9-15 décembre 1993

Israël - États-Unis. Difficultés dans les négociations israélo-palestiniennes

Le 9, au cours d'une tournée dans la région, le secrétaire d'État américain Warren Christopher annonce, depuis Damas, l'organisation d'un sommet entre les présidents américain et syrien, Bill Clinton et Hafez el-Assad, en janvier 1994 à Genève, afin de débloquer les négociations israélo-syriennes en vue d'un accord de paix.

Le 13, date prévue par la Déclaration de principe de septembre pour la signature d'un accord sur le retrait militaire israélien de Gaza et de Jéricho, le Premier ministre israélien Itzhak Rabin et le chef de l'O.L.P. Yasser Arafat, réunis au Caire, constatent que des divergences les opposent toujours et annoncent le report de cette échéance d'au moins dix jours. Les négociations achoppent sur les modalités de protection des colonies israéliennes situées dans la bande de Gaza et à Jéricho, sur la dimension exacte de la région de Jéricho concernée par le régime d'autonomie et sur le contrôle des ponts et des points de passage qu'Israël revendique. Dans les territoires occupés, les violences meurtrières entre colons israéliens et extrémistes palestiniens se poursuivent.

Le 15, les derniers des quatre cent quinze Palestiniens expulsés vers le Liban en décembre 1992 regagnent la Cisjordanie et Gaza, où ceux qui ont commis des délits contre la sécurité d'Israël seront emprisonnés.

— Universalis

Événements précédents