ...  Lire la suite
DELANNOY JEAN (1908-2008)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Lors de la première véritable édition du festival de Cannes, en 1946, la « victoire du cinéma français » fut attribuée à La Symphonie pastorale. Le film célébrait à la fois le retour de Michèle Morgan des États-Unis et le savoir-faire de son réalisateur Jean Delannoy. Disparu à l'âge de cent ans, ce metteur en scène, né en 1908 à Noisy-le ...  Lire la suite
DELLUC LOUIS (1890-1924)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Essayiste, romancier, dramaturge, cinéaste, Louis Delluc fut l'un des pionniers de la première avant-garde cinématographique française des années vingt. On opposait alors communément — et non sans quelque goût de polémique — cinéma d'avant-garde, cinéma pour l'élite, à cinéma « populaire », de consommation courante. Face à la seconde tendance, rep ...  Lire la suite
DEMBO RICHARD (1948-2004)

Écrit par :  Universalis

Réalisateur français. Assistant de Jean Schmidt, George Stevens puis André Téchiné, Richard Dembo accède à la réalisation en 1984 avec La Diagonale du fou, qui met en scène, en pleine guerre froide, un maître, champion du monde d'échecs (Michel Piccoli), et son élève dissident passé à l'Ouest (Alexandre Arbatt). Le film obtient le prix Lo ...  Lire la suite
DEMY JACQUES (1931-1990)

Écrit par :  Joël MAGNY

Né le 5 juin 1931 à Pontchâteau (Loire-Atlantique), Jacques Demy est mort d'une leucémie le 27 octobre 1990. Passionné par le cinéma dès son plus jeune âge, il débute avec le cinéaste d'animation Paul Grimault, puis devient l'assistant de Georges Rouquier qui produit son premier court métrage professionnel, Le Sabotier du Val de Loire (19 ...  Lire la suite
DENIS CLAIRE (1948- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Claire Denis appartient à une nouvelle génération de cinéastes – parmi lesquels on trouve beaucoup de femmes – issus des écoles de cinéma. Née à Paris en 1948, elle a passé une grande partie de son enfance dans divers pays d'Afrique. Diplômée de l'I.D.H.E.C. en 1971, elle réalise en 1973 un court-métrage avec le Grand Magic Circus de Jérôme Savary ...  Lire la suite
DEPARDON RAYMOND (1942- )

Écrit par :  Michel GUERRIN, Universalis

À regarder le parcours du photographe et cinéaste Raymond Depardon, on ne sait ce qui impressionne le plus : le nombre important d'expositions, de livres publiés, de films réalisés ; la stature et l'autorité gagnées en trente ans de travail ; le chemin parcouru par cet autodidacte, tour à tour paparazzo à l'affût des starlettes, fondateur ...  Lire la suite
DERAY JACQUES (1929-2003)

Écrit par :  Universalis

Réalisateur de films français. De son vrai nom Jacques Desrayaud. D'abord assistant de Gilles Grangier, de Marcel Camus, de Jules Dassin puis de Luis Buñuel, Jacques Deray réalise, de 1960 à 2000, quelque vingt-cinq films, pour la plupart policiers. Alain Delon et Jean-Paul Belmondo, réunis dans Borsalino (1970), lui permettront de réalis ...  Lire la suite
DESPLECHIN ARNAUD (1960- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Il est rare qu'un film d'une cinquantaine de minutes trouve un distributeur, mais plus encore qu'il apporte à son auteur la notoriété. Ce fut pourtant le cas avec La Vie des morts (1990). Arnaud Desplechin n'en était pourtant pas à son coup d'essai. Né à Roubaix le 31 octobre 1960, diplômé de l'I.D.H.E.C. en 1984, il est le chef-opérateur ...  Lire la suite
DEVAIVRE JEAN (1912-2004)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français. Après des études d'ingénieur aux Arts et Métiers, Jean Devaivre, de son vrai nom Jean Justin de Vaivre, réalise une quinzaine de films, parmi lesquels se détachent : La Dame d'onze heures (1947), variation sur le genre policier, La Ferme des sept péchés (1949), une enquête sur l'assassinat du journaliste Paul-L ...  Lire la suite
DEVILLE MICHEL (1931- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en avril 1931, Michel Deville, ancien assistant de Henri Decoin, réalise d'abord, de 1960 à 1970, douze films écrits et montés par Nina Companeez, fille du scénariste Jacques Companeez, auteur de plus de soixante films entre 1936 et 1956. Dosant avec maîtrise et sens de l'équilibre des ingrédients souvent disparates, il va imposer une « Deville ...  Lire la suite
DHÉRY ROBERT (1921-2004)

Écrit par :  Universalis

Acteur et réalisateur français. Formé aux arts du spectacle par le cirque, avant d'étudier au cours Simon, Robert Dhéry, de son vrai nom Robert Léon Fourrey, fonde, au lendemain de la guerre, avec l'aide de son épouse Colette Brosset, la troupe comique des Branquignols qui rassemble, entre autres, Louis de Funès, Pierre Tornade, Jacques Legras… Le ...  Lire la suite
DOILLON JACQUES (1944- )

Écrit par :  Frédéric STRAUSS

Tout en revendiquant, une certaine marginalité, Jacques Doillon a toujours été au centre des passions qui ont agité le cinéma français, qu'il s'agisse d'en louer la délicatesse appliquée à la peinture des sentiments, ou d'en fustiger l'intimisme, voire le nombrilisme, et l'étroitesse d'inspiration. Plus en retrait et pourtant plus exposé, pour le ...  Lire la suite
DONIOL-VALCROZE JACQUES (1920-1989)

Écrit par :  Noël SIMSOLO

Né à Paris le 15 mars 1920, Jacques Doniol-Valcroze y poursuit ses études avant d'être mobilisé en 1939. C'est hors de France qu'il découvre Citizen Kane d'Orson Welles et Alexandre Nevski d'Eisenstein. En 1945, de retour à Paris, il décide de devenir cinéaste. Le critique Jean Georges Auriol en fait son adjoint, de 1946 à 1948, ...  Lire la suite
DULAC GERMAINE (1882-1942)

