8-29 juillet 2018Irak. Mouvement de contestation.

 

Le 8 débute à Bassorah un violent mouvement de contestation sociale justifié par la dégradation des services publics – notamment la pénurie d’électricité –, le chômage et la corruption. Marqués par des déprédations de bâtiments publics et de sièges de partis politiques, ainsi que par des heurts meurtriers entre manifestants et forces de sécurité, les troubles s’étendent bientôt à tout le Sud chiite, avant de gagner Bagdad.

Le 29, alors que quatorze manifestants ont été tués depuis le début de la contestation, le Premier ministre Haïdar al-Abadi ordonne la suspension du ministre de l’Énergie Qassem al-Fahdawi et l’ouverture d’une enquête sur les pratiques de son ministère. Le gouvernement gère les affaires courantes dans l’attente des résultats définitifs des élections de mai.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-29 juillet 2018 - Irak. Mouvement de contestation. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-29-juillet-2018-mouvement-de-contestation/