Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ISLAM EN CHINE

Articles

  • CHINE - Histoire jusqu'en 1949

    • Écrit par Jean CHESNEAUX, Jacques GERNET
    • 44 594 mots
    • 50 médias
    ...qui viendront en Chine par la voie des mers à partir de la fin du xvie siècle. Les circonstances sont plus favorables à la pénétration de l' islam. C'est à l'époque mongole que commencent à se constituer au Xinjiang, au Gansu et au Yunnan les communautés musulmanes chinoises et ouïgoures dont...
  • CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

    • Écrit par Thierry SANJUAN
    • 9 801 mots
    • 5 médias
    Deuxième type de nationalité minoritaire, les Hui tirent leur identité de leur seule spécificité religieuse : il s'agit de Han de confession musulmane, sunnite. Ces populations ont une région autonome, le Ningxia, mais elles se distribuent en fait sur tout le territoire.
  • CHINE - Politique religieuse

    • Écrit par Benoît VERMANDER
    • 6 113 mots
    ...la règle. De même, après 1949, et jusqu'à présent, cinq formes religieuses seulement sont légalement reconnues par le régime : bouddhisme, taoïsme, islam, catholicisme et protestantisme. Chacune de ces religions est encadrée par une association nationale « patriotique » qui fait office de courroie...
  • ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

    • Écrit par Françoise AUBIN, Olivier CARRÉ, Nathalie CLAYER, Universalis, Andrée FEILLARD, Marc GABORIEAU, Altan GOKALP, Denys LOMBARD, Robert MANTRAN, Alexandre POPOVIC, Catherine POUJOL, Jean-Louis TRIAUD
    • 31 426 mots
    • 12 médias
    L'islam est, pour les dirigeants de la Chine populaire, un problème interne beaucoup plus torturant qu'on ne l'imaginerait a priori. Le pays pouvait déjà être considéré, au dernier siècle de l'Empire et à l'époque républicaine, bien qu'on n'y prît pas suffisamment garde, comme une des plus grandes nations...
  • ROUTES DE LA SOIE

    • Écrit par Universalis
    • 2 743 mots
    • 6 médias
    L’islam introduit par des marchands atteignit aussi le cœur de la Chine par le même chemin, au début du viiie siècle. Les commerçants musulmans empruntèrent aussi la voie par mer et fondèrent des mosquées dans les ports chinois, notamment à Canton.
  • XINJIANG [SIN-KIANG] ou TURKESTAN CHINOIS

    • Écrit par Évelyne COHEN, Universalis, Pierre TROLLIET
    • 7 032 mots
    • 2 médias
    ...rouges contre l'appareil du parti – notamment contre Wang Enmao, le principal dirigeant politique de la « Région autonome » – et, plus spécifiquement, contre la pratique de l'Islam ; les mosquées ont été profanées et fermées de 1966 à 1976. À partir de 1980, les autorités chinoises reconsidèrent la «...