Écrit par :  Raphaël BASSAN

La Française Germaine Dulac prend une part active, au début du xxe siècle, en tant que cinéaste, journaliste et théoricienne, à de multiples courants intellectuels. Pionnière dans l'effort pour légitimer le cinéma en tant qu'art, elle est l'auteur d'une trentaine de courts- et longs-métrages, de fiction, documentaires ou d'avan ...  Lire la suite
DUMONT BRUNO (1958- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1958, d'abord professeur de philosophie, Bruno Dumont quitte l'enseignement et réalise pendant plusieurs années des films de commande industriels et d'entreprise. Après un détour rapide par l'écriture de scénarios documentaires pour la télévision, c'est la révélation de son premier long-métrage. Prix Jean Vigo 1997, La Vie de Jésus  ...  Lire la suite
DUVIVIER JULIEN (1896-1967)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français né le 8 octobre 1896 à Lille, mort le 29 octobre 1967 à Paris, Julien Duvivier s'impose comme l'un des « cinq grands » du cinéma français des années 1930. Il atteint une renommée internationale en participant à l'esthétique du réalisme poétique, qui caractérise une partie des films de cette période. Après des études dans un collè ...  Lire la suite
ENRICO ROBERT (1931-2001)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français. Après s'être fait connaître par ses courts-métrages (La Rivière du hibou, 1961), il débute dans le long-métrage avec La Belle Vie (1963), qui évoque la guerre d'Algérie. Suivront de gros succès commerciaux comme Les Grandes Gueules (1965), Boulevard du rhum (1971), Le Vieux Fusil (197 ...  Lire la suite
EUSTACHE JEAN (1938-1981)

Écrit par :  Michel MARIE

Le cinéaste Jean Eustache est célèbre pour La Maman et la putain qui provoqua un scandale lors de sa présentation au festival de Cannes en 1973, tout en remportant le prix spécial du jury. Est-il légitime de réduire sa courte carrière à ce seul film ? Sa filmographie est assez brève. Il n'a réalisé que deux longs-métrages de fiction, dist ...  Lire la suite
FAUCON PHILIPPE (1958- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Le cinéaste Philippe Faucon est né en 1958. Son œuvre d'auteur, d'une belle cohérence, ignore la question des spécificités (esthétiques autant qu'économiques) qui délimitent le champ du cinéma et celui de la télévision. Ainsi, L'Amour (1989) est un film de cinéma, Sabine un téléfilm présenté au festival de Venise 1992 où son succ ...  Lire la suite
FERRAN PASCALE (1960- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Née en 1960, Pascale Ferran fait des études de cinéma à l'université. Étudiante à l'I.D.H.E.C. de 1980 à 1983, elle organise un groupe de travail avec Arnaud Desplechin, Eric Rochant, Pierre Trividic. Pendant la décennie 1980, elle est assistante sur des émissions de télévision et réalise plusieurs courts-métrages dont Le Baiser (1990, un ...  Lire la suite
FEUILLADE LOUIS (1873-1925)

Écrit par :  Claude BEYLIE

L'œuvre de Louis Feuillade est considérable : près de cinq cents films, compte tenu d'une centaine de négatifs détruits. C'est un précurseur de cette école française du cinéma que l'on a coutume de désigner sous l'appellation de « réalisme poétique » et qui groupa des personnalités aussi diverses que René Clair (lequel fut d'ailleurs son interprèt ...  Lire la suite
FEYDER JACQUES FRÉDÉRIX dit JACQUES (1888-1948)

Écrit par :  Jean-Louis COMOLLI

Cinéaste d'origine belge, naturalisé français en 1928. Après avoir envisagé sans succès une carrière militaire, Jacques Feyder devient acteur de théâtre puis de cinéma en France dès 1912. Il débute dans la réalisation en 1915 pour la firme Gaumont, où il fera en deux ans une quinzaine de films. Après l'interruption d'un an de guerre (dans l'armée ...  Lire la suite
FIESCHI JEAN-ANDRÉ (1942-2009)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste et critique français. Né à Ajaccio, Jean-André Fieschi collabore à partir de 1961 aux Cahiers du cinéma, alors dirigés par Eric Rohmer, et y publie de nombreux articles et entretiens. De 1964 à 1968, lorsque Jacques Rivette deviendra directeur de la revue, il occupera le poste de secrétaire de rédaction. Par la suite, il collabor ...  Lire la suite
FRANJU GEORGES (1912-1987)

Écrit par :  Claude BEYLIE

La contribution de Georges Franju au renouveau du cinéma français dans les années cinquante, quoique discrète et toujours située en marge des vagues, anciennes ou nouvelles, et des écoles, voire à contre-courant de celles-ci, est exemplaire. Dans le documentaire, tout d'abord : Le Sang des bêtes (1948), Hôtel des Invalides (1951) ...  Lire la suite
GANCE ABEL (1889-1981)

Écrit par :  Jean-Pierre JEANCOLAS

Grande figure du cinéma français muet, Abel Gance impose pendant la Première Guerre mondiale un lyrisme exacerbé, un imaginaire déchaîné, un sens des éclairages qui tranchent sur la grisaille d'un cinéma national qui ne s'est pas relevé du choc d'août 1914. Il va être, dans les années 1920, l'homme d'un cinéma épique, visionnaire et démesuré qui c ...  Lire la suite
GARCIA NICOLE (1948- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Née en 1948 en Algérie, Nicole Garcia entre au conservatoire à Paris dont elle sort en 1967 avec un prix de comédie moderne. Elle passe alors une licence de philosophie puis joue au théâtre Brecht, Corneille, Musset, Tchekhov, Shakespeare (mis en scène par Roger Planchon). Elle débute à l'écran en 1974 avec Que la fête commence de Bertran ...  Lire la suite
GARREL PHILIPPE (1948- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Fils du comédien Maurice Garrel, Philippe Garrel est né en 1948 à Paris. Il réalise son premier court-métrage à seize ans (Les Enfants désaccordés, 1964). Un couple adolescent fait une fugue, puis se dispute, à l'image des parents. Le thème originel du cinéma de Garrel, la séparation, est déjà présent. Dans le couple d'abord. Entre l'enfa ...  Lire la suite
GATLIF TONY (1948- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Gitan né à Alger en 1948 dans une famille sédentarisée, Tony Gatlif nourrira le meilleur de son cinéma de la défense fière et passionnée de cette double ascendance. D'abord comédien au théâtre et à la télévision, cinéphile, il consacre Canta Gitano (1981), son premier court-métrage, à la culture tsigane et gitane, notamment à sa musique. ...  Lire la suite
GIROD FRANCIS (1944-2006)

Écrit par :  Universalis

Réalisateur français. Francis Girod fait une entrée fracassante dans l'univers cinéphilique en 1974, avec Le Trio infernal où Michel Piccoli, en avocat véreux, Romy Schneider, en épouse soumise, et Mascha Gonska, en belle-sœur attentive, découpaient puis réduisaient en bouillie leurs victimes dans une baignoire remplie d'acide sulfurique. ...  Lire la suite
GODARD JEAN-LUC (1930- )

