8 février 1984France. Plan de modernisation industrielle

 

Le Conseil des ministres fixe les grandes orientations des mesures concernant « l'emploi et les mutations industrielles ». Ce plan doit être négocié avec l'ensemble des partenaires sociaux. Les décisions définitives seront prises dans le courant du mois de mars. Ce vaste ensemble comporte trois volets. Au chapitre social, des mesures d'accompagnement sont décidées en faveur des secteurs les plus touchés par la crise : sidérurgie, chantiers navals, charbonnage. La plus importante est la mise en place de « congés de conversion » dont pourront bénéficier pendant deux ans les salariés de ces trois branches afin d'acquérir une formation. Le second volet prévoit une redéfinition de la carte des aides régionales : quatorze « pôles de conversion » bénéficieront d'une aide soutenue des pouvoirs publics et des collectivités locales afin d'attirer les entreprises et de créer de nouveaux emplois. Enfin un dernier train de mesures favorisera l'industrie et la création d'entreprises en faisant appel à des dispositions fiscales et financières. Ces dispositions sont accueillies avec scepticisme par les syndicats.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8 février 1984 - France. Plan de modernisation industrielle », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-fevrier-1984-plan-de-modernisation-industrielle/