Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FIBRINOGÈNE

Articles

  • HÉMORRAGIES

    • Écrit par Universalis, Jean-Pierre SOULIER
    • 4 289 mots
    • 4 médias
    Selon le schéma proposé par Morawitz en 1905, la fibrine se forme à partir d'un précurseur soluble, le fibrinogène, grâce à l'action de la thrombine ; celle-ci dérive d'un autre précurseur, la prothrombine :
    Dans ce qui suit, on étudiera brièvement les différents stades de la séquence...
  • SANG - Composition et propriétés

    • Écrit par Alain COSSON, Jacques ROUFFY
    • 4 059 mots
    • 5 médias
    Les protéines plasmatiques se divisent en trois classes : albumine, globulines, fibrinogène, qui représentent environ 70 g/l de plasma (tabl. 1). La principale d'entre elles est l'albumine (40 g/l). Les globulines sont séparées en différentes fractions selon leur mobilité électrophorétique. Des...
  • SANG - Écoulement

    • Écrit par Jean-François STOLTZ
    • 2 555 mots
    – la viscosité du plasma, qui est elle-même fonction de la concentration et de la nature des protéines qu'il renferme, en particulier le fibrinogène et l' albumine dont les effets adverses sur la formation des rouleaux et par suite sur la viscosité apparente sont bien connus.
  • SANG - Coagulation

    • Écrit par Jacques CAEN, Universalis, Gérard TOBELEM
    • 1 958 mots
    • 2 médias
    La responsabilité de ce changement d'état incombe à une protéine d'origine hépatique, le fibrinogène. Celle-ci se trouve à l'état dissous dans le plasma sanguin mais, sous l'action d'une enzyme, la thrombine, ce fibrinogène devient solide sous la forme de filaments de fibrine.

Médias

Coagulation du sang - crédits : Encyclopædia Universalis France

Coagulation du sang

Coagulation du sang - crédits : Encyclopædia Universalis France

Coagulation du sang

Coagulation sanguine - crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Coagulation sanguine