Écrit par :  Jean-Louis LEUTRAT, Suzanne LIANDRAT-GUIGUES

Jean-Luc Godard est certainement le cinéaste qu'on associe le plus volontiers à l'art contemporain. Son travail avec la vidéo a renforcé cette tendance. À la fin de 1992, le musée d'Art moderne de New York a organisé une exposition sur son œuvre. Ce cinéaste admiré, adulé même, a la réputation d'être obscur et alambiqué. Ses propos paradoxaux, ses ...  Lire la suite
GRANGIER GILLES (1911-1996)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Auteur d'une abondante mais inégale filmographie, fortement critiqué lors de l'avènement de la nouvelle vague, Gilles Grangier a signé d'incontestables réussites dans le domaine du « polar » à la française ou des films d'atmosphère à la Simenon. Après avoir été assistant à la mise en scène, il commence sa carrière en 1943, en dirigeant Noël-Noël d ...  Lire la suite
GRÉMILLON JEAN (1902-1959)

Écrit par :  Jean-Louis COMOLLI

Réalisateur aujourd'hui un peu oublié, Jean Grémillon, dont la carrière va de 1923 à 1958, est pourtant l'un des metteurs en scène importants de l'histoire du cinéma français. Il fut l'auteur de documentaires (Alchimie, 1952 ; La Maison aux images, 1954 ; André Masson ou les Quatre Éléments, 1957-1958 ; ou encore du moye ...  Lire la suite
GUÉDIGUIAN ROBERT (1953- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1953 à Marseille, Robert Guédiguian réalise son premier long-métrage en s'inscrivant dans le courant régionaliste qui marque le début des années 1980 : l'écriture de Dernier Été (1980) résulte de la tension entre la volonté de quitter sa ville natale (pour « monter » à Paris faire du cinéma) et celle de planter d'entrée le décor géo ...  Lire la suite
GUITRY SACHA (1885-1957)

Écrit par :  Noël SIMSOLO

Comédien, dramaturge, journaliste, conférencier, caricaturiste, poète et cinéaste, Sacha Guitry a régné pendant plus de cinquante ans sur le monde des arts en mariant la contestation à l'absurde dans ses pièces de théâtre et ses films. Roi de la comédie, il a montré parfois une exquise sensibilité dans un registre plus grave. Aristocrate de l'anar ...  Lire la suite
GUY ALICE (1873-1968)

Écrit par :  Universalis

Pionnière de l'industrie cinématographique française et américaine, Alice Guy fut la première femme réalisatrice. Née le 1er juillet 1873 à Paris, Alice Guy débute comme secrétaire de Léon Gaumont. Elle dirige son premier film, La Fée aux choux, en 1896 afin de montrer quel potentiel de divertissement recèlent la caméra fabriqu ...  Lire la suite
HANOUN MARCEL (1929-2012)

Écrit par :  Raphaël BASSAN

Marcel Hanoun est né à Tunis le 22 octobre 1929. Contemporain de la Nouvelle Vague, il réalise son premier long-métrage en 1958 mais demeure isolé, même si, au début, Jean-Luc Godard loue, dans les Cahiers du cinéma, l'avènement de cet « outsider ». Ses recherches ne seront, par la suite, prises en considération ni par les membres issus d ...  Lire la suite
HISTOIRE(S) DU CINÉMA (J.-L. Godard)

Écrit par :  Marc CERISUELO

Les méchantes langues diront sans doute qu'à presque soixante-dix ans Jean-Luc Godard avait enfin réussi, avec la publication de ses Histoire(s) du cinéma (Gallimard-Gaumont, 1998), à entrer dans la prestigieuse collection « blanche ». Elles n'auront pas tout à fait tort dans la mesure où l'édition en quatre volumes sous coffret du texte ...  Lire la suite
HUILLET DANIÈLE (1936-2006)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste. Son nom est indissociable de celui de son époux, Jean-Marie Straub, avec qui elle cosigne tous ses films. À Munich, où Straub a fui la réquisition pour l'Algérie, le couple réalise d'après Heinrich Böll Machorka-Muff (1962) puis un premier long-métrage, Non Réconciliés (1965). Chronique d'Anna-Magdalena Bach (1 ...  Lire la suite
HUNEBELLE ANDRÉ (1896-1985)

Écrit par :  Jean-Pierre JEANCOLAS

N'étant certes pas un auteur de films, au sens « valorisant » que ce terme a pris au temps de la Nouvelle Vague –  une nouvelle vague qu'il a côtoyée sans en rien connaître, mais sans en souffrir –, André Hunebelle a, pendant trente ans, fabriqué des spectacles cinématographiques visant et atteignant un public populaire qui ignorait généralement et ...  Lire la suite
ISOU ISIDORE GOLDSTEIN dit ISIDORE (1925-2007)

Écrit par :  Frédérique DEVAUX

Jean Isidore Isou Goldstein, dit Isidore Isou, est né à Botosani (Roumanie) en janvier 1925. Dans Agrégation d'un Nom et d'un Messie (1947), il retrace son initiation spirituelle à travers les livres et l'évocation de différents maîtres. Ces années d'apprentissage le conduiront, écrit-il, à découvrir la poésie lettriste en 1943. Après avo ...  Lire la suite
JACQUOT BENOIT (1947- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1947, cinéphile, assistant (notamment de Marguerite Duras), réalisateur à la grande époque de l'Institut national de l'audiovisuel où il signe un documentaire sur Jacques Lacan en 1974, Benoît Jacquot est, depuis cette date, le cinéaste français qui tourne le plus : téléfilms (de l'adaptation du chapitre iii de L'Amérique d ...  Lire la suite
JEAN-LUC GODARD (exposition)

Écrit par :  Raphaël BASSAN

L'exposition qui s'est tenue à Paris au Centre Georges-Pompidou, du 11 mai au 14 août 2006, – Voyage (s) en utopie, Jean-Luc Godard, 1946-2006, à la recherche d'un théorème perdu – affiche ses ambitions : mettre en espace, en quelque sorte, les Histoire(s) du cinéma, l'œuvre-somme de Godard achevée en 1998, à quoi s'ajoute une ré ...  Lire la suite
KASSOVITZ MATHIEU (1968- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1968, Mathieu Kassovitz est le fils du réalisateur de télévision Peter Kassovitz. Comédien, il effectue quelques travaux scénaristiques puis, à vingt-cinq ans, écrit, interprète et met en scène Métisse (1993) où Lola hésite entre ses deux amants (le blanc et le noir) comme Nola dans She's Gotta Have It, premier long-métrage ...  Lire la suite
KAST PIERRE (1920-1984)

