Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TAÏWAN CINÉMA DE

Articles

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

    • Écrit par Marc CERISUELO, Jean COLLET, Claude-Jean PHILIPPE
    • 21 694 mots
    • 41 médias
    ...forme de nouvel espace. Mais c'est surtout en Extrême-Orient que le désir de cinéma a trouvé ses conditions les plus viables. Les cinémas du Japon, de Corée, de Hong Kong, Taïwan et de Chine, fondés sur de solides traditions artisanales, ont su réactiver leur production à partir de genres traditionnels...
  • GOOD BYE SOUTH, GOOD BYE (Hou Hsiao-Hsien)

    • Écrit par Marie-Anne GUÉRIN
    • 1 277 mots

    Enfant, Hou Hsiao-hsien aimait « rester pensivement installé dans les branchages ». « J'y sentais le vent, j'entendais la rumeur de la circulation », ajoute-t-il. Le cinéaste taïwanais déclare ensuite que c'est « pour » ces moments-là, qu'il est devenu cinéaste. Car « seul le cinéma est capable de capturer...

  • HOU HSIAO-HSIEN (1947- )

    • Écrit par Frédéric STRAUSS
    • 1 277 mots
    • 1 média

    Né en Chine, où il ne vécut que quelques mois, Hou Hsiao-hsien devint, au début des années 1980, le chef de file du nouveau cinéma taiwanais, qui regroupait plusieurs jeunes cinéastes déterminés, dans la lignée d'un large mouvement intellectuel commencé à la fin des années 1970, à affirmer une identité...

  • LE MAÎTRE DE MARIONNETTES, film de Hou Hsiao-hsien

    • Écrit par Kristian FEIGELSON
    • 886 mots

    Né en 1947, à Meishien, dans la province de Canton, immigré à Taïwan en 1949, après la guerre civile, Hou Hsiao-hsien étudie le cinéma à la fin des années 1970. La France le découvre en 1984 au festival des 3 Continents, à Nantes, avec Les Garçons de Fengkui (Fengkui laide ren, 1983),...

  • TAÏWAN [T'AI-WAN]

    • Écrit par Philippe CHEVALÉRIAS, Évelyne COHEN, Jean DELVERT, Universalis, François GODEMENT, Adrien GOMBEAUD, Frank MUYARD, Angel PINO, Isabelle RABUT, Pierre SIGWALT, Charles TESSON
    • 23 403 mots
    • 11 médias
    Dans les années 1980, les films de Hou Hsiao-hsien et d’Edward Yang font de Taïwan, dont la production a longtemps été ignorée, le centre du cinéma asiatique. Ce « nouveau cinéma », en phase avec celui qui émerge alors en Chine populaire grâce à Chen Kaige ou Zhang Yimou, offre au ...
  • YANG EDWARD (1947-2007)

    • Écrit par Charles TESSON
    • 884 mots

    Le prix de la mise en scène attribué au festival de Cannes, en 2000, à Yi Yi aura été une consécration tardive pour Edward Yang, un cinéaste discret, à l'indépendance farouche, qui est l'origine, avec Hou Hsiao-hsien, de la nouvelle vague taïwanaise du début des années 1980. Si son...

  • YI YI (E. Yang)

    • Écrit par Michel ESTÈVE
    • 1 074 mots

    Cinéaste de culture chinoise, figure emblématique – avec Hou Hsiao-hsien (La Cité des douleurs, Les Fleurs de Shanghai) – de la « nouvelle vague » de Taïwan au cours des années 1980 (Ce Jour-là sur la plage, son premier film, fut réalisé en 1984), Edward Yang n'était guère connu en...

  • ZHU TIANWEN ET ZHU TIANXIIN

    • Écrit par Angel PINO, Isabelle RABUT
    • 901 mots

    Si la Chine a connu d’innombrables dynasties de lettrés, la lignée des Zhu [Chu] – qui, à travers le père, Xining [Hsi-ning], et ses deux filles T’ien-hsin et T’ien-wen, a donné à Taïwan trois de ses plus grands écrivains contemporains – demeure un cas exceptionnel. Issu d’une ...

Médias

Edward Yang - crédits : Jeffrey Mayer/ WireImage

Edward Yang

Hou Hsiao-hsien - crédits : Jean Baptiste Lacroix/ WireImage

Hou Hsiao-hsien