5-29 octobre 2017

Irak. Reconquête par l’armée des territoires contrôlés par les Kurdes

Le 5, le Premier ministre Haïdar al-Abadi annonce la libération d’Hawija, dernier centre urbain contrôlé par l’organisation État islamique dans le pays.

Le 16, l’armée s’empare de Kirkouk désertée par les forces kurdes qui contrôlaient la ville située aux abords du Kurdistan. Elle reprend possession des champs pétroliers dont l’exploitation représentait la principale source de revenus de la province kurde autonome. Le Parti démocratique du Kurdistan du président kurde Massoud Barzani et l’Union patriotique du Kurdistan gérée par le clan rival de la famille Talabani se renvoient la responsabilité de la perte de la ville, rompant l’unité de façade affichée lors de la préparation du référendum d’indépendance de septembre.

Les jours suivants, les forces fédérales reconquièrent sans affrontements notables l’ensemble des territoires contrôlés par les peshmergas autour du Kurdistan.

Le 25, au lendemain d’un accrochage entre les peshmergas et les forces fédérales, le gouvernement kurde propose à Bagdad un « cessez-le-feu immédiat » et le « gel des résultats » du référendum d’indépendance. Haïdar al-Abadi exige l’annulation des résultats comme condition préalable au dialogue.

Le 27, Erbil – capitale du Kurdistan irakien – et Bagdad conviennent d’une suspension des opérations militaires.

Le 29, Massoud Barzani, dont le mandat arrivait à échéance à la fin du mois, demande au Parlement kurde de ne pas le renouveler. Le Parlement répartit provisoirement ses pouvoirs dans l’attente de la tenue d’élections générales – qui devaient se dérouler le 1er novembre, mais qui ont été reportées.

— Universalis

Événements précédents

  • 14 septembre 2017 Irak. Attentat meurtrier de l’organisation État islamique dans le sud

    Un double attentat-suicide près de Nassiriya, dans le sud du pays, fait au moins quatre-vingt-quatre morts. Il est revendiqué par l’organisation État islamique (EI) qui a perdu ses bastions de Mossoul en juillet et de Tal Afar en août.

  • 12-28 septembre 2017 Irak. Référendum sur l’indépendance du Kurdistan

    Le 12, le Parlement de Bagdad condamne l’organisation d’un référendum sur l’indépendance du Kurdistan annoncée en juin par Massoud Barzani, président de cette province qui jouit depuis 1991 d’une large autonomie reconnue par la Constitution de 2005. Cette consultation est présentée par Massoud Barzani...

  • 20-31 août 2017 Irak. Reconquête de Tal Afar

    Le 20, l’armée, appuyée par les milices chiites de la Mobilisation populaire et assistée par l’aviation de la coalition internationale, lance une offensive contre la ville majoritairement turkmène de Tal Afar, dernier bastion dans le nord du pays de l’organisation État islamique (EI), qui l’occupe depuis...

  • 9 juillet 2017 Irak. Libération de Mossoul

    Le Premier ministre Haïdar al-Abadi se rend à Mossoul pour y proclamer la libération de la « capitale » irakienne de l’organisation État islamique occupée par les djihadistes en juin 2014 et assiégée par l’armée depuis octobre 2016. La reconquête de la ville a fait des milliers de morts, civils et militaires,...

  • 18-21 juin 2017 Irak. Engagement de la phase finale de la reconquête de Mossoul

    Le 18, les forces antiterroristes lancent l’offensive contre le centre historique de Mossoul, dernier quartier de la ville assiégée par les forces du régime depuis octobre 2016 à être encore contrôlé par les combattants de l’organisation État islamique (EI).

    Le 21, les djihadistes font exploser...

  • 7 juin 2017 Irak. Annonce d’un référendum d’autodétermination au Kurdistan

    Le 7, le président du gouvernement régional du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, fixe au 25 septembre la date du référendum d’autodétermination dont le projet remonte à juillet 2014. Cette décision résulte d’un accord entre sa formation, le Parti démocratique du Kurdistan, et l’Union patriotique du...

  • 18 janvier-19 février 2017 Irak. Reconquête par l’armée de l’est de Mossoul

    Le 18, au terme de trois mois de combats contre les combattants de l’organisation État islamique (EI), l’armée appuyée par la coalition internationale contre l’EI annonce la reconquête de la partie est de Mossoul, séparée des quartiers ouest par le Tigre. Dans le même temps, les milices chiites des Unités...

  • 2-14 janvier 2017 Mali - Irak - France. Visite du président français François Hollande aux troupes en mission

    Le 2, le président français François Hollande effectue une visite à Bagdad, puis à Erbil, capitale du Kurdistan autonome irakien. Il s’était déjà rendu dans ces deux villes en septembre 2014. L’opération Chammal mobilise quelque mille deux cents militaires français dans le cadre de la coalition internationale...

  • 29-31 décembre 2016 Irak. Relance de l’offensive contre Mossoul

    Le 29, l’armée soutenue par la coalition internationale contre l’organisation État islamique (EI) reprend, après deux semaines d’accalmie, son offensive lancée en octobre contre Mossoul, capitale irakienne du « califat » instauré par l’EI dans la région. Elle doit encore achever la reconquête de la partie...

  • 1er-24 novembre 2016 Irak. Entrée de l’armée dans Mossoul

    Le 1er, la Division d’or, unité d’élite antiterroriste de l’armée, pénètre dans un premier quartier périphérique de Mossoul. L’offensive contre la deuxième ville du pays, aux mains de l’organisation État islamique (EI) depuis juin 2014, a été lancée en octobre.

    Le 3, le « calife...