Écrit par :  Jean-Pierre JEANCOLAS

Né le 22 décembre 1920, Pierre Kast appartient à cette génération que l'histoire a fait mûrir brutalement. En 1940, sans avoir connu la drôle de guerre, il découvre le drôle de jeu : responsable d'un mouvement d'étudiants communistes, il est un des organisateurs de la manifestation du 11 novembre. Arrêté quelques jours plus tard, il passe cinq moi ...  Lire la suite
KECHICHE ABDELLATIF (1960- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1960 à Tunis, Abdellatif Kechiche arrive tout enfant avec ses parents à Nice. Adolescent, il fréquente beaucoup les salles de cinéma et la cinémathèque de la ville puis, à la fin de la décennie, cherche à écrire. Mais ne parvenant pas à placer ses premiers récits, il suit les cours de la classe d'art dramatique du conservatoire de Nice et se ...  Lire la suite
KERCHBRON JEAN (1924-2003)

Écrit par :  Christian BOSSENO

Avec Jean Kerchbron, réalisateur, scénariste et adaptateur, décédé à Neuilly-sur-Seine, à l'âge de soixante-dix-huit ans, le 3 février 2003, disparaît l'un des grands pionniers de la télévision française. Né à Paris, le 24 juin 1924, d'origine juive, il rejoint la Résistance ; capturé et condamné à mort, il s'évadera. À la Libération, il achève de ...  Lire la suite
KLAPISCH CÉDRIC (1961- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1961, Cédric Klapisch, après des études de philosophie et de cinéma à Paris, étudie aux États-Unis où il tourne quelques courts-métrages. De retour en France, il signe plusieurs films d'entreprise avant Riens du tout (1992), premier long-métrage où Fabrice Luchini campe un jeune P.-D.G. qui veut moderniser un grand magasin pour évit ...  Lire la suite
KRAFFT KATIA (1942-1991) & MAURICE (1946-1991)

Écrit par :  Universalis

Volcanologues français connus du grand public pour avoir vulgarisé, grâce à leurs films, leurs photos, leurs livres et leurs conférences, les phénomènes volcaniques. Maurice Krafft, né à Mulhouse, fait ses études universitaires à Strasbourg et à Besançon, où il obtient une maîtrise de sciences de la Terre. Katia Krafft, née Conrad, est originaire ...  Lire la suite
LANZMANN CLAUDE (1925- )

Écrit par :  Juliette SIMONT

Né à Paris en 1925, Claude Lanzmann, écrivain, cinéaste, intellectuel dans le siècle, directeur de la revue Les Temps modernes (fondée par Sartre en 1945) est d'abord mondialement connu pour Shoah (1985), consacré à l'extermination des Juifs par le gazQue le titre de ce film, deux syllabes opaques, le titre le plus cou ...  Lire la suite
LAUTNER GEORGES (1926-2013)

Écrit par :  René PRÉDAL

Né à Nice en 1926, élevé dans le sérail (il est le fils de l'actrice Renée Saint-Cyr), habitué des studios de la Victorine et de la Côte d'Azur où il a tourné treize longs-métrages sur la quarantaine réalisés jusqu'au milieu des années 1990, Georges Lautner est parmi les réalisateurs dont les films sont le plus fréquemment reprogrammés aux heures ...  Lire la suite
LA VIDA LOCA (C. Poveda)

Écrit par :  David GARIBAY

Reporter-photographe franco-espagnol qui a couvert de nombreux conflits armés, Christian Poveda a été assassiné le 2 septembre 2009 au Salvador, quelques jours après avoir terminé son film documentaire La Vida Loca (production La Femme endormie). Son travail apporte un regard original sur les maras ou pandillas, ces grou ...  Lire la suite
LE BARGY CHARLES GUSTAVE AUGUSTE (1858-1936)

Écrit par :  Victor BACHY

Acteur français. Formé au Conservatoire, Le Bargy obtint des prix de tragédie et de comédie et entra à la Comédie-Française où il interpréta les grands rôles du répertoire et créa maintes pièces. Il en devint sociétaire et professa au Conservatoire. Son talent de comédien, très apprécié à l'époque, répondait au « style » du Théâtre-Français, fait ...  Lire la suite
LE CHANOIS JEAN-PAUL (1909-1985)

Écrit par :  Gilbert SALACHAS

Jean-Paul Le Chanois aura jalonné le cinéma français de l'après-guerre d'œuvres courageuses et volontiers édifiantes, en tout cas utiles dans leur didactisme et agréables dans leur facture. Se détache cependant Au cœur de l'orage (1944), qu'il réalise après la Seconde Guerre mondiale et qui est un documentaire réalisé à la gloire de la Ré ...  Lire la suite
LECONTE PATRICE (1947- )

Écrit par :  René PRÉDAL

De la fin des années 1980 à l'aube du nouveau millénaire, Patrice Leconte est volontiers considéré par le grand public, les médias et surtout la profession comme un des meilleurs réalisateurs français, à l'image de Jean Delannoy, René Clément, André Cayatte, Marc Allégret ou Henri Decoin, lorsque dominait dans les années 1950 l'esthétique de la «  ...  Lire la suite
LEENHARDT ROGER (1903-1985)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Réalisateur de cinéma qui — l'un des premiers en Europe, avant Rossellini et Antonioni — chercha à « dédramatiser » le cinéma, à le débarrasser de ce carcan de théâtralité qu'il traîne comme un boulet depuis sa naissance, à récuser enfin les facilités du spectacle pour en faire le plus complet des modes de récit. Roger Leenhardt tourna Dernièr ...  Lire la suite
LELOUCH CLAUDE (1937- )

Écrit par :  Universalis

Cinéaste français, né le 30 octobre 1937 à Paris. Fils d'un commerçant juif, dont la famille a vécu en Algérie pendant trois générations, Claude Lelouch remporte un prix lors du festival du film amateur de Courbevoie dès l'âge de 13 ans avec le film Le Mal du siècle, mais il ne se lance dans le cinéma professionnel qu'en 1956. Il réalise ...  Lire la suite
LEMAÎTRE MAURICE (1926- )

