Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HYPERFOLLICULINIE

Articles

  • ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

    • Écrit par Dominique BIDET, Jean-Cyr GAIGNAULT, Jacques PERRONNET
    • 1 219 mots

    L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormonesstéroïdes à dix-huit atomes...

  • SEXUALISATION, biologie

    • Écrit par Jacques DECOURT, Jean-Marc LOBACCARO, Étienne PATIN, Lluis QUINTANA-MURCI, Charles SULTAN
    • 14 067 mots
    • 2 médias
    Certainestumeurs ovariennes développées aux dépens de la thèque interne ou de la granulosa sont l'origine d'une production excessive d'œstrogènes. L'hyperfolliculinie se traduit par des ménorragies et des douleurs mammaires. Elle s'exprime au niveau de l'utérus par une hyperplasie glandulo-kystique...