UTO-AZTÈQUES LANGUES

Articles

  • AKIMEL O'ODHAM ou PIMA

    • Écrit par Agnès LEHUEN
    • 601 mots

    Par opposition aux Tohono O'Odham (Papago) qui s'appelaient « Gens du désert », les Akimel O'Odham ou Pima se donnaient le nom de « Gens de la rivière ». Les conquistadors leur ont donné le nom de Pima, qui signifie dans leur langue « je ne comprends pas », ou « je ne sais pas ».Ils vivaient...

  • AMÉRINDIENS - Amérique centrale

    • Écrit par Universalis, Georgette SOUSTELLE
    • 7 512 mots
    • 1 média
    ...l'auto-identification individuelle à un groupe indien, sans nécessairement en parler la langue. À l'époque précolombienne, 125 langues étaient parlées au Mexique. Aujourd'hui, plusieurs d'entre elles ont disparu et leur nombre va en diminuant. Cependant, le tableau linguistique actuel correspond dans ses...
  • COMANCHE

    • Écrit par Agnès LEHUEN
    • 485 mots

    Groupe nomade d'Amérique du Nord qui, aux xviiie et xixe siècles, parcourait les Grandes Plaines du Sud, les Comanche sont une ramification des Shoshone du Wyoming ; avant d'émigrer vers le sud, ils avaient vécu de façon semi-sédentaire de chasse et de cueillette. Ils se dirigèrent vers...

  • HUICHOL ou WIXÁRITARI

    • Écrit par Anne FARDOULIS
    • 466 mots

    Peuple habitant dans la sierra de Nayarit, au nord de l'État de Jalisco (Mexique). Linguistiquement, les Huichol, qui se nomment eux-mêmes Wixáritari (« le Peuple ») se rattachent au groupe uto-aztèque , mais leur origine reste incertaine : peut-être sont-ils venus du nord à une époque qui remonterait...

  • NAHUA

    • Écrit par Anne FARDOULIS
    • 788 mots

    Population uto-aztèque parlant la langue nahuatl, les Nahua représentaient au xvie siècle, lors de la conquête espagnole, environ trois ou quatre millions d'Indiens ; établis dans la plaine de Mexico, ils étendaient alors leur implantation jusqu'à Tuxtla, actuel État de Veracruz, ainsi...

  • TOHONO O'ODHAM ou PAPAGO

    • Écrit par Anne FARDOULIS
    • 318 mots

    Surnommés péjorativement Papago, « mangeurs de haricots », par les conquistadors, les Indiens d'Amérique du Nord qui se nomment eux-mêmes Tohono O'Odham « peuple du désert » habitaient l'Arizona — région de Tucson — et le nord-est de l'État de Sonora (Mexique). Parlant un dialecte uto-aztèque proche...