Écrit par :  Frédérique DEVAUX

Moïse Maurice Bismuth, dit Maurice Lemaître, naît en 1926, à Paris. Après des études aux Arts et métiers, il fréquente le milieu anarchiste. En 1949, alors qu'il écrit pour Le Libertaire, il rencontre Isidore Isou. Lemaître est séduit par les idées politiques et la fougue créatrice du jeune Roumain. Il va aussitôt l'aider financièrement à ...  Lire la suite
L'HERBIER MARCEL (1890-1979)

Écrit par :  Gilbert SALACHAS

Né à Paris dans une famille de la bourgeoisie aisée, Marcel L'Herbier, dont le père était architecte, fut élevé selon la plus classique tradition humaniste. Il fit de bonnes études supérieures, s'intéressant surtout à la littérature (singulièrement à la poésie) et aux beaux-arts (singulièrement à la musique). Deux facteurs sont à l'origine de sa v ...  Lire la suite
LINDER GABRIEL LEVIELLE dit MAX (1883-1925)

Écrit par :  Claude BEYLIE

La renommée de Max Linder, première grande vedette comique de l'histoire du cinéma, fut telle que son nom d'acteur tomba et que c'est au seul prénom, à la seule syllabe de « Max » que la firme Pathé offrit le cachet annuel, fabuleux pour l'époque, de deux cent mille francs or. De son vrai nom Gabriel Levielle, Max Linder, né en Gironde, partit à l ...  Lire la suite
LUMIÈRE LOUIS (1864-1948)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Fils d'un industriel franc-comtois spécialisé dans la fabrication de matériel photographique, Louis Lumière ne prétendit jamais au titre de cinéaste, se contentant de celui, plus humble, de physicien, doublé d'un bricoleur passionné qui se consacra jusqu'à la fin de ses jours à des recherches sur la photographie en couleurs, la stéréo-synthèse et ...  Lire la suite
LVOVSKY NOÉMIE (1964- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Appréciée des cinéphiles en tant qu'interprète de personnages de composition dans des films d'auteurs des années 2000, Noémie Lvovsky a été nommée cinq fois pour le césar de la meilleure actrice d'un second rôle dans Ma femme est une actrice (Y. Attal, 2002), Backstage (E. Bercot, 2006), Actrices (V. Bruni-Tedeschi, 2008 ...  Lire la suite
MALLE LOUIS (1932-1995)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Louis Malle est né en 1932, dans une famille de la grande bourgeoisie du Nord. Sa mère est une Béghin, son père, ancien officier de marine, est directeur de l'usine de sucre de Thumeries. Ici, on est patriote par lucidité, mais opportuniste par prudence, d'où certaines fluctuations idéologiques que le jeune garçon eut à connaître, et qu'on retrouv ...  Lire la suite
MAREY ÉTIENNE JULES (1830-1904)

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLET

Médecin et physiologiste français qui a perfectionné la méthode graphique pour l'enregistrement de l'activité physiologique. Né à Beaune, Marey étudie à Dijon et vient à Paris en 1850 s'inscrire à la faculté de médecine. Interne à l'hôpital Cochin (1854), il se passionne pour la physique et travaille en 1857 sur l'élasticité artérielle et la propa ...  Lire la suite
MARKER CHRIS (1921-2012)

Écrit par :  Guy GAUTHIER

En soixante ans d'activité, Chris Marker (de son vrai nom Christian Bouche-Villeneuve, né le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine, et non à Oulan-Bator, comme il l'a laissé croire par facétie), a laissé en des domaines variés (articles, traductions, livres, photographies, films, installations, CD-ROM) de quoi déborder le plus maniaque des archivist ...  Lire la suite
MÉLIÈS GEORGES (1861-1938)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Le cinématographe, tel que le concevait Louis Lumière, était d'abord une curiosité scientifique, un instrument de laboratoire, une sorte de jouet perfectionné, quelque peu magique, certes, mais ne pouvant guère dépasser le stade expérimental. De la photographie en mouvement, ni plus ni moins. De l'art, peut-être, mais non du spectacle, qui suppose ...  Lire la suite
MELVILLE JEAN-PIERRE (1917-1973)

Écrit par :  Alain GAREL

Coiffé d'un éternel Stetson et le visage mangé par des lunettes noires, Jean-Pierre Melville apparaît aux uns comme un « poseur », aux autres comme un homme sensible, qui trouve ainsi à se protéger. Pour les uns il n'est qu'un faiseur « qui n'a rien à dire, mais le dit bien », pour les autres un artiste de premier ordre. Lui-même, intellectuel et ...  Lire la suite
MILLER CLAUDE (1942-2012)

Écrit par :  René PRÉDAL

Claude Miller, mort le 4 avril 2012, fut une figure majeure de la génération 1970 du cinéma français, intermédiaire entre Nouvelle Vague des années 1960 et jeune cinéma des années 1990, celui d'Arnaud Desplechin ou Olivier Assayas. Né le 20 février 1942 à Paris, il occupe pendant dix ans, à la sortie de l'I.D.H.E.C. (promotion 1962-1963), divers p ...  Lire la suite
MITRANI MICHEL (1930-1996)

Écrit par :  Universalis

Cinéaste et réalisateur de télévision né à Varna (Bulgarie) en 1930 et mort à Paris en 1996. À partir de 1959, Michel Mitrani réalise pour l'O.R.T.F. de nombreux documentaires et reportages, notamment « Cinq Colonnes à la une ». Il est également l'auteur de films consacrés à des peintres (Velázquez, 1960 ; Courbet, 1961), des cin ...  Lire la suite
MORDER JOSEPH (1949- )

Écrit par :  Raphaël BASSAN

Principal adepte du Journal filmé en France, Joseph Morder se tient à la frontière des genres, entre documentaire, film expérimental et fiction. Son aventure débute à la fin des années 1960. Elle se poursuit encore, avec quelque huit cents films de tout métrage à son actif, la plupart tournés en super-8, son format favori. Il avoue être peu marqué ...  Lire la suite
OPHÜLS MARCEL (1927- )

Écrit par :  Guy GAUTHIER

Cinéaste français d'origine allemande, fils du cinéaste Max Ophüls, Marcel Ophüls est également à l'aise dans trois cultures, la française, l'allemande et l'anglo-américaine, ce qui lui vaut de partager son activité entre plusieurs pays et de s'intéresser à certains aspects de la Seconde Guerre mondiale. Après un passage par la fiction, il fit une ...  Lire la suite
OPHÜLS MAX (1902-1957)

