Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DHYĀNA

Articles

  • BOUDDHISME (Histoire) - Le Buddha

    • Écrit par
    • 4 309 mots
    • 2 médias
    ...passions par l'apaisement de l'esprit. Elles comprennent toutes sortes d'exercices psychiques dont les principaux appartiennent au type des « méditations » ( dhyāna) et qui doivent être pratiqués longuement chaque jour. En concentrant la pensée sur certaines idées ou images, et en l'y fixant, on parvient peu...
  • BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme indien

    • Écrit par et
    • 10 641 mots
    • 1 média
    ...psychisme des séries phénoménales déterminées sont appelées bhāvanā (« créations psychiques »). Une sorte de méditation réglée techniquement est le dhyāna, entraînement progressif au vide de la conscience préfigurant l'arrêt définitif qui sera réalisé par le nirvāṇa. Elle a quatre stades. Au premier,...
  • BOUDDHISME (Arts et architecture) - Représentations du Buddha

    • Écrit par
    • 2 842 mots
    • 8 médias
    ...l'effort de représentation se concentre sur le Buddha dont les traits généraux sont complétés par les signes caractéristiques de l'épisode dont il est l'acteur. L'identification de l'épisode nécessite une codification des signes dont les plus importants, dans le cas du Buddha, sont les gestes (...
  • CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

    • Écrit par , , , , et
    • 47 507 mots
    • 3 médias
    Le viiie siècle fut aussi celui de la constitution en secte organisée, avec toute une littérature spéciale, de l'école mystique dite du Dhyāna (en chinois Chan, en sino-japonais Zen). Les productions littéraires de l'école du Dhyāna sont fort diverses : poèmes, recueils biographiques et surtout...
  • HUINENG [HOUEI-NENG] (638-713)

    • Écrit par
    • 364 mots

    Selon la tradition, sixième patriarche de l'école bouddhique du Dhyana et fondateur du courant dit du Sud de cette école. En réalité, Huineng, Cantonais quasi illettré, est le véritable fondateur du chan (zen, en japonais). Sa biographie est plutôt légendaire. Encore jeune, il perd son père et,...

  • MÉDITATION

    • Écrit par
    • 608 mots

    La méditation est une réflexion prolongée, guidée et soutenue par une méthode. Elle peut être savante ou philosophique, religieuse ou profane, d'expression littéraire ou spontanée. Elle porte sur n'importe quel objet de pensée, pourvu que l'esprit s'y applique avec soin, avec constance ; il y faut...

  • TANTRISME

    • Écrit par
    • 9 450 mots
    ...extérieur » peut alors se faire. Le culte intérieur est proprement tantrique. Il est absent de la pūjā hindoue ordinaire. Réalisé par des visualisations ( dhyāna) et par des méditations liées au contrôle de la respiration, c'est en réalité une pratique relevant du yoga, lequel, sous des formes appropriées,...
  • YANTRA

    • Écrit par
    • 525 mots

    Diagrammes linéaires (figures géométriques) ou images comportant des paysages, des animaux, des personnages que la tradition indienne, tant hindoue que bouddhique, utilise comme supports de méditation. La contemplation attentive des yantras est censée obliger la pensée à se concentrer sur...

  • YOGA

    • Écrit par
    • 7 814 mots
    • 2 médias
    C'est là l'étape finale que les textes ne divisent en trois moments que par commodité pédagogique : dhāraṇā (« fixation »), dhyāna (« méditation »), samādhi (« position »). Parvenu à ce point, l'adepte a oublié qu'il a un corps (grâce à la posture qu'il a choisie) ; il n'a plus conscience...
  • ZEN

    • Écrit par
    • 18 747 mots
    Dans les ouvrages de vulgarisation les plus couramment pratiqués par le public curieux, les auteurs anglo-saxons, et les français après eux, reproduisent indéfiniment une explication pseudo-étymologique du mot « chan », selon laquelle celui-ci serait la traduction chinoise du mot sanskrit dhyāna...

Média

Buddha : symboles des gestes et des attitudes - crédits : Encyclopædia Universalis France

Buddha : symboles des gestes et des attitudes