Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

8-27 juin 1993

Turquie. Fin de la trêve unilatérale des rebelles kurdes du P.K.K

Le 8, le dirigeant du Parti des travailleurs du Kurdistan (P.K.K.), Abdullah Ocalan, annonce la fin de la trêve unilatérale qu'il avait décrétée en mars. L'espoir d'une solution politique s'est évanoui après l'attaque d'un convoi par des rebelles kurdes, près de Bingöl, le 24 mai – sans l'autorisation de la direction du P.K.K. –, dans laquelle trente-trois militaires ont trouvé la mort. Environ quatre-vingt-dix militants du P.K.K. avaient été tués depuis la trêve de mars.

Le 24, des militants du P.K.K. investissent des missions diplomatiques turques et s'en prennent à des entreprises turques en France, en Allemagne et en Suisse. À Berne, un Kurde est tué lors d'une fusillade dans l'ambassade de Turquie.

Le 27, un attentat à l'explosif blesse vingt-six personnes, dont douze touristes étrangers, à Antalya, sur la côte méditerranéenne turque. Le P.K.K., qui avait annoncé le 8 qu'il allait s'attaquer à des cibles touristiques, dément toutefois en être l'auteur.

— Universalis

Événements précédents