Écrit par :  Alain GAREL

Max Ophüls a longtemps fait l'objet d'une sous-évaluation née d'un malentendu. Longtemps, on n'a voulu voir dans son cinéma que frivolité et formalisme de « petit maître » obsédé par ses recherches stylistiques. Il est vrai que ses films sont plastiquement fort beaux. Ses décors, d'une luxuriance baroque, rassemblent – dans des structures architec ...  Lire la suite
OZON FRANÇOIS (1967- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1967, François Ozon intègre La F.E.M.I.S. en 1990 après une maîtrise de cinéma à l'université de Paris-I et une trentaine de films tournés en super 8. Très vite, il réalise de nombreux courts-métrages remarqués dans les festivals. Avec ses films souvent brillants, spectaculaires et toujours très variés, il est le jeune cinéaste le plus proli ...  Lire la suite
PAGNOL MARCEL (1895-1974)

Écrit par :  Jacques BENS

Représentant un cas tout à fait particulier dans le panorama littéraire du xxe siècle, Marcel Pagnol est d'abord le prototype de l'auteur dramatique moderne, auquel le cinématographe a donné un nouveau moyen d'expression : ses œuvres ont ainsi connu un retentissement très vaste et très rapide, que le seul exercice du théâtre ne ...  Lire la suite
PAINLEVÉ JEAN (1902-1989)

Écrit par :  Paul de ROUBAIX

Après une classe de math sup à Louis-le-Grand, Jean Painlevé, fils du mathématicien et homme d'État Paul Painlevé, s'oriente vers la médecine. Mais un passage à la faculté des sciences, où il obtient une licence, décide de sa vocation, grâce à un professeur de sciences naturelles, le professeur Wintrebert, qu'il considérera en toutes circonstances ...  Lire la suite
PIALAT MAURICE (1925-2003)

Écrit par :  Joël MAGNY

En 1960, L'Amour existe annonce les films à venir de Maurice Pialat. « Longtemps j'ai habité la banlieue. Mon premier souvenir est un souvenir de banlieue. » Ce commentaire situe le monde du cinéaste, comme il aimait à le répéter, du côté de « ceux qui prennent le métro », à l'image du cinéma français populaire des années 1930. L'Amou ...  Lire la suite
PIC ROGER (1920-2001)

Écrit par :  Hervé LE GOFF

Le photographe et cinéaste Roger Pic, de son vrai nom Roger Pinard, est né le 15 septembre 1920 à Paris. Son père, artisan graveur, chanteur à ses heures l'emmène régulièrement au café-concert, au music-hall, au cinéma. Élève au lycée Turgot, l'adolescent adhère au mouvement des Auberges de la jeunesse. C'est à la faveur des multiples activités de ...  Lire la suite
PODALYDÈS BRUNO (1961- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1961, Bruno Podalydès expérimente dès sa prime enfance avec son frère Denis tous les arts du spectacle à la grande joie de leurs petits camarades. Bien qu'ils conçoivent tout à deux, c'est généralement Denis qui joue (il deviendra comédien puis sociétaire de la Comédie-Française où il montera en 2006 un Cyrano de Bergerac d'antholog ...  Lire la suite
POIRÉ JEAN-MARIE (1945- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1945, fils d'Alain Poiré, producteur au sein de la Gaumont de 1942 à la fin des années 1990 (on trouve son nom au générique de plus de 160 films), Jean-Marie Poiré intègre tout naturellement la firme à la marguerite où, non sans travailler à l'occasion pour d'autres sociétés de production, il va réaliser une carrière à l'américaine d'auteur- ...  Lire la suite
POLIGNY SERGE DE (1903-1983)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Il existe, dans la filmographie de la plupart des réalisateurs, même s'ils n'ont été que d'honnêtes artisans dans un système de production qui ne favorisait pas toujours les films d'auteur, une œuvre phare, soit par la qualité du scénario, soit par celle de l'interprétation. Ainsi, Serge de Poligny mériterait-il d'être réévalué, ne serait-ce que p ...  Lire la suite
POLLET JEAN-DANIEL (1936-2004)

Écrit par :  Jean-Paul COMBE

La carrière de Jean-Daniel Pollet s'inscrit sous le triple signe de la recherche de la perfection, d'une volonté insatiable d'innovation, mais aussi de la malchance. Ce réalisateur discret, ignoré du grand public, est pourtant l'un des auteurs phares du cinéma né de la nouvelle vague. Né à La Madeleine (Nord) le 20 juin 1936, Jean-Daniel Pollet vi ...  Lire la suite
POVEDA CHRISTIAN (1955-2009)

Écrit par :  Universalis

Reporter-photographe et réalisateur français de films documentaires. Fils de républicains espagnols réfugiés en France, Christian Gregorio Poveda Ruiz tient de ses origines de fortes convictions progressistes, qu'il va mettre au service du photojournalisme. Dès 1979, il réalise un reportage sur la lutte du Front Polisario, dans le Sahara occidenta ...  Lire la suite
PRÉVERT PIERRE (1906-1988)

Écrit par :  Claude BEYLIE

Pierre Prévert a toujours vécu dans l'ombre de son frère Jacques, son aîné de six ans et le scénariste de presque tous ses films. La verve poétique de l'auteur de Paroles influença sa propre inspiration, sur le mode mineur ; c'est dans le même sillage de rêverie aimable, pimentée d'un zeste de surréalisme, qu'il inscrit sa démarche, sans ...  Lire la suite
RAPPENEAU JEAN-PAUL (1932- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1932, Jean-Paul Rappeneau est, dans les années 1950, l'assistant de Raymond Bernard, Jean Dréville et Georges Lacombe avant de collaborer à une série de courts-métrages avec Édouard Molinaro et Carlos Villardebo. En 1958, il travaille à une adaptation des Trois Mousquetaires pour Jacques Becker, mais la mort de celui-ci met fin au p ...  Lire la suite
RENOIR JEAN (1894-1979)

Écrit par :  Joël MAGNY

« S'il fallait ne conserver qu'un film, pour donner aux générations futures l'idée de ce qu'a été, au xxe siècle, l'art du cinématographe, je choisirais Le Petit Théâtre, parce que tout Renoir y est contenu, et que Renoir contient tout le cinéma. » Ce jugement d'Éric Rohmer est aujourd'hui partagé par une majorité de c ...  Lire la suite
RESNAIS ALAIN (1922-2014)

