Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

22 février 1995

Royaume-Uni - Irlande. Lancement du processus de paix en Ulster

  • Article mis en ligne le

Le 22, le Premier ministre britannique John Major et son homologue irlandais John Bruton rendent public le document contenant les propositions qui doivent servir de base aux négociations de paix en Ulster. Le texte prévoit la fin de l'administration directe par Londres et l'élection d'une Assemblée et d'un gouvernement locaux ; la création d'organismes transfrontaliers disposant de pouvoirs techniques ; l'engagement pour Londres de modifier le texte constitutionnel affirmant « l'autorité suprême du Parlement de Westminster » sur l'Ulster, et pour Dublin d'amender les articles de la Loi fondamentale qui instaurent la souveraineté de la république d'Irlande sur « le territoire de l'ensemble de l'île ». L'accord final, qui doit être négocié par les deux gouvernements et les partis d'Ulster, serait soumis à des référendums distincts en république d'Irlande et en Ulster. Seuls les partis unionistes protestants d'Ulster expriment leur opposition à cette plate-forme de négociations.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents