LE MAÎTRE DE MARIONNETTES, film de Hou Hsiao-hsien

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1947, à Meishien, dans la province de Canton, immigré à Taïwan en 1949, après la guerre civile, Hou Hsiao-hsien étudie le cinéma à la fin des années 1970. La France le découvre en 1984 au festival des 3 Continents, à Nantes, avec Les Garçons de Fengkui (Fengkui laide ren, 1983), son premier grand film autobiographique. Le Maître de marionnettes (Hsimeng rengsheng) poursuit une trilogie sur l'histoire de Taïwan durant les cinquante années d'occupation japonaise, de 1895 à 1945. Celle-ci débute avec La Cité des douleurs (Beiqing chengsheng), lion d'or de Venise en 1989, et se conclut avec Good Men, Good Women (Haonan haonü, 1994) où prédomine le souci de transmettre une image fidèle des traditions perdues. Le film obtiendra à Cannes, en 1993, le prix du jury.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « LE MAÎTRE DE MARIONNETTES, film de Hou Hsiao-hsien », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-maitre-de-marionnettes/