8 juin 2001Irlande. Rejet du traité de Nice sur l'élargissement de l'Union européenne

 

Le 8, les électeurs rejettent par référendum, par 54 p. 100 des suffrages, le traité de Nice sur l'élargissement de l'Union européenne signé en décembre 2000. Le taux de participation ne s'élève qu'à 32 p. 100. Il s'agit du cinquième référendum au sujet de l'Europe dans le pays, et le premier dont le résultat soit négatif. L'Irlande est l'un des États qui ont le plus profité de leur entrée dans l'Union. Les partisans du oui comprenaient pourtant les deux partis de la coalition de centre droit au pouvoir ainsi que le parti d'opposition de centre gauche et la puissante Église catholique d'Irlande. Alors que les partis favorables au non ne comptent que 4 élus sur 166 au Parlement. Le résultat n'apparaît pas comme un vote-sanction contre le gouvernement, mais comme l'illustration d'un rejet de l'Europe. Le Premier ministre, Bertie Ahern, se dit « profondément déçu » par cette décision inattendue qui embarrasse les partenaires de l'Irlande au sein de l'Union. Pour entrer en vigueur, le traité de Nice doit être ratifié par les quinze États membres.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8 juin 2001 - Irlande. Rejet du traité de Nice sur l'élargissement de l'Union européenne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-juin-2001-rejet-du-traite-de-nice-sur-l-elargissement-de-l-union-europeenne/