Écrit par :  Jean-Louis LEUTRAT

Alain Resnais est, parmi les créateurs de formes cinématographiques, l'un des plus grands. Ses premiers longs-métrages, Hiroshima mon amourL'Année dernière à Marienbad et Muriel, constituent des jalons essentiels de la modernité cinématographique des années 1960. Ils ont donné l'exemple d'expérimentations, sur le son o ...  Lire la suite
RIVETTE JACQUES (1928- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Des fondateurs de la nouvelle vague, Jacques Rivette est le premier en 1956, avec un court-métrage tourné non plus en 16 mm mais en 35 mm, Le Coup du berger, à franchir le pas du professionnalisme. Il est aussi, avec Jean-Luc Godard, le plus évidemment « moderne ». C'est lui qui mettra le plus longtemps à s'imposer, malgré le succès de sc ...  Lire la suite
ROBBE-GRILLET ALAIN (1922-2008)

Écrit par :  Philippe DULAC

Tout au long d'un demi-siècle, Alain Robbe-Grillet aura été, dans le monde des lettres et de la culture françaises, le plus constant des trublions. Dès son entrée en littérature, cet ingénieur agronome saisi par l'écriture suscita des rejets violents et même haineux. Certains allaient jusqu'à voir en lui un malade mental, voire un assassin parce q ...  Lire la suite
ROBERT YVES (1920-2002)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Dans le Saint-Germain-des-Prés de l'après-guerre, le cabaret La Rose rouge constituait un formidable vivier de comédiens rompus à toutes les disciplines du spectacle. Parmi eux, Yves Robert, formé à l'école du Grenier-Hussenot. Comme tant d'acteurs de sa génération, il alterne le mime, le cabaret, le cinéma et le théâtre, où il reçoit le prix du m ...  Lire la suite
ROHMER ÉRIC (1920-2010)

Écrit par :  Joël MAGNY

Personnage secret veillant jalousement sur sa vie privée, aimant à se cacher derrière des pseudonymes, ancien professeur de lettres et successeur d'André Bazin à la direction des Cahiers du cinéma, moraliste intransigeant et cinéaste méticuleux jusqu'à la manie, Éric Rohmer a mené une carrière à contre-courant des modes. Considéré comme c ...  Lire la suite
ROSSIF FRÉDÉRIC (1922-1990)

Écrit par :  Hélène BLESKINE

Frédéric Rossif était un poète de l'image, et il disait de lui-même qu'il était un émigré. « J'ai fait du cinéma car je ne sais pas écrire, et l'image est le langage des exilés. » On l'a souvent comparé à Noé. Dans son arche, il a accumulé des trésors d'images qu'il a filmées dans le monde entier, et a réalisé des centaines de films difficiles à c ...  Lire la suite
ROUCH JEAN (1917-2004)

Écrit par :  Guy GAUTHIER

Ingénieur, ethnographe et cinéaste, Jean Rouch est né à Paris. Il a commencé à se servir de la caméra pour témoigner de son expérience africaine. De cette première période témoignent de nombreux courts-métrages, dont Au pays des mages noirs (coréalisé avec Jean Sauvy et Pierre Ponty, 1946) et Les Fils de l'eau (1952, film constit ...  Lire la suite
ROUQUIER GEORGES (1909-1989)

Écrit par :  Jean COLLET

L'œuvre cinématographique de Georges Rouquier est injustement méconnue. Pourtant, I'auteur de Farrebique (1946) et de Biquefarre (1983) a joué un rôle capital dans 1'évolution du cinéma français de l'après-guerre, période bouillonnante et décisive qui, de 1945 à 1958, allait conduire à la formation et à l'essor de la nouvelle vag ...  Lire la suite
ROUSSOPOULOS CAROLE (1945-2009)

Écrit par :  Universalis

Documentariste suisse. Née Carole de Kalbermatten en 1945 à Lausanne (Suisse), Carole Roussopoulos s'installe à Paris en 1967. Après avoir travaillé pour Vogue, elle fonde en 1971 avec son compagnon, Paul Roussopoulos, le collectif Vidéo out, qui va s'efforcer de donner la parole à tous ceux qui en sont privés. Elle montre ainsi les lutte ...  Lire la suite
ROZIER JACQUES (1926- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Né à Paris le 10 novembre 1926, Jacques Rozier suit un itinéraire classique. Diplômé à l'I.D.H.E.C., assistant pour la télévision et le cinéma (sur French-Cancan de Renoir notamment), il réalise d'abord quelques courts métrages : Langage et cinéma (1947), Une épine au pied (1954), Rentrée des classes (1955),  ...  Lire la suite
SAUTET CLAUDE (1924-2000)

Écrit par :  Joël MAGNY

C'est en mars 1960 que sort le premier long-métrage personnel de Claude Sautet, Classe tous risques, un film policier adapté d'un roman de José Giovanni. Si le film rencontre un succès public mitigé, Sautet n'en est pas moins d'emblée considéré comme une « personnalité » du cinéma français. Alors que s'affrontent partisans et adversaires ...  Lire la suite
SCHOENDOERFFER PIERRE (1928-2012)

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1928, écrivain et cinéaste soldat, peintre inspiré par la gloire militaire, analyste rigoureux de l'honneur et des valeurs du métier des armes comme de la camaraderie des combats, Pierre Schoendoerffer n'en oublie pas pour autant que ses personnages ne sont pas de purs acteurs de tragédies mais ont les pieds dans la boue et connaissent la no ...  Lire la suite
SCHROEDER BARBET (1941- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1941 à Téhéran (Iran), Barbet Schroeder débute en 1963 dans la production en créant Les films du losange pour permettre la réalisation de deux courts-métrages d'Éric Rohmer. En 1965, il est à l'origine du film manifeste Paris vu par réalisé en 16 mm par Godard, Chabrol, Douchet, Rohmer, Rouch et Pollet. Il produira encore deux films ...  Lire la suite
SFAR JOANN (1971- )

Écrit par :  Dominique PETITFAUX

Durant la première décennie du xxie siècle, Joann Sfar a non seulement confirmé qu'il était l'un des meilleurs auteurs contemporains de bande dessinée, mais il est également devenu responsable éditorial et cinéaste. Son œuvre comporte de nombreuses facettes et multiplie les références à divers types de culture, à des mythes et ...  Lire la suite
STRAUB JEAN-MARIE (1933- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Le nom de Jean-Marie Straub, né le 8 janvier 1933 à Metz, doit être associé à celui de Danièle Huillet (1936-2006), qui fut coauteur de tous ses films, et qu'il épousa en 1959. Son enfance se déroule sous le signe des cultures française et allemande. Après la Libération et un passage chez les Jésuites, il entreprend des études de lettres et aspire ...  Lire la suite
TAIRRAZ PIERRE (1933-2000)

Écrit par :  Hervé LE GOFF

Le photographe Pierre Tairraz est né le 19 novembre 1933 à Chamonix. Une enfance heureuse partagée entre l'école et les randonnées avec son père Georges Tairraz, photographe et cinéaste, déterminent sa carrière : il sera photographe de montagne. La vocation du garçon s'inscrit dans une tradition familiale qui remonte à plus d'un siècle et qui acco ...  Lire la suite
TATI JACQUES (1908-1982)

Écrit par :  Jean COLLET

Qui aurait pu croire, après le succès de Jour de fête, que Jacques Tati tournerait seulement six films en trente ans ? Le plus grand créateur comique du cinéma français a rejoint, peu à peu, la destinée surprenante des cinéastes maudits : Dreyer, Welles, Bresson. Il n'avait pourtant pas d'autre ambition, dit-il, que « d'apporter un petit ...  Lire la suite
TAVERNIER BERTRAND (1941- )

Écrit par :  Joël MAGNY

Il n'y a ni retour à la tradition de la qualité, ni avant-gardisme dans le cinéma très populaire de Bertrand Tavernier, que les Anglo-Saxons qualifient de « nouveau traditionaliste », et pour qui chaque film est un défi à relever. Sa personnalité déborde la réalisation, que ce soit par la publication, avec Jean-Pierre Coursodon, de la somme incont ...  Lire la suite
TÉCHINÉ ANDRÉ (1943- )

Écrit par :  Frédéric STRAUSS

André Téchiné est né en 1943 à Valence-d’Agen (Tarn-et-Garonne). Une dizaine d'années après la nouvelle vague, il fait ses débuts de cinéaste. Il a écrit dans les Cahiers du cinéma de 1964 à 1967, et ses premiers films sont nourris d'une réflexion théorique qui les place sous l'influence des maîtres de l'avant-garde (Cocteau et Godard dan ...  Lire la suite
TOURNEUR MAURICE (1878-1961)

Écrit par :  Jacques LOURCELLES

L'un des pionniers les plus marquants du cinéma. Entre 1915 et 1925, les Américains placèrent Maurice Tourneur sur le même plan que Griffith, Ince et De Mille. Qu'il ait subi par la suite une éclipse n'est pas pour surprendre : les cinémathèques n'ont pu sauver ses films muets. On peut redécouvrir King et Curtiz, Walsh et Dwan, demain Frank Lloyd ...  Lire la suite
TRUFFAUT FRANÇOIS (1932-1984)

Écrit par :  Jean COLLET

Pour les Américains, François Truffaut fut l'un des plus grands cinéastes contemporains. En France, s'il a presque toujours eu un large succès populaire, il était en général sous-estimé par la critique. Les premiers films de Truffaut (Les 400 CoupsTirez sur le pianisteJules et Jim) témoignaient d'une insolence, d'un ...  Lire la suite
VADIM ROGER (1928-2000)

Écrit par :  Joël MAGNY

Lorsqu'il rencontre, en 1950, une jeune actrice débutante qui va devenir aussi célèbre dans le monde que le général de Gaulle, Roger Vladimir Plemiannikov, né à Paris le 26 janvier 1928 d'un père russe et d'une mère française, a suivi, après une enfance et une adolescence en Haute-Savoie, les cours de Charles Dullin, joué dans quelques pièces, fré ...  Lire la suite
VARDA AGNÈS (1928- )

Écrit par :  Jean-Louis COMOLLI

Après des études littéraires et artistiques, la cinéaste française Agnès Varda (née à Ixelles, Belgique) fut d'abord photographe professionnelle et, à ce titre, a travaillé notamment pour le Théâtre national populaire alors dirigé par Jean Vilar. Son premier film, La Pointe courte (1955), long-métrage de fiction au sujet intimiste (un cou ...  Lire la suite
VAUTRIN JEAN (1933- )

Écrit par :  Michel P. SCHMITT

La carrière de Jean Vautrin n'est pas banale. Après s'être illustré d'une façon très honorable dans son premier métier de cinéaste, il décide à quarante ans de se tourner vers l'écriture, en jugeant avec sévérité ses films qu'il assimile à des productions ratées. Jean Herman (son nom véritable), né à Pagny-sur-Moselle le 17 mai 1933, fait ses étud ...  Lire la suite
VEBER FRANCIS (1937- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1937, après des études interrompues de médecine puis de sciences, Francis Veber est d'abord reporter à Radio Luxembourg ; il rédige bientôt des sketches pour Guy Bedos et, dans de nombreux magazines (LuiMarie-France...), des nouvelles dont Le Jouet qui fournira le sujet de son premier long-métrage comme réalisate ...  Lire la suite
VECCHIALI PAUL (1930- )

Écrit par :  René PRÉDAL

Né en 1930, diplômé de l'École polytechnique, un court moment critique (Cahiers du cinémaLa Revue du cinéma), Paul Vecchiali a toujours occupé, depuis Les Ruses du diable (1965), une place à part dans le cinéma d'auteur d'après la Nouvelle Vague. Cinéaste « culte » en Italie où son œuvre est plus étudiée qu'en France, ...  Lire la suite
VERNEUIL HENRI (1920-2002)

Écrit par :  Raymond CHIRAT

D'origine arménienne, Achod Malakian est né en Turquie, à Rodosto, le 15 octobre 1920. Fuyant le génocide, toute sa famille s'installe dès 1924 à Marseille. Il connaît une jeunesse studieuse, récompensée en 1943 par un diplôme d'ingénieur à l'École nationale des arts et métiers. Bercé par les récits de son père, il rêve déjà de fixer par l'image d ...  Lire la suite
VIGO JEAN (1905-1934)

Écrit par :  Barthélémy AMENGUAL

Vigo a une place à part dans le cinéma français comme dans le cinéma mondial. Son œuvre ne compte que quatre films ; trois heures et demie suffisent pour la voir en entier. Ni cette brièveté ni la légende noire qui s'est longtemps attachée à la personne et aux films d'un cinéaste réputé « maudit » n'occultent l'évidence : celle d'un génie singulie ...  Lire la suite
YANNE JEAN (1933-2003)

Écrit par :  André-Charles COHEN

Jean Yanne – de son vrai nom Jean Gouyé – est né à Paris en 1933. Journaliste, puis animateur à Radio-Luxembourg et Europe 1, notamment avec Jacques Martin, il débute au cinéma, en 1963, dans La Femme spectacle de Claude Lelouch, film qui fut interdit par la censure. Alain Jessua lui confie un rôle l'année suivante, dans La Vie à l'en ...  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média